Un enfant spécial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:19

Vos commentaires ici

Titre: Un enfant spécial
Auteur: lovely mulder
Date d’écriture: 9 Avril 2003
Avertissement:G
Catégorie: ,msr
Spoilers: aucun
Résumé: Scully donne naissance à un enfant qui n'est pas comme les autres, mais tout de même Mulder et elle en sont très fier.
Disclaimer: pardon CC je t’emprunte tes personnages.

Un beau matin de printemps, Dana Scully se réveilla de bonne humeur, prête à affronter une autre journée au FBI, aussi fatigante que les autres. Tout ça était à cause de son collègue et seul ami, Fox Mulder, un homme de croyance insuportable, croyant à l'existence des extraterrestres, qui selon lui seraient arrivés sur terre depuis de milions d'années et comme Dana était de nature sceptique, elle ne croyait jamais un seul mot de ce que Mulder lui raccontait.
Elle prit sa douche après avoir déjeuner un croissant au beurre avec une bonne tasse de thé, s'habilla et prit sa malette pour le chemin du bureau.
Fox Mulder était déjà assis à son bureau les deux jambes croisés sur le pupitre. Lorsque Dana entra dans la pièce qui était situé au sou-sol du FBI, un endroit ou personne n'osait aller. Seulement Mulder et Scully y pénétraient, ou parfois de drôles de personnages venaient y faire leur tours. Personne n'y allait, car c'était à cet endroit qu'on retrouvait tout ce qui concernait le paranormal, allant du fantôme aux extraterrestres. Le domaine de Mulder pour ainsi dire. Si Dana y était, c'était parce qu'elle y avait été assigné pour discriditer les dossiers-x de Mulder, de le mettre dans le droit chemin, mais depuis déjà huit ans qu'ils étaient ensemble. Elle n'avait jamais réussi à le faire et aujourd'hui elle y était toujours avec lui sur les affaires non classées. Au lieu de mettre à terre les x-files et abaisser son collègue, Danna était devenue sa meilleure alliée, celle en qui il avait seulement confiance.
- Salut Mulder, comment vas-tu?
- Bien et toi?
Il se leva et alla la rejoindre près de la porte. Il la ferma et donna un baisé sur la joue de Scully.
- Bien, merci.
Scully rougit suite au baisé, elle prit la main de Mulder et le traina jusqu'au bureau et le fit s'assoir sur sa chaise après lui avoir lâché la main et alla s'assoir à son tour.
Elle ouvrit sa malette et Mulder se pencha vers Scully qui était assise devant lui.
- Tu te souviens de ce qu'on a fait il y a quelques temps?
Elle leva les yeux de sa valise pour les poser dans ceux de Mulder et sourit faiblement.
- Oui, comme si c'était hier Mulder. Comment pourais-je l'oublié?
- Et tu ne regrettes rien?
- Non, tu l'as fait avec tant de douceur, pourquoi je regretterais?
Il recula et sourit à son tour.
- J'avais pensé que tu n'avais pas aimé.
Dana fut surprise.
- Pourquoi donc?
- Ben il y a déjà deux mois qu'on l'a fait et tu ne m'en a jamais reparlé.
Elle se leva et alla se mettre à genoux à côté de lui et lui prit la main.
- Mulder, je suis désolé, j'ai juste envisagé que ça n'était pas utile. Ne t'inquiètes pas, j'y pense à chaque jour. Ce moment a été le meilleur que j'ai connu.
- Merci Scully, je voulais en être sûr, je pensais que tu croyais que je voulais juste ton corps.
Scully l'embrassa.
- Ne pense pas à des idées aussi idiote. Tu es tout ce qui compte pour moi...
Elle baissa les yeux.
- Et j'aurais tant aimé que tu me donnes un enfant et comme tu le sais, je ne peux en avoir.
Mulder releva le visage de son aimé.
- Ce n,est pas grave Scully, je t'aime tu sais. Un enfant ou pas tu seras toujours avec moi. Je sais que tu aimerais beaucoup en avoir et je suis vraiment désolé.
- Je veux que tu saches Mulder, que si j'aurais pu en avoir, j'aurais aimé que tu sois le père de mes enfants.
Fox la prit dans ses bras et une larme coula sur sa joue.
- je suis si désolé, moi aussi j'aimerais en avoir.
- Je sais.
Elle se leva et une prise de nausées lui surgit et elle regarda Fox droit dans les yeux.
- Ça ne va pas Scully?
- Non il faut... je reviens, O.K.?
- D'accord.
Mulder commença à avoir un peu peur, il se souvint de la fois où il avait apris qu'elle était atteinte d'un cancer. Il ne voudrait surtout pas que ça lui revienne une autre fois. Elle en avait guérit grâce à lui.
Scully se dirrigea à la salle de bain, elle revint au bout de dix minutes.
- Et puis?
- J'Ai vomis, je vais aller à l'hôpital voir ce que j'ai. Je n,ai pas l'habitude d'être malade.
- Tu veux que je t'accompagne?
- Non ce n,est pas nécessaire Mulder, merci.
- Bonne chance et donne-moi des nouvelles.
- Ne t'inquiètes pas, tu seras le premier à savoir.
Comme pour la fois ou il avait apris qu'elle avait le cancer. Il avait été le premier à l'avoir su.
Elle sorti en vitesse en envoyant un baisé à Mulder, qui l'attrapa de sitôt avec sa main.
Dana Scully était assise dans la salle d'attente, elle attendait impatiemment les résultats de ses examens. le médecin arriva de suite.
- Mademoiselle Scully? Suivez-moi SVP?
- Bien sûr.
Il entrèrent dans le bureau et elle s'assit sur l'une des deux chaises libres. Elle regretta tellement d'avoir refusé Mulder de l'accompagné. elle aurait tant eu besoin de sa confiance et de sa présence.
Le médecin commença son récit.
- Premièrement avez-vous un petit ami?
- Pourquoi cette question?
- Je crois qu'elle est assez importante.
- On pourait dire que oui.
- Comment ça?
- On a eut une aventure il y a plus de deux mois et je crois qu'ont est en train d'entreprendre une relation.
- parfait alors, Qu'elle est la dernière date de vos menstruations?
- je ne m'en rappelle plus, ça remonte à longtemps.
- Comment ça?
- Je suis tober stérile il y a quelques années.
- Alors je me demande comment un foetus pourait se retrouver dans votre utérus?
Il croisa les bras sur son pupitre.
Dana ne comprenait plus rien.
- Pardon? Vous me prenez pour une menteuse?
- Vous êtes enceinte Dana!
Scully ne réalisa pas sur le coup.
- Cela est impossible.
- Pourquoi?
- je suis devenu stérile suite à mon cancer, j'en suis maintenant guérit, mais je n'avais jamais plus retrouver l'espoir d'avoir des enfants.
- je comprends, soit que c'est un miracle, soit que votre copain est spécial.
- Alors je suis vraiment enceinte?
- Oui je ne peux pas me tromper.
Elle se leva debout et sauta de joie, son rêve s'était enfin réalisé et encore grâce à Mulder.
Elle prit les mains du médecin.
- Merci docteur, merci grandement. je suis si contente.
- Très ravi que vous soyez heureuse.
Scully sortit de l'hôpital à tote vitesse et alla rejoindre Mulder au bureau.


Dernière édition par lov' le Mar 28 Avr 2009 - 17:10, édité 2 fois

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:20

Elle entra dans la pièce et trouva Fox endormis sur son pupitre, elle s'approcha lentement et alla s'assoir à côté de lui en tirant sa chaise.
Elle l'embrassa sur les cheveux, il se réveilla doucement.
- Mulder tu dormais?
- Oui désolé. J'avais peur pour toi et je me suis endormis.
Elle mit une main sur la joue de Mulder.
- Tu n'as rien à creindre, je ne suis pas malade.
- Pardon? Pourquoi alors tu...
Il ne fini pas sa phrase, Dana prit la main de Mulder et la déposa sur son ventre. Fox la regarda droit dans le fond de ses yeux bleus.
- Je porte ton enfant Fox.
Les yeux de Mulder se mirent à briller et un sourir apparut sur son visage.
- Mais cela est impossible, comment as-tu pu être enceinte?
- Je sais et pourtant on m'a fait passer des testes. Ils ont découvert que je suis stérile et ils se demandent comment un bébé peut se développer dans mon utérus.
- Oui comment il a pu...
- Arrête de faire l'idiot, c'est grâce à toi Mulder et je sais pourquoi.
- Ah oui? Pourquoi?
- Il y a quelques années j'ai appris que tu es l'hybride pure de l'humanité. Tu es un hybride Fox et je crois que c'est grâce à ça et à toi que j'ai pu tomber enceinte.
- Pourquoi on me la jamais dit?
- Pour ne pas te faire peur je crois, j'en sais rien.
- Mais qu'est-ce que je deviens maintenant?
- Je ne sais pas, tu dois rester toi-même, c'est tout.
- Alors pourquoi suis-je si différent?
- Tu es né pour sauver l'humanité. Tu es huminisé contre la colonisation de la planète par les extraterrestres, tu sauveras la terre. Tu seras le seul survivant et je crois quand donnant naissance à ton enfant que tu ne seras pas le seul survivant, lui aussi il sera humunisé.
- Et toi Dana que deviendras-tu?
Il avait peur pour elle.
- Je crois qu'en trouvant la femme qui mettra au monde ton fils, elle sera huminisée elle aussi. Une seule famille vivra encore et ce sera nous Mulder.
Elle lui prit les mains et les embrassa.
Fox Mulder était bouleversé de ce qu'il venait d'apprendre.
- Si je ne réussis pas, que se passera-t-il?
- Impossible, tu réussira Mulder, tu es fort, intelligent et tu n'as peur de rien. Je serai là pour t'aider et ton enfant aussi.
- Tu dis qu'on aura un fils, pourquoi pas une fille?
- J'ai appris que lorsque le sauveur de la planète aura trouvé la femme pour engendrer son héritier avant la destruction de la planète, qu'elle donnera naissance à un garçon qui deviendra à son tour le sauveur. Si jamais son père mourait avant la colonisation, ainsi de suite.
- Je comprends maintenant. Alors je suis l'élu pour sauver le monde?
- Oui et depuis ta naissance.
- Je suis alors moi aussi l'héritier du sauveur?
- Non, tu es le premier Mulder.
- Mais c'est incroyable!
- Je sais et je suis fier de toi.
- Je t'aime Scully.
Dana prit Mulder par le cou et le serra fort.
- Merci Fox de m'avoir choisis, je t'aime si fort.
- Désolé, mais je n'étais au courant de rien, je ne t'ai pas choisis, c'est toi que j'aime. Je voulais faire ma vie avec toi.
- Ho Mulder! C'est si gentil.
Elle l'embrassa sur la joue et le regarda dans le fond de ses yeux verts. Scully ne pouvait croire qu'il était un homme merveilleux malgré sa paranoïa et maintenant elle commença à comprendre pourquoi. L'orsqu'elle l'avait rencontré pour la première fois ce n'est que trois jour plus tard qu'il lui avait avoué la raison de son travail. Sa jeune soeur Samantha avait été enlevée à l'âge de huit ans en 1973 par des extraterrestres. Mulder en était sûr, à cause de sa hypnose régressive qu'il avait subit en 1990, mais maintenant Scully savait la vrai vérité sur la disparition de Samantha. Mulder et elle l'avaient découvert lors d'une enquête sur une disparition d'une jeune fille nommée Amber-Lyn Lapierre il y avait quelques mois. En cherchant, Mulder avait pu découvrir la vérité sur sa soeur, il avait retrouvé son journal intime qu'elle avait rédigée lors de sa disparition. Après l'avoir lu il avait découvert qu'elle avait été adopté par une autre famille et qu'elle était décédée à l'âge de quatorze ans à l'hôpital. D'après une infirmière qui s'en avait occupé, un homme fumeur était entré dans sa chambre et par après en être sortie, elle avait disparrue. Mulder avait réussi à voir le fantôme de Samantha le serrer dans ses bras et c'est par la suite qu'il avait été soulagé parce qu'il avait enfin retrouvé sa soeur disparut depuis 25 ans et avait pu avoir la conscience tranquille et penser à autre chose.
Mulder et Scully décidèrent de vivre ensemble pour pouvoir élever leur enfant ensemble, mais sans ce marier. Ils louèrent un grand quatre et demi dans un quartier moyen de Washington DC. Un appartement dont les deux chambres étaient collés l'une à côté de l'autre. La salle de bain était en face de la chambre du bébé et la cuisine était placée à côté du salon ou on y entrait de l'extérieur. Elle était décoré de meubles anciens et Scully lui avait rajouté toutes sortes de plantes autant de fausses que de vrai.

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:20

Sept mois plus tard.
Ils étaient le 13 octobre.
Scully se coucha de bonne heure ce soir là, Mulder regardait la télévision dans le salon, il n'était que vingt heures. Il regardai un film d'horreur tout en mangeant des confiseries avec un soda light, c'était son genre de film.
Dana tournait d'un bord pis de l'autre dans son lit, elle ne pouvait dormir. Le fait que Fox n'était pas à côté d'elle lui en empêchait encore plus. Il y avait de petites contractions dans son utérus et cela lui faisait mal. Elle réussit tout de même à dormir.
Le film de Mulder avait enfin fini et il changea de poste, inquièt que Scully accouche, car le bébé aurait du déjà être là depuis deux jours. Alors elle risquerait d'accoucher à tout moments. Il tomba sur un film hérotique et commença à le regarder.
Scully se réveilla brusquement, une contraction forte surgit et elle se mit à crier.
- MULDEEEEERRR?
Il se leva d'apoint de son fauteuil et alla à la chambre.
- Qu'est-ce qu'il y a mon amour?
Elle était assise sur le lit se tenant le ventre à deux mains et regarda Mulder profondément.
- J'ai mal Fox.
Il alla s'assoir à côté d'elle et lui massa le ventre doucement, tout en regardant Scully.
- Ça va comme ça?
- Non je crois que j'ai des contractions, ça l'arrête et ça recommence.
Stressé Mulder se leva debout et se mit à grouiller partout dans la chambre.
- Il faut aller à l'hôpital Dana.
- Ce n'est pas nécessaire, ce n'est qu'une fausse alerte Mulder.
La douleur s'arrêta, Scully était soulagée.
- Ça va mieux maintenant Mulder.
- OK, je vais retourner au salon, si ta besoin de quelque chose appelle-moi.
Il mit à peine le pied hors de la chambre que Scully l'intervint.
- Le bébé va arriver!!!
Il se retourna pour la regarder.
- Quoi!
- J'ai perdu mes eaux Fox!
Mulder paniqua encore plus, allant jusqu'à sauter au plafond.
Scully eut une grosse contraction, elle sentit le bébé glisser et elle se mit à pousser.
- Ne pousse pas Dana!
- Ne reste pas là, viens m'aider, attrape-le!
Mulder ouvrit de grands yeux ronds. Elle voulait l'accoucher à la maison, pas question! Se dit-il.
- Ho non! ne compte pas sur moi!
- Muldeeerr! Je ne veux pas prendre de chance qu'on me l'enlève.
Une raison de plus pour le faire. Il s'approcha d'elle au pied du lit.
- Je ne suis pas médecin, je ne peux pas t'accoucher.
Dana forçait toujours.
- Ce n'est pas si sorcier, tu n'as qu'à l'attraper. Tent tes bras et attrape le bébé.
- Pourquoi moi?
- Mulder tu es mon seul espoire.
Il prit ces paroles par pitié et tendis ses mains et attendit que le bébé sortit.
Scully poussa de plus belle, elle devint toute rouge pleine de sueurs.
- Je vois la tête Scully, vas-y une dernière poussée.
Elle poussa encore plus fort et Mulder attrapa ce qui sortit.
Un pleur de jeune bébé surgit, Mulder prit l'enfant dans ses bras avec soins et alla le déposer sur le ventre de sa mère, le cordon ombilical encore attaché au bébé.
- Regarde comme il est mignon, c'est notre fils Scully, un beau graçon que tu as mis au monde. Félécitations.
Mulder embrassa le front de Scully et alla à la cuisine.
- Où vas-tu?
- Chercher des ciseaux.
Il les stérélisa avant de les emmener dans la chambre.
Scully examina son bébé tendrement. Le petit arrêta de pleurer, il se sentit protégé collé à sa mère.
Mulder revint et coupa le cordon. Il donna un baisé au bébé.
- Je suis si heureux, j'attendais ce moment avec impatience et lorsque tu m'as appris que tu étais enceinte, j'ai tout de suite sentit le bonheur en moi et j'attendais ce moment depuis toujours, je pensais ne jamais avoir d'enfant.
- Mulder c'est si jolie ce que tu viens de dire, c'est la même chose pour moi. Surtout que je suis stérile.
- Tu crois que tu l'est toujours?
- Oui Mulder, c'est que tu es le seul homme qui puisse me donner des enfants, car tu es très spécial.
- Merci Scully, je crois que sans toi je n'en aurais jamais eu. À part pour Diana Fowley, elle était enceinte lorsqu'elle est morte.
- Tu étais le père?
- Oui.
- Tu as couché avec elle?
- Je ne m'en souvient plus, c'étais la fois où tu avais appeler chez moi et que c'était elle qui avait répondu. J'étais malade comme un trou.
- Je sais ce n'est pas ta faute. Je ne t'en veux pas tu sais, ce n'est qu'à elle seule que j'en veux.
- Je sais ça, tu ne l'as jamais aimé.
- T'as raison.
- Donne-moi le bébé Scully, je vais l'habiller.
Elle tendis l'enfant et Mulder le pris dans ses bras avec douceur.
- Comment vas-t-on l'appeler Mulder?
- J'en sais rien, choisis-le.
- Non toi choisis, c'est grâce à toi s'il est là.
- D'accord.
Il réfléchit un instant tout en habillant le petit.
- Je sais, on va l'appeler Allan.
- C'est très jolie. T'as du goût Mulder.
- Merci.
Il lui remit le bébé et Allan se mit à pleurer. Dana lui donna le sein, car il avait faim. Mulder regarda affectivement le bébé et Dana, il était si heureux, il avait enfin sa propre famille et il en prendra grandement soin. Après avoir perdu ses parents et sa soeur il ne lui restait que son fils et Scully, qu'il aimait au plus profond de son coeur. Il prit Allan dans ses bras une fois qu'il avait fini de boire et alla le porter dans son lit. Le bébé dormait déjà à point fermé et Dana attendit que Fox revint.
Il était maintenant passé minuit et Scully commençait à s'endormir. Mulder dormit dans le salon pour la laisser se reposer. Elle avait besoin grandement de repos.
Allan se mit à pleurer en plein milieu de la nuit et Mulder se leva pour aller le chercher. Il le prit dans ses bras et l'accotta sur son torse nu et commença à le bercer.
- Chut, ne pleur pas, ça va aller. Papa est là.
Il continuait toujours de pleurer. Mulder n'en pouvait plus, il n'avait pas la patience à le calmer. Il ne savait pas quoi faire.
Scully surgit dans la chambre, les pleurs du bébé l'avait réveillé. Elle était encore endormis. Dana vit Mulder essayer de calmer l'enfant et qu'il n'avait pas la patience à le faire. Elle s'approcha de lui.
- Mulder, mais qu'est-ce que tu fais?
- Dana je ne suis pas capable de le faire taire.
- Ne parle pas comme ça, donne-le moi maintenant, je sais ce qu'il veut.
Elle s'assit avec le bébé dans la chaise berçante et commença à lui donner la taité.
- Il a faim c'est tout. Il va falloir que tu saches que l'orsqu'il pleur la nuit, c'est parce qu'il a faim, d'accord Mulder?
- Oui, que je suis bête je n'y avait pas pensé.
- T'as raison tu es bête. Tu n'as jamais gardé d'enfants?
- Non, comment pourais-je? Je vivais seul sans amis (es) et sans neveux et nièces.
- Bien sûr!
Mulder embrassa Dana avant de sortir de la chambre et alla se recoucher sur le divan.
Quelques minutes plus tard Dana pénétra le salon et se mit à genoux à côté de Fox, elle passa sa main dans les cheveux de son amoureux et l'embrassa sur la joue. Mulder se réveilla doucement.
- Mulder?
- Qu'est-ce qui se passe?
Il était encore endormi.
- Pourquoi ne viens-tu pas dormir avec moi?
- je voulais juste que tu te reposes, tu as besoin de place.
Elle lui prit les mains et le leva debout.
- C'est que je ne peux dormir sans toi.
- Vraiment?
- Oui, je veux que tu sois auprès de moi.
- Alors je te suis.
Ils se levèrent tous les deux et allèrent dans la chambre et s'endormirent l'un près de l'autre.
Le landemain matin ils se firent réveiller par les pleurs d'Allan, alors Scully se leva pour aller le chercher. Elle revint avec l'enfant et lui donna à boire. Mulder se leva à son tour.
- Où vas-tu?
- À la salle de bain, je me sens collant.
Ils se mirent à rire tous les deux. Mulder avait un grand sen0210s de l'humour et Scully le savait.
Dana regarda son fils, elle l'examina de la tête aux pieds.
- Tu ressembles tant à ton père, mais j'espère que tu n'auras pas son carractère.
Allan avait les cheveux de la même couleur que ceux de Fox, bruns, le teint de sa peau était presque celle de son père. Il avait le même nez, mais en plus petit et leur bouche étaient semblable. On aurait dit le sosie de Mulder.
Scully découvrit sur l'enfant une tâche de naissance un peu trop bizarre. Elle était située sur son bras gauche près de son épaule, on aurait dit un tatouage, la tâche était noire.
Mulder revint dans la chambre, il vit que Dana n'était pas comme d'habitude, elle avait l'air perdu.
- Qu'est-ce qu'il y a chérie?
- Regarde!
Elle montra le bras du bébé vers Mulder. Il s'approcha et l'examina attentivement.
- Mais qu'est-ce que c'est?
- J'en sais rien, on dirait une tâche de naissance. Est-ce que tu aurait la même par hasard?
- Non pas à ma connaissance, je n'ai jamais vu une tâche aussi bizarre que celle-là.
- Moi non plus. À quoi elle te fais penser?
- Non toi vas-y!
Mulder voulait voir si elle pensait la même chose que lui.
- Je trouve que ça ressemble à un visage d'extraterrestre.
- C'est exactement ce que je pensais. Je voulais être certain de ton avis avant.
- Qu'est-ce que ça signifie d'après toi?
- J'en sais rien, c'est peut être lui le sauveur de la terre.
- Tu crois?
- Oui, puisque je ne l'ai pas, peut être que tu l'as engendré.
- Je n'en suis pas si sûr moi, je crois plutôt autre chose.
Elle observa attentivement son enfant et Mulder la regarda faire. Elle trouvit à la base da la nuque une tâche verte, comme celle qu'ils avaient trouvés sur Emely, mais cette fois-ci elle l'avait mis au monde et il venait de Mulder.
- Regarde Fox?
Elle montra le cou du bébé.
- Mais qu'est-ce que c'est? Je connais cette forme.
- Moi aussi, tu n'es pas le seul.
- Je crois Scully que Allan est un hybride.
- Tout comme toi Mulder!
- Oui, mais moi je suis un humain, mon sang est rouge, c'est ce que je ne comprends pas.
Dana se leva avec le bébé et alla à la cuisine, Mulder la suivit derrière. Elle déposa l'enfant sur la table après y avoir mis une couverture.
- Surveille-le s'il te plaît, je reviens.
- Mais que vas-tu faire?
Elle ne répondit pas et sortit de la cuisine.
Scully revint avec un sac de médecin. Mulder le regarda.
- Que vas-tu faire?
- L'examiner!
- Ce n'est pas à un médecin de faire ça?
- Fox je le suis, j'aime mieux l'examiner moi-même que de le confier à un étranger.
- pourquoi?
- Si jamais ils découvrent quelques chose sur notre fils, ils pouraient nous l'enlever pour lui faire des testes. Il est probablement unique et je n'ai pas envie qu'on le torture.
- Oui t'as sûrement raison.
Mulder s'assit sur une chaise et examina Scully examiner le bébé, comme il l'avait toujours fait lors des enquêtes. Elle mit l'enfant sur le ventre et lui fit un examen complet. Au bout de dix minutes il était fini. Le bébé était en parfaite santé, à l'exception que son coeur battait plus vite qu'à la normal et cela était un peu inquiètant pour Scully. Pourtant Allan allait bien. Scully lui fit des prises de sangs, un teste d'ADN, tout ce qu'il fallait pour identifier l'enfant.

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:21

Deux jours plus tard Scully examina ses résultats, elle a pu les faires plus rapidement qu'en laboratoire qui prend une semaine à les faires. Elle était surprise de ce qu'elle y vit. Bouche bé elle appela Mulder.
- Mulder viens ici!
Il arriva avec le bébé dans les bras et Scully lui montra la feuille, mais il ne comprenait pas ce charabia.
- Qu'est-ce que ça représente? Demanda-t-il.
- Le teste d'ADN d'Allan et je l'ai comparé au tiens.
- Et puis?
- Il est le même.
- Et alors?
- Ça ne se peut pas Mulder, chaque être humain est différent, à l'exception que dans une famille il est semblable, mais jamais identique. Allan et toi avez le même et cela est impossible.
- Ça signifie quoi alors?
- Que Allan est toi.
- C'est impossible Dana.
- Je sais, ce qui veux dire que tu t'es refais à l'intérieur de moi Fox.
- Tu veux dire que ce bébé est moi?
- Oui, il est ta réplique exacte et ce n'est pas tout.
- Quoi?
- Lorsque j'ai pris son sang, il n'était pas rouge, mais noir.
- Tu es sûr qu'il va bien?
Mulder commançait à paniquer, il ne prendrait pas que son enfant soit malade.
- Oui très bien même... Allan n'est pas humain.
- Pardon?
- Il est extraterrestre et j'ai la preuve.
- Qu'elle preuve?
- Il a le même ADN que toi, mais le sien est extraterrestre.
Mulder regarda son fils dans les yeux et y vit un autre visage et regarda ensuite Scully.
- Tu veux dire qu'il est un extraterrestre?
- Oui.
- Mais quel rapport avec moi?
- Ton héritier devrait être toi Mulder, mais pas en tant qu'hybride, mais en tant qu'extraterrestre. La femme que tu as choisis devait mettre au monde un extraterrestre et il sera le seul à pouvoir pénétrer dans le vaisseau spatial pendant que tpi tu sauveras le monde à l'extérieur. Tu mouras très vieux Mulder, après la colonisation et l'aide de ton fils sera très grande. Mais il faut faire attention, il peut mourir comme tout le monde.
- J'ai de la difficulter à y croire, je vais le protéger, je te le promets.
- Crois-le, lorsqu'il sera adulte, Allan sera ta réplique exacte. Je t'avoue que je suis fière d'être sa mère.
Mulder lui sourit, il était heureux et le fait que Scully aimait un enfant extraterrestre le rendait fou de joie. Scully, qui autrefois ne voulait rien savoir de ce qu'il raccontait et qu'aujourd'hui accepte ce fait. Il prit Dana dans ses bras d'une main et le bébé était dans l'autre et l'embrassa tendrement.
Deux ans plus tard.
Il était samedi matin, Fox Mulder décida d'emmener Allan faire une ballade, pendant que Dana Scully faisait le ménage.
- On va rentrer pour le souper Dana.
- D'accord, bonne journée à tous les deux.
Mais ils ne rentrèrent pas le soir. Mulder était perdu avec son fils, après une ballade en forêt. Allan se camouffla dans les bras de son père et pleurait.
- Ne pleur pas ça va aller.
- Peur papa.
- Je sais, fais comme moi, pense à quelque chose.
Comment pouvait-il penser, toutes sortes de bruits les entouraient et l'enfant avait de plus en plus peur. Mulder pensa à Scully, elle devait être inquiète en ce moment. L'heure du souper était passé. Il faisait déjà nuit. Ils ne savaient ou ils étaient et comment rejoindre Scully, il avait oublié son cellulaire à la maison.
Allan avait faim et Mulder aussi d'ailleur. Ils finirent par s'endormirent, l'air était frais et confortable.
Le landemain ils décidèrent de marcher en sens inverse, après avoir mangé des fruits commestibles que Mulder avait trouvé dans les bois. Le soleil plombait à travers les feuilles et les arbres. Scully ne dut pas avoir dormis cette nuit là.
Allan avait moin peur, le petit s'arrêta un instant.
- Qu'est-ce que tu fais Allan?
Il lâcha la main de son fils et l'enfant marcha seul devant lui et s'arrêta au pied d'un arbre.
- ye réfléchit papa.
- Je pense que tu es un peu trop jeune pour réfléchir à une solution pour nous sortir de là.
- Je réfléchis.
- Je vois.
Mulder trouva son fils bizarre autant que lui, c'était normal puisqu'il était sa réplique exacte. Fox le regarda faire, restant toujours à la même place.
Allan s'assit au pied de l'arbre et regarda son père dans les yeux, ses yeux verts rencontrèrent ceux de Fox et Mulder sentit quelque chose de bizarre dans les siens, il vit se que son fils voyait, lui, il se voyait à travers ses propres yeux. Il voyait un homme triste, apeuré, qui ne voulait que protéger son enfant. Allan essayait de lui faire comprendre qu'il ne fallait pas s'en faire, qu'ils survivraient. Mulder commençait à se poser des questions. son fils âgé de deux ans était intelligent et Fox comprit qu'il était aussi spécial.
- Allan que fais-tu?
- Je regarde dans tes yeux, je me mets à ta place et toi à la mienne.
- Mais comment fais-tu ça?
- J'y pense et je le fais, c'est aussi simple que ça.
Mulder eut tout d'un coup une idée.
- Allan peux-tu m'aider à retrouver maman?
- J'en sais rien.
- Alors essayons à deux.
Mulder comprit que son fils avait certains genres de pouvoirs et que s'il si mettait avec qu'il pourait aussi en avoir. Il sut qu'il pouvait communiquer avec son fils aussi facilement qu'il ne le pensait.
- Donne-moi la main papa.
Il la lui donna et tous les deux fermèrent leurs yeux et purent communiquer par la penser, comme Mulder à déjà pu le faire par le passé. Ils pensèrent à Dana et quelques minutes plus tard un éclair et une lueur blanche aparurent.
Le père et l'enfant disparurent à l'intérieure et la lueur disparut à son tour et la forêt devint calme à nouveau.
Trois heures plus tard une lueur blanche aparut devant l'apartement de Mulder et Scully et deux personnes nu en sortirent, blessées par des brûlures. Ce que Mulder et son fils venaient de faire était dangereux, mais ils ne le savaient pas. Le petit était encore trop jeune pour utiliser ses pouvoirs. Mulder se réveilla avec des brûlures mineurs au premier degrée. Il vit son fils étendu à côté de lui, brûlé sur tout le corps au troisième degrée. Il avait dû être encore trop jeune pour passer dans cette lueur.
Mulder paniqua et se mit à crier. Scully à l'intérieur entendit les cris de Fox, elle descendit et alla voir ce qui se passait.
En sortant de l'immeuble elle vit tout de suite Mulder nu tenant leur fils dans les bras nu aussi.
- Fox qu'est-ce qui c'est passé?
- J'en sais rien, on était perdu en forêt hier et ce matin j'ai découvert que Allan avait des pouvoirs. J'ai vu à travers ses yeux et lui des miens.
- Et alors pourquoi êtes-vous blessés?
Mulder avait de la difficulté à respirer et le petit respirait faiblement. Scully ne pouvait voir les brûlurent de l'enfant, car MUlder le cachait dans ses bras.
- On s'y est mis à deux en se tenant la main et on a fermé nos yeux et on a pensé très fort à toi. Une lueur blanche est aparut et je ne me souviens plus de rien jusqu'à ce que je me réveille et que je retrouve Allan dans cet état.
Il lui montra leur fils. Scully se mit une main sur la bouche.
- Mon Dieu qu'est-ce qui c'est passé?
- J'en sais rien, je crois qu'il était encore trop jeune pour passer à travers l'énergie. J'ai brûlé moi aussi, mais au premier degrée et ça continue à me chaufer.
Elle regarda son ami et vit des brûlures encore plus grosses que les autres.
- Fox, tu n'es pas au premier degrée, tu continue de brûler, mais lentement. Il faut que je vous emmène à l'hôpital.
- Non, ils vont s'en prendre au petit et il ne faut pas, tu sais très bien ce qu'il lui arrivera.
- Réfléchis un peu Mulder, si on l'emmène pas il va mourir et toi aussi d'ailleurs. Pourquoi avez-vous fait cela?
- On t'aurait perdu et je ne savais pas que ça l'aurait fait ça. Je suis désolé Dana.
- Ce n'est pas ta faute, tu ne pouvais pas savoir.
- S'il meurt c'est à cause de moi.
- Tu n'y pouras rien. Je vous emmène à l'hôpital.
Elle prit Allan dans un bras et aida de l'autre Mulder à se lever. Scully les mits dans des couvertures dans la voiture.
Un infirmier les accueillit aussi tôt arrivé, vu l'état des deux personnes, on les mit sous quarantaine pendant quelques heures et un médecin vint parler à Scully, assise dans le bureau du docteur.
- Comment sont-ils arrivé dans cet état?
- Un accident.
- Un accident? Ils sont brûlés au troisième degrée tous les deux. Où étaient-ils?
- Je les ai trouvé cet après-midi devant l'immeuble ou on habite. Je les ai porté disparut hier au soir. Ils faisaient une ballade en forêt et ils me sont rendu dans cet état, mais Fox n'était pas brûlé au troisième degrée, mais au premier. Il a continué de brûler.
- Vous en êtes certaine?
- Je ne mens pas, je vous le jure, je ne sais pas ce qui c'est passé.
Le médecin s'installa plus confortablement dans son fauteuil. Dificile à croire.
- Alors ça restera un mystère. Je ne vous posera pas plus de questions, vous avez l'air à ne rien savoir de plus.
- Merci beaucoup docteur, sauvez-les SVP.
- Je ne vous garanti rien pour l'enfant, mais votre ami devrait peut être pouvoir survivre, mais avec des séquelles.
- Comment vont-ils?
- On les a mit dans un bain glacé pour diminuer les brûlures et maintenant ils sont dans un coma tous les deux. Ils dorment profondément. Je ne peux pas vous dire lorsqu'ils se réveilleront.
- Merci quand même.
- Quel âge à votre fils?
- Deux ans.
- Un enfant de cet âge là survit rarement à des brûlures aussi grave que celles-ci.
- Je sais, ne vous en faites pas.
Il se leva de sa chaise pour sortir de la pièce après avoir serré la main de Scully.
- Je dois aller voir comment ils vont, je m'occuperais d'eux personnellement. Je vous conseil de rentrer chez vous et d'attendre de leur nouvelles, ils ne peuvent recevoir de visites pour l'instant.
Il déposa une main sur l'épaule de Dana et il sortit de la pièce. Scully s'en alla à son tour.

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:21

Trois mois plus tard.
Scully courait à toute allure dans les couloirs de l'hôpital. Elle se dirigea au service des soins intensifs.
Il y avait plusieurs malades dans le coridor, il fallait qu'elle contourne certains lits et dans les hauts-parleurs jouait une chanson de Cher. Dana se dirigea à la porte 302 et y entra une fois arrivé. Elle y vit Mulder endormi dans son lit seul dans la chambre. On venait d'aprendre à Dana qu'il venait de sortir de son coma il y avait à peine quelques heures.
Son fils Allan était morts depuis déjà deux semaines. Il avait succombé à ses blessûres, Mulder l'avait apris par son médecin lorsqu'il était sortie de son coma et il l'avait assé mal prit. Il s'en voulait à mort. Scully savait qu'elle ne mettrait jamais au monde un autre enfant comme celui-là, il était unique.
Elle s'assit sur la chaise libre à côté du lit et elle déposa sa main sur celle de Mulder et la caressa doucement et tendrement. Il était encore marqué de brûlures, mais il n'était plus en danger. Le côté droit de son visage était brûlé et heureusement ils commençait à repousser. Sa peua ondulait dans son visage. La main que Scully tenait était entièrement brûlé, mais elle aimait toujours Mulder aussi fort qu'avant. Elle ne lui en voulait pas pour la mort d'Allan, ce n'était pas sa faute. Elle préférait qu'il meurt que de rester vivant brûlé à vie et être malheureux. Allan avait été brûlé en entier, de la tête aux pieds. Scully était tout de même triste de la mort de son fils.
Dana embrassa la joue de Fox et il se réveilla. Il regarda du côté de Dana et lui sourit faiblement.
Elle lui sourit à son tour.
- Salut Mulder!
- Scully tu es là!
Il parlait merveilleusement bien, mais avec une voix rauque.
- Tu es au courant pour Allan Mulder?
- Oui, j'aurais jamais dû l'emmener avec moi, je t'avais promis de le protéger.
- Ce n'est pas ta faute et tu le sais.
- C'est moi qui aurait dû mourir à sa place.
- Ne dis pas ça! Il est mort maintenant et on n'y peut rien.
- Je sais. Je m'en veux tellement.
Elle le prit dans ses bras et Mulder commença à pleurer, il se vidait de son chagrin.
- Ne pleure pas Fox, je suis là et tu es là toi aussi et c'est ce qui compte pour moi, c'est de t'avoir auprès de moi, peu importe de quoi tu as l'air.
- Je suis si moche que ça?
- Non bien sûr que non, seulement que le quart de ton visage. Tu es toujours aussi beau.
- Je t'aime beaucoup Dana, merci pour ton encouragement.
- Je ne fais que mon travail Fox, protéger celui que j'aime.
Mulder l'embrassa tendrement, le médecin entra à la suite.
- Je voix qu'il va beaucoup mieux.
Il entra dans la pièce un dossier à la main qu'il ouvrit.
- Monsieur Mulder, je crois que vous pourez sortir dès demain matin et toutes mes condoléances pour votre fils.
- Merci.
- Vous allez très bien, vos brûlures se porte bien et vous aussi d'ailleur, d'ici quelques mois elles ne paraisseront presque plus, vous aurez seulement que quelques séquelles.
- Mais c'est une bonne nouvelle Mulder.
- Oui, je suis très content.
- Bon ben alors je vais vous laisser seuls à nouveau et bonne chance dans le futur.
- Merci à vous. Lui dit Mulder.
Le médecin sortit de la pièce en fermant la porte derrière lui.
Scully s'assit sur le lit à côté de Mulder et lui caressa tendrement la joue.
- Est-ce que ça fait mal quand je te touche?
Il déposa sa main sur celle que Scully avait mise sur sa joue.
- Non, pas quand c'est toi qui me touche.
- Ho Mulder... tu es si aimable.
- Tu sais Scully j'ai toujours de la peine pour Allan.
- Moi aussi il me manque beaucoup.
- Tu sais, j'aurais tant aimer avoir une vrai famille, avoir un enfant aussi humain que toi et non comme moi, mais je crois que je rêve.
- Pourquoi Mulder?
- Le médecin à mon réveille m'a dévoilé quelque chose qui m'a fait beaucoup de peine.
- C'est quoi?
Mulder prit le visage de Dana à deux mains et lui dit dans le fond de ses yeux.
- Que je ne pourais plus jamais avoir d'enfants. Mes testicules ont brûlés et ça complètement détruit mon système reproducteur. Maintenant je ressens exactement ce que tu avais ressenti autrefois et je suis désolé de t'apprendre ça.
Elle lui caressa à nouveau la joue et le prit par le cou et lui dit.
- Ce n'est pas grâve mon amour.
Elle le regarda dans les yeux et commença à sourire et Mulder se dit que ce n'était pas le moment de sourire.
- Je vais t'avouer quelque chose Mulder.
- C'est quoi?
- Lorsque tu étais dans le coma j'ai pensé à toi, à chaque jour et lorsque Allan est mort je me suis dit de pas m'en faire, qu'in jour j'aurais d'autres enfants. Toi tu viens de me dire que tu ne peu plus en avoir et ce n'est pas grâve.
- Quel rapport que ça?
- Ben le rapport c'est que durant ton coma j'ai appris quelque chose et je n'ai jamais perdu l'espoir de te retrouver vivant, je ne voulais pas que tu meurs et tu es vivant et maintenant je pourais te le dire, seulement si tu le désirs.
- Bien sûr je veux savoir.
- Je suis enceinte Fox.
- Quoi?
- Je suis enceinte de trois mois Mulder et c'est toi le père, ne t'inquiètes pas, tu me l'as fais juste avant de partir en escapade avec Allan.
Mulder se mit à sourire.
- Alors on va avoir un enfant?
- Oui et je suis très heureuse.
- Scully je suis... mais c'est formidable, je ne sais pas comment...
Elle déposa un doigts sur la bouche de Fox.
- Chut!!! Ne t'inquiètes pas il va être tout à fait normal.
- Je t'aime si fort Dana.
Il la serra fort dans ses bras et lui caressa ses cheveux roux.
- Je veux qu'il ou elle te ressemble.
- C'est pas moi qui décide, il pourait aussi bien te ressembler.
Scully se leva une fois la caresse fini.
- Je vais rentrer, je viendrai te chercher demain matin. Je t'aime mon amour.
- Moi aussi je t'aime.
Elle rentra paisiblement à la maison ayant hâte d'être avec Mulder dans leur lit. Depuis plus de trois mois qu'elle attendait ce moment.
Six mois plus tard.
Dana Scully était couchée dans un lit d'hôpital, elle venait à peine de mettre au monde son bébé, une jolie petite fille, tout à fait normal et en bonne santé. La petite était couchée sur le ventre de sa mère et pleurait. Le médecin coupa le cordon ombilical du bébé et la prit pour la nettoyer et la peser.
Il remit l'enfant à sa mère au bout de cinq minutes emmitouflé dans un doudou.
Mulder entra dans la pièce en vitesse, mais malheureusement il avait manqué l'accouchement de son enfant.
- Scully je suis là!
- Mulder comment vas-tu?
- C'est plutôt moi qui devrait te demander ça.
- Regarde, c'est notre fille.
- Une fille, j'ai une fille. Je veux la voir.
- Elle est belle non?
- Si mignonne, je veux la prendre.
- Vas-y c'est ta fille.
Il la prit avec grand soin et lui donna un baiser sur le front.
- Elle est plus légerte qu'Allan l'était et elle est si jolie.
- Je trouve Mulder qu'elle a tes yeux elle aussi.
Il retira la doudou de la tête de sa fille.
- Regarde, elle a tes cheveux Scully.
- Oui je sais. Je lui ai trouvé un nom.
- Ah oui? C'est quoi?
- Amy.
- C'est très jolie, allons-y pour Amy.

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  lov' le Mar 28 Avr 2009 - 15:21

Mulder regarda attentivement sa fille tout en pensant à son fils décédé il y avait six mois. Il savait que Amy n'était pas comme Allan et qu'elle ne poura jamais le remplacer. Allan était vraiment spécial, Mulder avait trouvé dernièrement une photo de lui-même à l'âge deux ans. On aurait dit Allan, ce garçon était vraiment lui-même. Il avait aussi les mêmes défauts que les mêmes qualités. Fox avait aussi réalisé que le petit était venu au monde le même jour que lui, c'était la raison pourquoi il avait tant retarder avant de venir au monde. Mulder se demanda aussi si Allan aurait fait le même métié et la même obsession. Ce petit aurait une soeur s'il était vivant. Sa vie aurait-elle été identique à la sienne? Ça il ne le saura jamais. Ce qu'il a le plus compris, c'est que Dana avait mis au monde son clone. Mulder aurait toujours un doute de ne pas être vraiment le père de ce garçon, car ce qu'il s'était passé ne pouvait exister. Il savait que ce bébé n'était pas de lui et ne l'avait jamais dit à Scully. Il l'avait appris après la mort de leur fils une fois qu'il était bien rétabli. Krycek en était le coupable. Il avait échangé les fioles de testes en les remplaçant par l'embryon génétique de l'ADN de MUlder. Scully avait été à un rendez-vous pour sa stérilité et ils avaient fait l'échange en faisant à croire qu'elle était tombée enceinte de Fox. Mais ce qui est inexplicable, c'est pourquoi l'enfant était venu au monde avec des pouvoirs.
Aujourd'hui Mulder savait que cette petite était de lui, mais le vrai mystère est en Scully. Était-elle vraiment stérile?
FIN.

_________________
lov' Very Happy
XFM forever! Wink
avatar
lov'
Sandwish de Tooms

Messages : 94
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 39
Localisation : Montreal/québec

Voir le profil de l'utilisateur http://davidduchovny.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant spécial

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum