"Don't give up" Ecrit par Donna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Don't give up" Ecrit par Donna

Message  fanafon le Lun 13 Jan 2014 - 16:45

Titre : Don't give up
Auteur: Donna
Site de référence: http://www.donnas-stories.com
Avertissement : R
Mots clés : MSR / R
Ship+
Spoiler: IWTB Movie
Disclaimer: Ces personnages ne m'appartiennent pas, je ne fais que reprendre de belles histoires écrites par des fans de CC et sa Team.
Résumé: Suite imaginée du film "IWTB"




DON'T GIVE UP




Elle pénétra dans la maison calmement et regarda autour d'elle. Il doit être dans SA pièce, pensa-t-elle. Elle posa son sac sur la table d'entrée et ses clés à côté. Elle ôta son manteau et l'accrocha à l'un des crochets du porte-manteau. Elle essayait de garder son sang froid mais elle savait qu'elle l'avait blessé.
Blesser Mulder était une chose aussi douloureuse pour elle que pour lui. Ils étaient ensemble. Malgré sa scène de "non-retour" à la maison. Aurait-elle pu partir ? Aurait-elle pu le quitter ?
Elle secoua la tête même s'il n'y avait personne pour la voir. Pourquoi avait-elle dit cela ? Pour attirer son attention ? Elle avait eu son attention ! Dieu ! Elle était tout ce qu'il avait maintenant. Et elle lui avait fait cela, tout en connaissant son opinion sur l'abandon. Il n'avait rien dit à ce sujet, il l'avait juste accepté à nouveau ici.

Ils avaient besoin de parler. Ce n'était pas une chose pour laquelle ils étaient doués, exprimer leurs sentiments. Et surtout au même moment ? Vivre ensemble, ils étaient plus proches mais... Comment pourrait-elle lui expliquer ? Lui laisserait-il le temps de s'expliquer ?

D'un pas hésitant, elle se dirigea vers sa pièce. Elle s'arrêta juste sur le seuil et prit une profonde inspiration. Sa main était sur la poignée lorsque la porte s'ouvrit. Elle sursauta, surprise.

- Scully, tu vas bien ?
- Oui, je ne voulais pas te-...
- Me déranger ? Il baissa la tête pour l'observer.
- Euh, oui.

Il y avait un léger sourire sur son visage.
- Tu ne sais donc pas que tu ne me déranges jamais ?

Elle leva ses yeux vers lui et il vit la peur dans son regard. Son sourire disparut instantanément.
- Scully, qu'est ce qui se passe ?
- Je... euh, nous allons bien ?

Il se pencha vers elle et saisit son avant bras.
- Qu'est ce que tu racontes ? De quoi tu parles ?
- Je....Je t'ai menacé de te quitter...
- Mais tu ne l'as pas fait.
- Peux-tu simplement me pardonner pour cela ?

Il cligna des yeux à cette question.
- Tu es ici.

Elle le regarda, perplexe.
- Est-ce suffisant pour toi ?
- Est-ce tout ce que tu peux m'offrir ?
- Non, ...non Mulder, mais je sais que je t'ai fait du mal...

Il haussa les épaules.
- C'était certainement ton tour, cette fois !
- Mulder, elle hocha la tête. Ne dis pas-....

Il l'attira à lui, la voulant encore plus près. Ses yeux se fermèrent de soulagement lorsqu'il sentit les bras de Scully autour de lui. Il posa son menton sur le haut de sa tête et ils étaient là pendant quelques minutes, juste à savourer cette proximité retrouvée.

- Ce n'est pas suffisant pour toi, Mulder.

Elle parlait dans sa poitrine.

- Si je t'ai, c'est suffisant pour moi.

Avec ses bras, elle resserra son étreinte.

- Partons d'ici, Scully !
- Quoi ? Elle recula et leva à nouveau les yeux vers lui.
- Partons, comme nous en avions parlé. Pourrais-tu avoir un peu de temps libre ?

Scully roula des yeux.
- Le père Ybarra va certainement me supplier de rester.."

Mulder sourit.
- Comme je l'ai fait lorsque je me trouvais près de ton tiroir rempli de lingeries ?
- C'est un prêtre Mulder.

Il la regarda, sans prendre la peine d'ajouter une réponse à ce sujet.
Elle ferma les yeux et eut un petit rire.
- Alors tu veux partir avec moi ?
- Même si on m'offrait 5 milliards, yeah je veux partir avec toi ! Mais je ne veux pas le faire comme la dernière fois. Pas de courses-poursuites. Simplement détente, plaisir.
- C'est une bonne idée.

Elle s'appuya contre lui, son visage contre sa poitrine.

****************

Elle descendit du petit hélicoptère et plissa les yeux sous l'intensité du soleil. Des lunettes ? Mulder avait déjà les siennes sur le nez. Elle fouilla dans son sac pour l'imiter. Une fois ses yeux mieux protégés, elle regarda autour d'elle. Mulder l'observait, bouche ouverte. Peut être que ce petit tour d'hélicoptère en valait la peine après tout.

- Mulder....
- Oui je sais, Viens sortons de cette lumière aveuglante !

Ils se hâtèrent vers le petit bâtiment qui faisait office d'héliport. Un jeune homme les attendait avec une Jeep.
- M. Hale ? Je suis Arthur. C'est bon de vous voir. S'il vous plaît.. Il fit un geste en direction de la Jeep et ouvrit la porte pour Scully. Mme Hale..
Il toucha son front en guise de petit salut.

Mulder grimpa à l'arrière de la Jeep à côté d'elle. Et elle le regarda.
- Hale ? articula-t-elle.
Il haussa les épaule et se contenta d'un petit sourire ravageur. Arthur les conduisit à un grand bâtiment et ils eurent un aperçu d'une immense "piscine tropicale".

- Votre case est ici, vous disposez d'une plage privée. La salle à manger est ouverte jusqu'à 22h et un service d'étage est à votre service à tout moment.

Il les conduisit à cette petite case qui se noyait parfaitement à l'environnement. Il y avait un porche qui faisait le tour sur les trois cotés de la case. Un toit surplombait le tout, ce qui le gardait à l'ombre.

- Vos bagages devraient être bientôt là.
Il ouvrit la porte de la Jeep à Scully et lui tendit le bras. Mulder sortit de l'autre côté. Arthur ouvrit la porte de la case et les suivit à l'intérieur.

Mulder la regardait et se détendit lorsqu'il vit grandir un sourire sur son visage. La pièce principale était grande, avec un style épuré. Il y avait des meubles en teck et des coussins dispersés dans un mélange de couleur sauvage turquoise, citron vert et fushia. Il y avait un miroir au dessus du bar et deux tabourets hauts devant. Il y avait également une table en verre avec des chaises où ils pourraient manger : ils ne seraient ainsi jamais forcés de quitter cet endroit.

Mulder suivit Scully dans la chambre et faillit presque la percuter lorsqu'elle s'arrêta net. Le lit était encore plus grand qu'un King size, digne des maisons d'Hollywood, reprenant les mêmes couleurs que dans la pièce principale mais dans un ton plus doux. Puis il se rendit compte qu'elle ne regardait pas le lit, elle regardait fixement les portes vitrées coulissantes laissant apparaître une étendue d'eau, apparemment la plus belle chose qu'elle ait jamais vu avant.

- Pouvons-nous nous permettre cela ? murmura-t-elle.
- Oui, de temps en temps, nous pouvons nous le permettre.

Il sourit et se retourna vers Arthur pour lui faire prendre congé. Elle l'entendit lui dire une commande au service de chambre pour ce soir, sachant qu'il connaissait parfaitement ce qu'elle préférait. Elle jeta un regard à la salle de bain. Le Jacuzzi était bien assez grand pour eux deux. Le toit de celle ci était ouvrable, en mesure de les protéger du soleil la journée mais capable de leur faire voir les étoiles la nuit.

Quand il revint vers la chambre, il l'aperçut en train de déboutonner son chemisier.

- Euh, Scully, le soleil est encore féroce ici, nous devrions probablement..-
- Qui t'a dit que j'allais à l'extérieur ? Elle se tourna vers lui et elle eut un petit cri quand il la saisit par la taille pour la faire tomber sur le lit, l'attirant encore plus contre lui.
- Tu as toujours été intelligente concernant le choix de tes tenues, déclara-t-il, reprenant le travail qu'elle avait commencé sur son chemisier.

****************

Le soleil était beaucoup plus faible lorsqu'ils bougèrent à nouveau. Scully s'assit et regarda l'océan à travers les portes vitrées.

- Viiiens !
- Viens ? gémit-il. Tu sais que tu ne devrais pas aller dans l'eau une heure après avoir mangé.....

Son coude dans la poitrine le fit taire mais il sourit. Elle était maintenant à errer dans la pièce principale pour récupérer leurs valises. Elle les ramena toutes les deux jusqu'à la chambre. Elle fouilla dans la sienne pour en sortir un maillot de bain noir, deux pièces. Lui était tout simplement là à jouir de la vue.

- Allez bouge mon pote, sinon je vais te laisser là !
Elle saisit la poignée de la porte vitrée, coulissante. Il fut hors du lit instantanément et attrapa son bras, la retournant et l'embrassant une fois de plus.
- D'accord, allons-y.
- Pas question Mulder !
- C'est une plage privée. Il fit un geste en direction du sable.
- Privée oui. Mais il est hors de question que je m'occupe de tes coups de soleil que tu auras attrapé sur tout le corps. J'ai d'autres projets pour toi, FOX, cette semaine.
- OOOoh Scully.

Elle leva les yeux et il se précipita pour chercher son propre maillot, attrapa deux serviettes et la suivit.

***********

Détendue n'était pas vraiment le mot auquel elle pensait pour décrire cette semaine. Ils dormaient tard, faisaient l'amour le matin, ils jouaient dans la piscine attenante au bar. Ils avaient loué un bateau pour se rendre dans une autre île, très privée et ils avaient fait l'amour sur la plage. C'était la lune de miel qu'ils n'avaient jamais eu. Elle était restée à l'abri du soleil lorsqu'il était le plus haut dans la journée. Il avait prit l'habitude de rester avec elle, interrompant sa lecture avec ses doigts ou sa langue. Elle n'arrivait pas à se rappeler la dernière fois qu'elle avait autant ri.

****************

Ils étaient assis à leur table en profitant de leurs petits déjeuner quand elle le regarda et prit une profonde inspiration.

- Mulder, je ne veux pas gâcher l'ambiance mais je dois te demander quelque chose...."
- mmMhh, dit-il alors qu'il venait de prendre une bouchée de leur oeuf bénédicte.
- Désolée.. Elle attendit qu'il déglutisse et avale une gorgée de café. J'ai juste besoin de savoir ce que tu comptes faire quand Skinner va t' appeler ?
- Skinner ? Ce n'est pas vraiment mon type ! D'ailleurs je ne m'attends pas à ce qu'il m'appelle ! En plus je ne prends plus de rendez vous en ce moment !
- Tu sais ce que je veux dire....
- Pourquoi penses tu qu'il va m'appeler ?
- Parce qu'ils t'ont pardonné maintenant, tu es blanchis, tu peux réintégrer le FBI à nouveau.
- Ils ne me l'ont jamais vraiment dit comme ça, Scully !

Elle sourit légèrement.

- Bien. Je le fais pour eux. Tu n'as plus à rester caché maintenant. Tu aimais le travail que tu faisais. Tu m'as dit que tu étais "bon" et que tu ne comprenais pas pourquoi j'étais inquiète...
- Je n'ai pas été bon scully, deux agents sont morts..

Son visage rougit.

- Je........-je suis désolée..mais tu étais euphorique...
- Oui, je l'étais, je suppose que je ressentais....... que j'avais besoin de cela à nouveau, c'était nécessaire. Il grimaça à la vue du visage dévasté en face de lui.  C'est sorti comme ça....
- Non, je ne crois pas. Et tu as raison, tu avais besoin de sauver la vie de cette fille.
- Je pense que tu es celle qui l'a sauvée, après m'avoir d'abord sauvé, moi.

Elle sourit faiblement.
- Nous sommes une bonne équipe.
- Rien d'autre à ajouter pour moi.

Ils se turent, et restèrent les yeux fixés sur leurs repas.

- Scully ?

Elle leva les yeux et vit la peur dans son regard.

- C'était important pour moi d'accepter cette affaire. J'en avais besoin mais ce que tu dois comprendre, c'est que j'ai PLUS besoin de toi. Oui, je voudrais être consultant de temps en temps sur certains cas si Skinner le demande, mais pas si cela doit se mettre entre nous.
- Tu étais tellement plein d'énergie, si enthousiaste.
- Bien sûr, c'était si différent de tout ce que j'avais fait depuis longtemps. Tout comme les vacances le sont. Je ne veux pas le faire tout le temps, je l'ai déjà fait et ça m'a presque tué, plusieurs fois. Il sourit. Tu es la seule à m'avoir sorti de là au dernier moment à chaque fois.
- Mais tu voudrais vraiment le faire de temps en temps...
- Y baigner mes pieds occasionnellement ? Oui je le voudrais mais comme je l'ai dit à l'agent Whitney, je suis seulement la moitié de l'équipe. Sans toi, je ne fais pas grand chose...

Elle le dévisagea un instant.

- Attends, je ne veux pas-...
- Tu as assemblé le puzzle, scully. Tu as compris ce qu'il se passait et pendant ton temps libre, tu as encore sauvé mon cul ! Ça doit être un effort d'équipe pour résoudre un réel X files.
- C'est ce qui m'inquiète...
- Les ennuis sont notre vie, Scully. Il n'a pas appelé et ne le fera probablement pas. S'il le fait, nous pouvons examiner le cas, puis nous pourrons décider ?....

Elle leva les yeux à cette question et il sourit.
- Nous sommes en vacances, je sais que c'est quelque chose dont nous devrons parler et nous le ferons mais nous le ferons ensemble..comme nous le faisons toujours, ou devrions. Il suffit juste de ne pas m'abandonner, de ne pas nous abandonner.
- Don't give up... , murmura-t-elle.
- C'est exact, Scully.

Elle hocha la tête et prit la main qu'il lui tendait. Non, elle ne voulait pas les abandonner, elle ne pouvait pas, c'était un fait. Elle sourit alors et se levèrent. Ils se dirigèrent vers le soleil, la plage, la lumière à nouveau.

FIN
avatar
fanafon
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 12
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 31
Localisation : Toulon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum