The X-Files 3: Jurassic Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The X-Files 3: Jurassic Park

Message  Maxime32 le Lun 22 Juil 2013 - 16:36


Titre : The X-Files 3: Jurassic Park
Auteur : Maxime32

Avertissement : R
Catégorie : C et T
Mots clés : A
Ship : +++

                                                     CHAPITRE 1: un nouveau départ

Le 22 décembre 2012, les extra-terrestres ont commencé leur colonisation de la Terre avec l'aide des conspirateurs. Malgré la résistance qu'ont présentée les humains, ils ont pris le pouvoir sur toute la surface de la planète et dirigent le monde de manière dictatoriale. Cependant le calme est revenu et la vie est de nouveau paisible. Les colonisateurs se sont alors lancés dans de nombreuses recherches scientifiques. Ils ont alors fait de nombreuses découvertes plus incroyables et plus extraordinaires les unes que les autres.

Salle de réunion du gouvernement
Dans l'immense salle se trouve au centre une grande table qui remplit presque tout l'espace. Autour d'elle sont assis des hommes et des femmes en costards ainsi que des extra-terrestres. Le silence fût interrompu lorsque l'un des Hommes prit la parole:
- Mesdames et messieurs, humains et extra-terrestres; si nous sommes tous réunis aujourd'hui, c'est parce que l'une de nos équipe scientifique a fait une grande découverte et que...
- Encore une ? Lança une femme qui semblait exaspérée par cette nouvelle
- Euh… Oui. Pourquoi ?
- Parce que cela fait plusieurs fois que vous nous annoncez de nouvelles découvertes très importantes. Les premières nous ont été très utiles mais maintenant, la plupart ne nous servent à rien.
- Mais là c'est différent.
- Vous dites toujours cela.
- Mais laissez le finir ! Répliqua alors un extra-terrestre, vous donnerez votre opinion après qu'il ait fini de nous donner toutes les informations qu'il possède.
- Bon je reprends, cette équipe a découvert comment cloner des êtres vivants, enfin des êtres disparus depuis des millions d'années.
- Comment ça ?! Demanda la femme
- Cette équipe a réussi à reproduire l'ADN d'un dinosaure. Grâce à cette découverte, nous pourrons créer une arme unique et surtout dévastatrice.
- Mais pourquoi faire une arme ? Nous contrôlons le monde, lança la femme.
- Mais il y a encore les rebelles qui nous posent problème, et puis de nombreux groupes révolutionnaires pourraient se créer. C'est arrivé à chaque dictature qu'il y a eue sur cette planète, répondit un extra-terrestre assis à côté de la femme.
- Je finis, lors d'une précédente réunion avec certains membres ici présents, nous avons eu l'idée de créer un parc, sur une île isolée du reste du monde, où l'on créerait les dinosaures. De plus, nous avons également sélectionné les personnes les plus compétentes pour chaque travail qu'il y aura à faire sur cette île....

3 mois plus tard, Domicile de Mulder et Scully
Tout en buvant son café brûlant, Mulder lit son journal tandis que Scully se fait chauffer de l'eau pour son thé.
- T'as vu ça ? Demanda Mulder à sa compagne
- Quoi donc ?
- Notre travail est en première page.
Mulder montra à Scully la première page du journal où il est écrit en gros titre "Les rebelles ont détruit une entreprise de fabrication d'armes"
- Nedry et les autres ont fait un boulot formidable !
- Mulder... Ca m'inquiète que tu fasses ça...
- Quoi ? La résistance ?
- Oui.
- Mais il faut bien que quelqu'un le fasse, on va pas se laisser faire face à ces colonisateurs.
- Oui je suis d'accord mais tu en as assez fait.
- Mais pourquoi tu voudrais que j'arrête ?
- Je m'inquiète pour toi. J'ai peur que tu meures lors d'une de vos opérations ou que tu te fasses arrêter. Tu sais, ce ne sont pas les prisons dans lesquelles on envoyait les criminels lorsqu'on était au FBI, là ce sont des centres de tortures.
- Je le sais. Mais je ne peux pas arrêter. Déjà que tu as quitté l'organisation il y a deux mois. Tu sais que ça a énervé Dodgson.
- Oui, oui je sais...mais il fallait que j'arrête.
- Mais pourq....
A peine Mulder commença sa phrase que quelqu'un frappa à la porte.
- Qui ça peut être ? Demanda Scully
- J'en sais rien, j'attends personne.
Le couple se dirigea vers la porte et en l'ouvrant se retrouva face à un homme en costard accompagné de deux gardes du corps extra-terrestres.
- Monsieur Fox Mulder et Madame Dana Scully ?
- Oui c'est nous, répondit rapidement Mulder
- Bonjour je m'appelle Donald Gennaro, je travaille au Ministère de la Défense et je suis ici pour vous annoncer que vous êtes recrutés pour un travail du gouvernement.
- Quel genre de travail ? Demanda Mulder qui ne semblait pas ravi de l'information.
- Madame Scully, vous êtes chargée de diriger une équipe scientifique et vous Monsieur Mulder, vous êtes engagé comme aide soignant pour animaux.
- D'accord, et nous pouvons vous fournir une réponse quand ?
- Vous n'avez pas de réponse à fournir.
- Comment ça ? Répliqua Mulder
- Vous êtes engagés officiellement et dans ce cas là vous n'avez pas le choix.
- Mais...
- Merci de nous avoir informés Mr. Gennaro, répondit Scully. Où devons nous vous retrouver ?
- Demain à l'aéroport à 8h00.
- Bien, nous y serons, dit Scully pour mettre un terme à la discussion
Lorsque l'homme les salua et quitta le pallier de leur domicile, Mulder ferma la porte de manière colérique et se tourna face à Scully.
- Je peux savoir pourquoi tu as accepté ce job sans opposition ?!
- Si on avait refusé, ils nous auraient tué ou bien ils auraient tué un de nos proches que ce soit un membre de l'une de nos deux familles ou un de nos amis ! Et je trouve qu'il y a assez eu de morts jusque là. Je ne veux pas recommencer à vivre le calvaire qu'on a vécu lorsqu'on travaillait aux X-Files...
- Pourquoi tu abandonnes cette lutte ? Nous nous en sommes toujours sortis indemnes.
- Pardon ?! Ne me dis pas que tu as oublié tous les morts qu'il y a eu ! Je te rappelle que si on s'en sortait toujours indemnes, c'est par ce que d'autres ont perdus la vie ! Répondit Scully avec colère.  Mulder... ,continua t'elle plus calmement, je t'en supplies, ne cause pas de problème.... Je te le demande parce que je veux qu'on puisse enfin vivre en paix tous les deux.... et puis si je te le demande, c'est parce que j'ai une bonne raison.
- Bien, tu sembles savoir ce que tu fais et j'accepte ce job parce que je ne veux pas te quitter et te laisser y aller seule. Mais sache que même si j'accepte ce job, je ne quitterai pas la Résistance pour autant.


Le lendemain, 7h56 , Aéroport
Comme convenu la veille, Mulder et Scully arrivèrent à l'aéroport vers 8h00. Ils n'eurent qu'à demander à un extra-terrestre de la sécurité où trouver Gennaro pour qu'il les conduise dans une salle dans laquelle ce dernier était accompagné de Doggett et de deux inconnus. Le premier était habillé tout en noir avec des lunettes de soleil tandis que le deuxième portait une chemise bleue, un pantalon beige ainsi qu'un foulard rouge et chapeau de la même couleur que son pantalon.
   
- Salut Mulder, salut Scully. Que faites vous là ? Lança Doggett
- Salut Doggett, l'homme que vous voyez assis là bas est venu chez nous hier pour nous annoncer que le gouvernement nous avait recruté pour un travail. Et vous ? Demanda Mulder
- Pareil que vous.
- Bien, vu que vous êtes arrivés, il ne manque plus qu'une personne à attendre, lança Gennaro.
Suite à cette intervention, les deux inconnus s'approchèrent du trio d'anciens agents du FBI.
- Voilà deux de nos nouveaux collègues, répliqua Doggett à ses deux amis, je vous présente Allan Grant et Ian Malcolm.
- Enchanté, répliqua Grant, comment vous appelez vous ?
- Fox Mulder et Dana Scully, répondit cette dernière.
- Alors nous allons travailler ensemble à ce que j'ai compris, dit Malcolm.
- Oui, pour le gouvernement apparemment.
- Vous ne savez pas quel genre de travail nous allons faire ?
- Pas la moindre idée, je sais juste que je dois diriger une équipe de scientifiques et Mulder doit s'occuper d'animaux.
- Moi je dois observer ces dis animaux, alors que je suis paléontologue.
- Paléontologue ? Demanda Mulder
- J’étudie les animaux préhistoriques.
- C'est étrange qu'on vous ait demandé d'observer des animaux si vous êtes spécialisé dans les animaux disparus, lança Scully à Grant
- J'ai été aussi surpris que vous lorsque Gennaro m'a annoncé cela hier matin devant chez moi alors que je m'apprêtais à partir à mon travail.
- Et vous, que devez vous faire ? Demanda Mulder à Malcolm.
- Je dois surveiller l'évolution d'une faune et d'une flore à ce que j'ai compris. Je suis mathématicien et mon domaine d’étude est la théorie du chaos appliquée aux systèmes complexes. Vu mon travail, je pense que je dois veiller à ce que cette dite faune et flore prospère sans problème.
- Quant à moi, lança Doggett, je dois diriger la sécurité du centre où l'on va travailler.
- Je trouve ça étrange, répliqua Mulder, le gouvernement qui fait travailler ensemble une scientifique, un expert des animaux disparus, un théoricien du chaos, un  ancien agent du FBI en chef de sécurité et un homme pas du tout compétent en soins d'animaux mais qui est chargé de le faire....
- Vous êtes un ancien agent du FBI ? Demanda Grant à Doggett
- Nous l'étions tous les trois, répondit-il, nous avons travaillé dans la même unité.
Suite à leur discussion, un homme brun un peu enveloppé et portant des lunettes arriva. Mulder s'approcha de l'homme qui était assez éloigné du groupe pour que les autres n'entendent pas leur discussion.
- Nedry ? Demanda Mulder à l'homme
- Tiens Mulder ! Comment ça va ?
- Très bien et toi ?
- Ca peut aller. Mais qu'est ce que tu fais ici ?
- Le gouvernement vient de m'embaucher pour un de leur boulot avec Scully et les trois hommes qui sont à côté d'elle. Et toi ?
- Idem. Mais je voudrais juste te demander, elle ne fait plus du tout partie de la Résistance Scully ?
- Non. Elle m'a dit qu'elle avait arrêté pour une bonne raison. Pourquoi me demandes tu ça ?
- Je t'expliquerai plus tard.
Tandis que le mystérieux collègue de Mulder salua et fit connaissance avec les autres, Gennaro conduit le groupe à l'héliport.
- Voilà notre moyen de transport vers votre nouveau lieu de travail.
- C'est si loin que ça ? Demanda Malcolm. Parce qu'y aller en hélicoptère ça suggère que c'est assez loin d'ici.
- Vous aller travailler sur une île au large du Costa Rica. Donc oui c'est assez éloigné du continent.
- Vous voulez dire que l'on va travailler sur une île coupée du reste du monde ? Demanda Mulder.
- Oui. Le gouvernement ne souhaite pas que votre travail soit affecté par des rebelles ou par des personnes un peu trop curieuses. Ils ont donc décidé de vous installer sur une île où personne ne pourra vous déranger, ni  vous ni votre travail.
- Mais est ce que l'on pourrait savoir quel travail nous attend ? Demanda Grant. Parce que vous avez été très vague pour chacun d'entre nous.
- Vous le saurez assez vite, répliqua Gennaro qui fit monter le groupe à bord de l'hélicoptère.
Le voyage se fit sans histoire. Les passagers étaient installés sur deux rangées de sièges qui se faisaient face. Sur le côté le plus proche du cockpit se trouvait Mulder, Nedry et Gennaro. Face à eux, Grant et Doggett discutaient de leurs futurs jobs qui les intriguaient tandis que Malcolm parlait avec Scully. Mulder montra par ailleurs à sa compagne par un air qu'elle connaissait bien, qu'il était agacé par Malcolm qui essayait explicitement de la séduire.

Maxime32
Doublure de Diana Fowley

Messages : 4
Date d'inscription : 22/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The X-Files 3: Jurassic Park

Message  Maxime32 le Jeu 24 Oct 2013 - 21:45

CHAPITRE 2: l'arrivée



Au large du Costa Rica dans l'océan Pacifique

Après quelques heures de vol au dessus du sud des États-Unis, de l'Amérique centrale ainsi que de l'Océan Pacifique, l'hélicoptère s'approcha d'une île. A ce moment là, Gennaro lança:
- Voilà, nous arrivons !
Le groupe observa alors à travers les vitres de leur moyen de transport une jungle dense à travers laquelle ils ne pouvaient pas voir le sol. Deux minutes plus tard, le pilote leur signala qu'ils devaient s'accrocher car l’atterrissage allait être mouvementé. En effet, l'hélicoptère subit des secousses lors de sa descente vers l'héliport. A l'arrêt de l'hélicoptère, un homme vint leur ouvrir la portière latérale pour qu'ils puissent mettre pieds à terre. Tout en descendant du véhicule, le groupe aperçut deux jeeps qui les attendaient. Le chauffeur de la première s'avança vers eux.
- Vous êtes les nouveaux employés ? Leur lança-t-il.
- Oui, en effet, répondit Gennaro.  Mr Ludlow doit nous attendre n'est ce pas ?
- Oui mais il tient à ce que tous les employés puissent voir les animaux avant de le rejoindre.
- Attendez ! Lança Mulder. De quels animaux vous parlez ?
- Ils ne sont pas au courant ? Demanda le chauffeur
- Non, mais nous aimerions bien savoir ce que vous trafiquez ? Répliqua Doggett.
- Et bien, montez en voiture et vous verrez.
Suite à cette discussion, Mulder ainsi que Scully et Grant montèrent dans la première jeep tandis que les quatre autres les suivirent dans la deuxième. Après avoir traversé la jungle pendant quelques minutes, les deux véhicules arrivèrent et s'arrêtèrent dans une prairie. En observant ce nouveau paysage, Mulder et Grant qui étaient assis à l'arrière de la voiture stoppèrent leurs regards dans la même direction. Ils semblaient surpris, émerveillés et en même temps terrifiés par ce qui attira leurs yeux. Scully qui n'avait pas remarqué cet élément perturbateur observa une plante et commença à expliquer à Mulder qu'elle n'avait jamais vu ce type de végétal mais ce dernier, sans bouger le regard, lui demanda alors:
- Et ça ? Est ce que tu en a déjà vu...
- Mais de quoi tu parl...
Elle ne pût finir sa phrase car la vue d'un dinosaure en train de se régaler des feuilles d'un arbre la figea tout comme le reste du groupe. Mulder et Scully descendirent de la jeep et s'approchèrent de l'animal préhistorique avec Grant.
- De quelle espèce s'agit-il, s'interrogea Scully.
- C'est un diplodocus je crois, répondit Grant, vous pouvez l'approcher il ne vous fera pas de mal, c'est un herbivore. Faites juste attention à ses pattes, cet animal pouvait peser jusqu'à 12 tonnes.
- Ou plutôt peut peser jusqu'à 12 tonnes, lança Malcolm avec ironie.
- C'est un mâle ou une femelle ? Demanda Scully au chauffeur de la jeep.
- C'est une femelle, d'ailleurs tous les animaux présents sur l'île sont des femelles, répondit-il.
- Tu crois qu'elle a un nom ? Demanda-t-elle à son compagnon.
- Je ne pense pas, mais tu peux la nommer si tu veux, au pire elle aura deux noms, lui répondit-il en rigolant.
- J'aime bien Coccie, non plutôt PtiteCoccie.
- PtiteCoccie ? Demanda Malcolm
- "Coccie" car c'est l'une des façons de nommer les coccinelles et j'ai toujours aimé ces petites bêtes. Et "Ptite" car tout ce qui est petit est mignon, lança-t-elle avec humour.
- A commencer par toi, lui répliqua Mulder
- Hum hum... lança Gennaro, excusez-moi d'interrompre cette discussion mais le directeur nous attend.


Centre de recherches

Suite à cette rencontre inattendue, les deux jeeps amenèrent le groupe devant un grand bâtiment gardé par des militaires hommes et extra-terrestre armés jusqu'aux dents.
Gennaro prit la tête du groupe qu'il conduit à l'intérieur de la bâtisse. Tout en se dirigeant vers le bureau du directeur du centre, les nouveaux employés eurent le temps d'observer cette base sévèrement gardée qui allait devenir leur nouveau lieu de travail. Gennaro les fit entrer dans une salle de conférence et les pria de s'assoir. Lorsque le public fut installé, un homme en costume et portant des lunettes s'approcha du pupitre et se mit à leur faire un discours qu'il avait probablement déjà fait aux autres employés lors de leurs arrivées :
- Bonjour à tous ! Je suis Peter Ludlow, le directeur de ce centre de recherches. Vous avez étés conviés à vous joindre à nous car vous êtes les plus compétents dans vos domaines de travail et notre gouvernement a besoin de vos compétence pour mener à bien une mission qu'il s'est fixé. Vous allez pouvoir visiter le centre et rencontrer vos nouveaux collègues de travail. Vous pourrez prendre connaissance des nouvelles fonctions que votre recruteur vous a confiées mais maintenant que vous savez ce que l'on fait sur cette île et avec les explications de vos collègues, vous allez plus facilement comprendre vos différentes tâches. Je vous laisse maintenant entre les mains de votre recruteur, Mr Gennaro qui va s'occuper de vous faire visiter le centre. Je vous souhaite bon travail et j'espère qu'il n'y aura pas de problèmes entre nous.  
Après ce rapide discours, Gennaro pria les nouveaux employés de le suivre. Il les conduisit dans un long couloir qui finit par aboutir sur une salle de laboratoire.
- Avant d'entrer, lança le guide du groupe, sachez qu'il ne faut rien toucher car cela pourrait nuire à l'énorme travail qu'a effectué l'équipe de scientifiques et puis il y a également de nombreux produits dangereux pour l'homme.
- Nous ne sommes plus des gamins, rétorqua Malcolm, on sait très bien qu'il ne faut rien toucher dans les labos.
- Peut être, mais l'un des anciens employés a été un peu trop curieux. Lors de la visite de cette zone, il a mis ses doigts où il ne fallait pas et depuis, il a une main en plastique.
Suite à cet avertissement, Gennaro frappa à la porte et attendit quelques secondes avant qu'un homme asiatique en blouse blanche ne vienne leur ouvrir la porte.
- Bonjour Dr Wu, lança Gennaro
- Bonjour Mr. Gennaro, ce sont les nouveaux employés ?
- Oui en effet, pouvons nous entrer afin que vous expliquiez à ces personnes votre rôle ?
- Bien sûr, entrez, entrez, il n'y a pas de danger.
- C'est pas vraiment ce que l'on vient de nous dire, lança Malcolm avec ironie en entrant dans la salle
- De quoi parle-t-il ? Demanda le scientifique
- Rien de bien important, répondit Gennaro
En pénétrant dans la salle, le groupe aperçut de nombreux scientifiques en plein travail: certains mélangeaient divers produits dans des béchers ou des tubes à essais, d'autres étaient plongés sur leurs ordinateurs sur lesquels s'affichaient des tableaux remplis de chiffres et de termes scientifiques. De plus, ils remarquèrent sur leur côté droit un plan de travail recouvert d'herbes, de feuilles ainsi que d’œufs. Des œufs allant de la taille d'une orange à celle d'un ballon de football. Il leur semblait qu'il y avait un peu de Nature dans cette pièce extrêmement moderne.
- Ce sont les œufs des dinosaures, lança Wu. Nous les gardons ici jusqu'à ce qu'ils éclosent puis nous mettons les jeunes dans les enclos de leurs espèces respectives lorsqu'ils ont assez grandi. Jusqu'à ce moment là, nous les enfermons dans d'autres enclos dans lesquels ils sont étroitement surveillés.
- Mais de toute façon vous ne pouvez pas avoir tous les œufs ici, rétorqua alors Malcolm vers qui tous les visages se dirigèrent, il y a obligatoirement des œufs dans les enclos que vous n'avez pas récupérés.
- Je peux vous soutenir que si, lança alors Wu
- Comment ça se passe ? Vous envoyez un gars récupérer les œufs dans les enclos comme si il allait chercher les œufs de Pâques ?
- Non, tous les animaux présents sur l'île sont des femelles. Pour faire simple, nous créons les embryons que nous introduisons mécaniquement dans des œufs en plastiques que nous gardons ici.
- D'accord mais, comment vous pouvez être sûrs qu'il n' y a que des femelles dans l'île ? Il y a quelqu'un qui est payé pour lever les jupes des dinosaures afin de vérifier que ce sont bien des femelles ?
- Non pas du tout, répondit Wu, lorsque nous créons nos animaux, nous les créons ainsi.
- Mais ce type de système ne peut pas fonctionner ! Lança alors Malcolm qui semblait exaspéré par ce qu'il venait d'entendre.
- Pourquoi dites vous ça ?
- Parce que de recréer un système naturel disparu depuis des millions d'années est quelque chose de normalement impossible. Même les zoos actuels ne reproduisent pas à la perfection les habitats naturels des animaux car il est impossible de le faire et surtout si on y arrivait, il se produirait une catastrophe. De plus, ce qui a été détruit par la Nature ne peut pas revenir à la vie.
- Pourtant nous l'avons fait.
- Oui je veux bien l'admettre, mais vous ne pouvez pas tout prévoir et tout contrôler.
- Je peux vous affirmer que si.
- Maintenant vous comprenez pourquoi on vous a choisi Professeur Malcolm ? Demanda Gennaro
- Pas vraiment.
- Parce que vous êtes le mathématicien le plus expérimenté sur la théorie du chaos et nous voulons avoir votre avis sur ce projet et que vous nous donniez le ou les moyens de garder le contrôle de cette faune.
- Vous ne pouvez pas avoir le contrôle de cette faune. Enfin pas entièrement, pour faire simple, il est impossible d'avoir le contrôle de l'environnement et de la faune d'aujourd'hui alors imaginer pour une faune disparue depuis je sais pas combien de temps.
- 65 millions d'années, précisa Grant
- 65 millions d'années ? Vous pensez réellement que vous pourrez avoir le contrôle d'une faune disparue depuis si longtemps alors que l'on ne connaît même pas entièrement la faune et la flore de nos jours ?
Malcolm ne pût approfondir son exposé car il fût interrompu par une voix d'homme mécanique qui sortait d'un haut parleur accroché dans l'un des angles de la pièce.
- Je rappel que le bateau part à 19h00, tous les employés qui doivent retourner sur le continent devront se présenter au quais Est avant 18h45 sans exception.
- Qu'est ce que c'est cette histoire ? Demanda Doggett
- La plupart des scientifiques et des gardes que vous avez vus doivent rejoindre nos troupes qui sont à l'Est de l'Europe car c'est une zone de conflit où se cachent de nombreux rebelles, répondit Gennaro. Maintenant je vais expliquer à tous les autres membres du groupe quelles sont leurs fonctions étant donné que seul vous les connaissez vraiment Pr Malcolm.
- Juste, demanda Mulder, pourquoi les scientifiques doivent partir au front ? Les gardes je peux comprendre vu qu'ils ont un entraînement militaire mais les scientifiques ?
- Ils pourront servir de médecins pour la majorité, d'autres expliqueront aux soldats comment utiliser les nouvelles armes chimiques qu'ils ont découvertes tandis que les autres mèneront des recherches sur de nouvelles armes, répondit Gennaro. Sinon pour en revenir à vos différentes tâches, Mme Scully vous allez travailler avec le Dr Wu dans ce laboratoire. Quant aux autres, venez avec moi je vais vous conduire à vos postes.
Il les conduisit de nouveau dans le long couloir par lequel ils étaient passés précédemment. Gennaro finit par s'arrêter devant une porte sur laquelle il était écrit "Garde Chasse et chef de la Sécurité", il frappa et attendit qu'une voix d'homme l'invite à entrer. Lorsqu'ils furent dans la pièce, le groupe fit fasse à un homme habillé en tenue de chasse kaki assis derrière son bureau.
- Bonjour Mr Muldoon, lança Gennaro.
- Bonjour Mr Gennaro, qui sont ces personnes ?
- Ce sont les nouveaux employés.
- D'accord, il me semble qu'il y a un homme qui est censé rejoindre le service de sécurité, il fait partie de ce groupe ?
- Oui il s'agit de John Doggett.
Suite à de rapides présentations, Gennaro accompagné de Mulder, Malcolm, Grant et Nedry laissèrent Doggett avec son nouveau supérieur tout comme ils avaient laissé Scully avec Wu.
Gennaro finit par les faire entrer dans une pièce où il était inscrit sur la porte "salle de contrôle" et qui était remplie d'ordinateurs.
- Voilà votre poste Mr Nedry, vous devrez vous occuper de la maintenance informatique et régler les différents "bugs" comme on dit dans votre jargon d'informaticiens. Quant à vous Pr Grant et Malcolm, votre salle de travail se trouve sur votre droite, c'est un bureau dans lequel vous avez accès à toutes les données de l'île concernant l'environnement et les animaux mais il vous arrivera Pr Grant de vous aventurer dans les enclos afin d'étudier les différentes espèces dans leur habitat naturel. Et vous Mr Mulder, votre rôle sera de vous occuper des animaux avec Ed Regis et le vétérinaire Harding. Votre bureau se trouve après la porte sur la gauche. Vu qu'il est bientôt midi, sachez que la cafétéria est juste de l'autre côté du couloir. Quant à moi si vous me cherchez, je suis de l'autre côté du bâtiment dans la zone réservée au personnel d'administration.
Après que Gennaro ait quitté la salle, Grant et Malcolm se dirigèrent vers leur bureau et Nedry retient du bras Mulder qui se dirigeait vers le sien.
- Attends ! Il faut que je te dise quelque chose de très important.
Il amena Mulder dans un coin et surveilla que personne n'entre dans la salle.
- Tu te rappelles je t'ai demandé si Scully faisait encore partie de la Résistance avant que l'on ne monte dans l'hélicoptère.
- Oui en effet.
- C'est sûr elle ne fait plus partie de l’organisation ?
- Oui, elle a décidé d'arrêter pour une bonne raison apparemment.
- Tu me jures de ne rien lui dire de ce que je vais t'expliquer ?
- T'as ma parole.
- Dodgson veut que l'on sabote ce complexe mais également que l'on vole les embryons des différentes espèces qu'il y a sur cette île.
- Et comment on procède ?
- Je vais provoquer une coupure de courant dans toute l'île. A partir de là, on partira dans la salle de confinement qui se trouve juste à côté du laboratoire que l'on a visité tout à l'heure. Ensuite Dodgson nous récupèrera en jeep avec Dieter et Carter, les trois seront déguisés en gardes de l'île. Delà, ils nous amèneront au quais Est avec des vêtements de gardes et nous embarqueront sur le bateau tandis que les animaux sortiront des enclos que Dierter et Carter auront saboté après la coupure de courant.
- Mais Scully ?! Lança rapidement Mulder. Il n'est pas question de la laisser sur cette île avec ces animaux. Et Doggett aussi d'ailleurs, cet homme m'a sauvé la vie plusieurs fois et je ne compte pas l'abandonner sur cette île comme un lâche. Et puis toutes les personnes qui se sont retrouvées ici à leur insu comme Grant et Malcolm, on va pas les laisser mourir !
- Mulder, pour Scully Dodgson avait prévu que tu réagisses comme ça et il a également prévu une tenue pour elle. Quant à Doggett, Grant et les autres on ne peut rien faire, à part envoyer un canot avec une équipe qui devra les ramener sur le continent. Mais de toute façon, on n'a pas le choix Mulder. Pour se faire entendre, on doit provoquer des actes violents qui marqueront l'esprit des gens. Mais normalement les nouveaux employés resteront à l'intérieur du bâtiment ce soir vu qu'il y a une tempête qui approche et le gouvernement enverra très rapidement un hélicoptère de secours pour les survivants. Donc normalement, hormis les gardes qui patrouilleront ce soir, il ne devrait pas y avoir de victimes. Allez viens il est midi, c'est le moment de se diriger vers la cafétéria.
Mulder accompagna son collègue mais il savait que l'histoire des secours qui viendraient sauver les survivants était un mensonge pour le calmer et le mettre en confiance. Il ne voulait pas que des personnes non impliquées volontairement perdent la vie sur cette île que ce soit Doggett, Grant ou même Malcolm. Malcolm, il ne savait pas quoi penser de ce type. D''un côté il était la meilleure façon de faire arrêter ce projet sans faire de morts, mais d'un autre côté, il ne cachait pas son intérêt pour Scully ce qui donnait envie à Mulder de lui sauter à la gorge.

Maxime32
Doublure de Diana Fowley

Messages : 4
Date d'inscription : 22/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The X-Files 3: Jurassic Park

Message  Maxime32 le Mar 29 Oct 2013 - 18:04

CHAPITRE 3: d'importantes informations

Cafétaria

En entrant dans la cafétéria avec Nedry, Mulder avait l'impression de retourner dans un self de lycée. Après avoir pris un plateau et choisit son repas, il rejoignit avec son collègue une table de six places où Scully mangeait avec Doggett qui était assis à côté d'elle et avec un autre homme qui était installé en face de Doggett.
- Alors Mulder, comment trouves-tu ton nouvel emploi ? Demanda Scully à son compagnon qui s'assit en face d'elle.
- J'ai pas encore vu mon bureau, ni mon équipe mais apparemment je vais travailler avec un vétérinaire et son assistant. Et vous comment ça se passe ?
- Comme vous avez pu le constater lors de la visite du centre, je travaille au service de sécurité avec Robert Muldoon qui est le chef de mon service et je partage le rôle de chef-adjoint avec l'homme assis en face de moi, Eddie Carr. Répondit Doggett.
- Enchanté, Mr ? Demanda Eddie qui tendit sa main vers Mulder.
- Mulder, Fox Mulder. Répondit ce dernier qui serra sa main. Mais quel était votre métier avant d'être employé pour ce travail pour être engagé dans l'équipe de sécurité ?
- Je suis spécialiste en matériel d'exploration. De ce fait, ils m'ont engagé pour concevoir des véhicules pour les différents services ainsi que du matériel militaire tel que des armes à feu ou des cachettes. Vu que je suis le mieux qualifié dans ce domaine, je suis le chef de l'équipe technique mais étant donné que je m'y connais en matériel militaire et de sécurité, je travaille en collaboration avec Muldoon et Doggett qui dirigent le service de sécurité.
- Quant à moi, lança Scully, Wu m'a montré un dinosaure blessé qu'ils gardent dans une pièce à côté de celle où sont conservés les embryons. Et normalement cet après-midi on va lui soigner sa patte cassée. Je crois que c'est un vélociraptor si mes souvenirs sont bons.
- Au fait, lança Doggett, vous savez quels types de dinosaures sont créés sur cette île ?
- Non, je ne sais pas. De tout je présume. Il me semble qu'il y avait des herbivores, des carnivores, des grands, des petits,...
- En fait ils ne créent que cinq espèces de dinosaures. Les cinq sont des carnivores.
- Mais celui qu'on a vu en arrivant n'est pas un herbivore ? Demanda Mulder.
- Si, lança Scully, mais Wu m'a expliqué que pour éviter tout problème avec leur première création, ils ont d'abord créé un herbivore. Et vu que ça a marché, ils se sont lancés dans la création de dinosaures carnivores et ont laissé tomber celle des herbivores donc on ne le compte pas.
- Mais dans quel but ? Demanda Mulder.
- Militaire. Répondit Eddie. Enfin je pense, vu qu'ils veulent nous isoler de tout contact du continent.
- C'est possible. Répondit Mulder. Quelles sont ces espèces ?
- Il y a un tyrannosaurus rex, répondit Scully, un prédateur du Crétacé de 5 mètres de haut et de 13 de longs; 8 vélociraptors, des animaux de 1,75 mètres de haut et de 7 de longs, ils sont connus pour être intelligents, assez pour mener des stratégies de chasse ainsi que pour avoir une griffe rétractile de 8 cm à chaque pattes arrières. Il y a aussi une cinquantaine de compsognathus, de petits dinosaures mesurant 30 cm de haut et presque 1 mètre de long mais malgré leurs petites tailles, il leur arrive d'attaquer des proies un peu plus grandes qu'eux. Il y a également un groupe de dilophosaures composé d'un adulte de 2,5 mètres de haut et de 6 de longs ainsi que de trois jeunes de 1 mètre de haut et de 1,5 mètre de long. Ils ont la capacité de cracher du venin, une sorte de matière visqueuse qui brûle la peau comme de l'acide. Et la dernière espèce de dinosaure est un allosaure, un grand prédateur du Jurassique mesurant 4,5 mètres de haut et 8,5 de long. En fait, c'est un mélange de l'agressivité et de la taille du T-Rex avec l'agilité des raptors et du dilophosaure adulte.
- De quoi faire un joli carnage si on les lâche dans une ville. Lança Doggett.
- De toute façon, ils ne pourront pas les maîtriser, lança Malcolm qui arriva à son tour et qui s'assit à côté de Scully. Il y a trop de paramètres pour maîtriser l'environnement actuel alors imaginez pour un environnement datant de 65 millions d'années. Tout ne peut pas être maîtrisé, c'est l'essence du chaos.
- Mais en fait c'est quoi la théorie du chaos ? Demanda Scully. Je n'ai pas bien compris.
- C'est tout simplement l'imprévisibilité dans les systèmes complexes. L'exemple type est l'effet papillon, un papillon qui bat des ailes à Pékin peut apporter la pluie ou le beau temps à New York.
- J'ai du mal à voir le rapport, répliqua Scully.
- Je vais vous donner un autre exemple, un peu plus facile à comprendre. Donnez moi votre main.
Lorsqu'il entendit cela, Mulder commença à sentir monter en lui l'envie de mettre son poing dans la figure de Malcolm.
- Mettez votre main à plat comme dans les hiéroglyphes, continua Malcom. Maintenant imaginons qu'une goutte d'eau tombe sur votre main, dans quel sens va-t-elle tomber ?  Vers le pouce ou l'autre côté ?
- Le pouce je dirais, répondit Scully.
Malcolm trempa alors l'un de ses doigts dans son verre d'eau et fit tomber une goutte sur la main de Scully.
- Ok. Maintenant je vais refaire la même chose et mettre une goutte exactement au même endroit. Dans quel sens pensez vous qu'elle va aller ?
- Disons en arrière. Répliqua Scully qui écoutait Malcolm comme un élève écoute un professeur.
- La même chose en arrière ? Répondit  Malcolm qui fit tomber alors la seconde goutte. Hoho, ça a changé. Ça a changé pourquoi ? Parce qu'il y a d'infimes variations à cause de l'orientation de votre pilosité, des différences de dilatations, des imperfections... expliqua-t-il en caressant la main de Scully.
- Des imperfections de la peau ? Demanda alors cette dernière.
- Les vôtres sont microscopiques, lança-t-il avec un air flatteur tandis que Mulder sentit son sang ne faire qu'un tour. Mais vous voyez, le même événement ne se reproduit jamais et il y a une forte importance dans le résultat final, c'est quoi ?
- L'imprévisibilité, répondit Scully.
Mulder n'avait jamais autant ressenti l'envie d'étrangler quelqu'un mais pour ne pas créer de problèmes, il préféra sortir de la cafétéria.
- Vous voyez, lança Malcolm, personne ne pouvait prévoir que Mulder allait sortir brusquement de la cafétéria.
Scully avait comprit que quelque chose tracassait Mulder vu qu'il s'était levé assez violemment pour faire tomber sa chaise et qu'il était sorti de la salle en marchant vite avec les poings serrés. Elle se mit alors à le suivre en l'appelant .
- Et voilà, encore raison ! Et je me retrouve à me parler tout seul, c'est ça la théorie du chaos ! Répliqua Malcolm qui était écouté par Doggett, Eddie et Nedry qui n'avaient rien compris de ce qui venait de se passer.
Scully qui trottinait n’eut pas de mal à rattraper Mulder qui continuait d'avancer avec conviction. Elle l'appelait mais il ne répondait pas, elle finit par lui attraper le bras et il se retourna alors brusquement.
- Lâche moi ! Hurla-t-il.
- Mulder, mais qu'est ce qui t'arrive ?
- Tu veux savoir ce qu'il m'arrive ?! Il se trouve que la femme que j'aime et avec qui je suis depuis 11 ans se fait draguer par un autre homme et qu'elle ne bronche pas ! Retourne le voir si il est si intéressant que ça !
- Mulder, arrête de faire l'enfant. Tu sais très bien que c'est toi que j'aime.
- Ah oui ?
- Oui.
- Franchement, moi je me le demande ! Finalement je m'en fous de ce qui pourra lui arriver à ce type !
- De quoi tu parles Mulder ? Lui demanda-t-elle avec inquiétude.
- C'est vrai que t'es pas au courant. De toute façon je peux te le dire vu que tu finiras par le savoir et que tu feras partie des survivants.
- Je ferais partie de quels survivants ? Et surtout des survivants de quoi ? Scully était de plus en plus inquiète de ce que lui disait Mulder.
- Dogdson veut que Nedry et moi dérobions les embryons des dinosaures et que l'on provoque une panne de courant générale. Comme ça, Dieter et Carter pourront saboter les enclos des animaux. Avec Nedry, on te récupérera et Dogdson accompagné des deux autres nous prendront en jeep. De là, on enfilera des tenues de gardes et on partira avec le bateau sur le continent.
- Quoi ?! Mais tu es fou ! T'imagines le nombre de morts qu'il y aura ?!
- Essentiellement des gardes et des hommes à la solde du gouvernement.
- Parce que tu penses que Doggett, Malcolm, Grant et les autres sont à la solde du gouvernement ?
- Franchement pour Malcolm, j'en ai rien à faire.
- Mulder, là tu te comportes comme un gamin à qui on a volé son jouet préféré ! Ça ne te fait rien de savoir que des innocents vont se faire tuer ?!
- Pour qu'on puisse se faire entendre, il faut qu'on frappe fort pour marquer les esprits des gens ! Heureusement que t'as quitté la Résistance ! On ne pourrait rien faire sinon !
- Je t'ai déjà dis que j'avais une bonne raison pour le faire !
- Ah oui !? Et c'est quoi !?
- Je suis enceinte Mulder !
Cette dernière réponse de Scully provoqua un long silence durant lequel Mulder fût étourdit comme si il avait reçu un grand coup de poing dans la figure, à tel point qu'il dût s'assoir par terre et s'appuyer contre un mur.
- Tu...Tu peux me répéter ça ? Demanda-t-il.
- Je suis enceinte. Depuis 3 mois et demi. Lui répondit-elle en s'agenouillant face de lui.
- Mais pourquoi tu ne m'en as pas parlé ? Il n'est pas de moi ? Demanda Mulder avec inquiétude.
- Il ne peut être que de toi. Mais si je ne t'en ai pas encore parlé, c'est parce que je ne savais pas comment te le dire. Et puis vu ce qui c'est passé avec William, j'ai préféré ne pas t'en parler de suite, dit-elle avec les larmes qui commencèrent à lui couler des yeux.
- Ce qui s'est passé avec William s'est fait lors d'une situation très difficile et dangereuse, répondit-il. Tu sais très bien que je ne t'en veux pas.
- Je n'en doute pas mais....mais je ne savais pas comment tu réagirais.
- C'est pour ça que tu veux que j'arrête la Résistance ?
- Pas que pour ça. C'est parce que je ne veux pas qu'il t'arrive un malheur et surtout pour qu'on puisse vivre enfin tous les deux. Et avec le bébé qui arrive, on pourra enfin vivre une vie de famille normale. Comme on aurait voulu le faire avec William.
Suite à cette parole de Scully, ils se prirent dans les bras. Ils restèrent un long moment comme ça. Puis Mulder reprit:
- Bon, tu m'as décidé.
- Décidé à quoi ?
- A arrêter la Résistance. Si on veut pouvoir vivre en paix, il faut que j'arrête et ce n'est pas mon absence qui va changer beaucoup de chose, ils continueront à faire des attentats même si je ne les aide plus.
- Merci. Lança Scully en serrant Mulder dans ses bras. Merci Mulder, je n'aurais pas supporté ce genre de vie.
- Je vais allez voir Nedry et lui expliquer que je quitte l'organisation.
- Mais pour l'attentat que vous deviez mener ici ? Que comptes-tu faire ?
- Je vais essayer de le convaincre d'abandonner la libération des animaux et de juste voler les embryons.
Après s'être repris dans les bras pendant quelques minutes, Scully finit par retourner au laboratoire pour continuer les travaux avec Wu pendant que Mulder se dirigeait vers la salle de contrôle. Lorsqu'il arriva devant la dite salle, il prit une grande bouffée d'air, il donna trois coups à la porte et attendit que Nedry l'invite à entrer. Lorsque celui ci le fit, Mulder se mit juste à côté de lui.
- Nedry, il faut que je te parle.
- Vas-y je t'écoute. Lui répondit l'informaticien qui sentait venir une mauvaise nouvelle.
- J'arrête.
- Comment ça tu arrêtes ?
- Je quitte l'organisation.
- Quoi ?! Et pourquoi ? Dit-il avec stupéfaction. Attends, laisse moi deviner, reprit-il avec calme, c'est Scully qui t'a farci la tête de conneries ?
- Pas du tout.
- Arrête, tu sais pas mentir Mulder. Dis moi la vérité.
- Scully est enceinte et je veux pouvoir vivre une vie de famille saine et équilibrée avec elle et le petit.
- Tu comptes quand même m'aider pour le coup qu'on doit faire ce soir ?
- Non.
- Pourquoi ?
- Nedry, il ne faut pas faire ça.
- Je te demande pardon ?!
- Si on fait ça, de nombreuses personnes vont perdre la vie.
- Juste des personnes qui travaillent pour le gouvernement.
- Nedry arrête de me prendre pour un idiot. De nombreuses personnes se sont faites engagées à leur insu, comme nous et je ne veux pas que des innocents se fassent tuer.
- Mais comme je te l'ai déjà dis, si on veut se faire entendre, il faut qu'on marque les esprits des personnes qui nous dominent.
- Mais ça ne te dérange pas que des personnes que l'on veut aider à la base doivent subir le traitement que l'on a réservé à ceux qui nous tyrannisent ?
- Si bien sûr.
- Alors pourquoi le faire ? Tu veux avoir sur la conscience la mort de ces pauvres bougres qui se sont retrouvés là parce qu'on les a forcé ?
- Non. Mais les ordres...
- Tu dérobes les embryons si tu veux, je ne sais pas pourquoi Dodgson les veut et je m'en fiche. Donc, tu les lui voles et pour la coupure de courant, tu lui feras croire que c'était impossible.
- Bien, je crois que t'as raison. Je vais faire ça.
- Merci Nedry.
- Merci à toi de m'avoir fait prendre conscience de la catastrophe vers laquelle on courrait. Par contre, sache que pour dérober les embryons, je devrais provoquer une courte coupure de courant. Donc ne t'inquiète pas si tu as une panne d’électricité dans ton bureau.
- Ok, merci de m'avoir prévenu. Tout en répondant, Mulder avait remarqué qu'il y avait une case rouge sur l'écran de l'ordinateur de Nedry où il était marqué "exécuter". Qu'est-ce que tu comptes lancer avec ton ordinateur ? Lui demanda-t-il.
- Juste une vérification des différents systèmes.
Mulder se dirigea alors vers son bureau tout en observant Nedry cliquer sur cette fameuse case "exécuter". Lorsqu'il arriva dans son bureau, Mulder rencontra un homme avec une casquette et un imperméable.
- Qui êtes vous ? Demanda-t-il
- Je m'appelle Fox Mulder, je suis chargé de travailler avec le Dr Harding et son assistant.
- D'accord, je suis le Dr Harding. Quant à mon assistant, il s'appelle Ed Régis. Vous pourrez le voir plus tard. Pour le moment il est avec le professeur Grant qui observe et étudie l'allosaure dans son enclos. Ed est chargé de le protéger avec un fusil tranquillisant.
- Ok. Que dois je faire pour le moment ?
- Vous allez m'accompagner. Je dois aller dans l'enclos du T-Rex. Il paraît qu'il est malade et il faut que j'aille vérifier ça. Pendant que j'irais dans son enclos, vous resterez à côté de l'entrée de l'enclos, comme ça si le T-Rex me poursuit, je pourrait sortir avec ma jeep et vous fermerez l'enclos .
- Bien d'accord.
- Par contre je vous conseille de prendre un imperméable.
- Pourquoi ?
- La tempête commence à arriver. Il pleut depuis un quart d'heure mais ce n'est qu'un avant-goût de ce qui nous attend dans une ou deux heures.
Mulder prit alors un imperméable qui était accroché à un porte manteaux, l'enfila et finit par se diriger vers une porte qui était de l'autre côté de la salle. En sortant, Mulder pût constater la violence de la pluie.
- Vous êtes sûr que ce n'est qu'un avant goût de ce qui nous attend ? Demanda-t-il à son collègue.
- Ah ça oui. Mais ne vous en faîtes pas, vous finirez par vous y habituer.
Ils démarrèrent alors la jeep et partirent en direction de l'enclos du T-Rex. Mais en partant, ils n'avaient pas remarqué que l'ampoule de leur bureau s'était mise à clignoter avant de s'éteindre.

Maxime32
Doublure de Diana Fowley

Messages : 4
Date d'inscription : 22/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The X-Files 3: Jurassic Park

Message  Maxime32 le Lun 23 Déc 2013 - 17:36

CHAPITRE 4: la panne

Laboratoire
Alors que Scully finissait de ranger du matériel médical, le Dr Wu lui demanda:
- Que pensez vous de votre nouveau travail ?
- C'est très intéressant et excitant mais en même temps je trouve un peu inquiétant de travailler avec des dinosaures, répondit elle.
- Vous vous habituerez. Moi même quand on m'a engagé pour cloner des dinosaures à partir de vieux fossiles, j'étais sceptique et je prenais mes embaucheurs pour des fous sortis de l'asile psychiatrique. Mais vous avez bien vu qu'ils ne sont pas si dangereux.
- Vous dites ça, mais... le dinosaure que nous venons de soigner a d'énormes griffes à chaque patte. Notamment une griffe rétractible à chaque patte arrière.
- Vous savez, si on fait attention, on ne risque rien.
Après un court silence, Scully reprit:
- Où sont passés tous nos collègues ?
- Ils sont partis pendant que nous soignions le raptor. Il est 18h35, ils doivent attendre sur le quais pour monter dans le bateau.
A l'instant où Wu termina sa phrase, les néons se mirent à clignoter avant de s'éteindre.
- Que se passe-t-il ? Demanda Scully
- Je ne sais pas. Ce n'est jamais arrivé auparavant... répondit Wu.
A ce moment là, Doggett entra dans le labo avec une lampe torche à la main.
- Vous n'avez rien ? Leur demanda-t-il
- Non, ça va. Savez vous ce qui se passe ? Demanda Scully qui semblait commencer à s’inquiéter.
- Non. L'électricité a commencé à se couper dans le secteur du personnel d'administration. Mr Ludllow a demandé que l'on rassemble tout le monde dans la salle de conférence.
- Vous savez, il y a un générateur de secours dans la salle d'à côté. On peut essayer de remettre le courant...
- Mr Luddlow veut que je vous emmène le plus vite possible dans la salle de conférence. Nous reviendrons si il veut qu'on revienne.
- Bien, comme vous voulez, répondit-il amèrement. Nous vous suivons.
Le trajet dans le couloir semblait beaucoup plus long à Scully, comme si l'obscurité avait plongé le couloir qu'elle avait traversé en quelques minutes plus tôt dans l'après-midi dans un trajet infini. Elle était étonnée de la réaction de Doggett ; habituellement il aurait tenté de faire la proposition de Wu. Mais elle savait que si ils n'obéissaient pas à leurs supérieurs, Dieu seul savait ce qu'ils leur réservaient. Le trio finit par arrêter son voyage interminable en entrant dans  la salle de conférence où Luddlow les avait accueillit.
- A vous voilà, lança Luddlow en les voyant entrer.
- Est ce que tout le monde est là ? Demanda Doggett
- Il manque Mulder, Nedry, le Dr Harding, Ed Regis et le Pr Grant; répondit Muldoon; j'ai envoyé les gardes les chercher.
Lorsqu'il termina sa phrase, les quatre hommes qu'il supervisait entrèrent dans la salle.
- Nous ne les avons pas trouvés Mr Muldoon. Lança l'un d'eux.
- Vous avez vérifié partout ?
- Oui monsieur, dans leurs bureaux, dans la cafet, dans les toilettes,... Mais ils sont introuvables.
- Ils sont peut être dehors, lança Gennaro. Harding devait aller voir le T-Rex car il semble être malade, il a dût embarquer Mulder avec lui. Quant à Grant, je sais qu'il devait aller observer l'un des animaux dans son enclos, Regis a dû l'accompagner.
- Mais pour Nedry ? Demanda Luddlow.
- Ça je ne saurais pas vous dire ce qu'un informaticien ferait dehors sous la pluie... Mais je sais où est l'enclos du T-Rex, je peux aller chercher Mulder et Harding.
- Bien. Allez y, lança Luddlow.
- Je vous accompagne, répliqua Scully.
- Non, lança rapidement Luddlow. Vous allez accompagner Doggett et Wu pour aller voir si vous pouvez rétablir le courant depuis la salle où sont enfermée les embryons.
- Bien Monsieur, répondit-elle amèrement.
- Quant à vous quatre, lança Luddlow aux hommes de Muldoon, vous allez patrouiller dans tout le bâtiment, je ne veux pas prendre le risque que des rebelles nous attaquent.
"Des rebelles". A ces mots, Scully se rappela du plan de Nedry que Mulder lui avait avoué dans l'après midi...

A 5 km de l'entrée du centre de recherche
Sous la pluie battante, trois hommes portant des imperméables étaient assis dans une jeep. L'un des deux qui étaient assis à l'arrière lança:
- Lewis, il faut qu'on se casse.
- Non, répondit le conducteur, nous devons attendre Nedry et Mulder.
- Mais ils sont en retard de 10 minutes ! Insista l'autre.
- Ils sont dû perdre du temps à cause de Scully.
- On aurait mieux fait de la buter dès qu'elle nous a planté !
- Mais t'es encore plus con que je ne le pensais Dieter ! Finit par lancer le chauffeur. Si on l'avait butée, Mulder se serait douté de quelque chose et on aurait perdu un de nos meilleurs éléments !
A ce moment là, Nedry arriva en courant aussi vite qu'il le pouvait.
- Enfin te voilà, lança Dodgson.
- Désolé pour le retard, j'ai dû attendre que les couloirs soient vides pour pouvoir aller voler les embryons.
- Où est Mulder ? Demanda Dodgson.
- Il nous a planté...
- Comment ça ?!
- Il a décidé de quitter l'organisation car Scully est enceinte et il veut pouvoir vivre une vie de famille normale avec elle.
- Merde ! Lança Dodgson plein de colère.
- Il faut qu'on y aille, répliqua Dieter, on a saboté plusieurs des enclos et le bateau va partir dans peu de temps.
- Dis moi Dieter, répondit Dodgson, tu voulais tuer Scully n'est ce pas ?
- Oui, c'est une femme que je n'ai jamais aimé.
- Et Mulder ?
- Également, je ne lui faisais pas confiance.
- C'est l’occasion idéale d’assouvir ton souhait.
- Mais les dinos peuvent s'en occuper vu qu'on a saboté leurs enclos, ils peuvent aller où bon leur semble.
- Certes, mais il y a un risque qu'ils survivent. Et si ils survivent, ils représentent un danger pour nous vu qu'ils connaissent très bien l'organisation.
- Alors c'est quoi ton plan ?
- On les retrouve et on les descend. On descend tous ceux qui croisent notre route et tachera de se faire passer pour les seuls survivants auprès des secours qu'on aura appelés après avoir fait le ménage.
- Ok boss, lança Dieter.
La jeep démarra et se dirigea alors vers le centre de recherches.

En face de l'enclos du T-Rex
Cela faisait un long moment que Mulder attendait sous les arbres qui étaient en face de l'enclos. Certes les feuilles et les branches des arbres le protégeait de la pluie mais il était tout de même trempé jusqu'aux os. A un moment, il finit par apercevoir une silhouette humaine s'approcher. Lorsqu'il reconnut Gennaro qui courait vers lui, il s'avança vers son visiteur.
- Mulder, lança-t-il, il faut que vous veniez avec moi !
- Comment ça ?
- Il y a une coupure de courant au centre et Mr Luddlow veut qu'on se réunisse tous dans la salle de conférence.
- Mais nous ne pouvons pas laisser le Dr Harding seul dans l'enclos du T-Rex !
- Je suis d'accord avec vous... Mais Mr Luddlow a donné un ordre et lorsqu'il donne un...
Il ne pût finir sa phrase car un grand bruit sourd se fit entendre. Ils se tournèrent vers l'enclos du T-Rex d'où venait le bruit et virent une jeep projetée depuis l'enclos passer à travers les clôtures électriques. Elle finit sa course sur le toit à quelques mètres d'eux.
- Qu'est ce qui s'est passé ? Demanda Gennaro.
- Je n'en sais rien, finit par répondre Mulder après quelques secondes de silence.
Ils s'approchèrent du véhicule détruit et sans chauffeur. Mulder finit par observer la clôture détruite et se tourna vers son supérieur:
- Est ce que vous avez vu des étincelles lorsque la voiture a traversé la clôture ?
- Non, je ne crois pas. Pourquoi ?
- Vous m'avez dis qu'il y a une coupure de courant au centre de recherches.
- Oui en effet. Répondit-il avec inquiétude
- Malheureusement je pense que les clôtures aussi sont sans électricité.
A peine eut-il le temps de finir sa phrase qu'une énorme tête de lézard sortit des arbres en avalant ce qui semblait être un corps humain. Le tyrannosaure ayant finit son repas fixa alors Mulder et Gennaro et fonça droit sur eux.
- Courez ! Hurla Mulder à Gennaro. La clôture est trop abimée pour qu'elle puisse le retenir un moment !
En effet, le grand prédateur n'eut qu'à lever sa patte et l'affaisser sur la clôture déjà à moitié détruite et il se mit à la poursuite des deux hommes. Mulder et Gennaro qui étaient côte à côte sentirent le souffle du monstre se rapprocher d'eux. Puis Mulder sentit un grand coup le faire décoller du sol. Il finit par s'écrouler face contre terre. Il n'eut le temps que de tourner sa tête pour voir le T-Rex secouer sa tête et entendre Gennaro pousser d'affreux hurlements avant de s'évanouir.

Centre de recherches
Scully, Doggett et Wu retournèrent au labo d'où ils auraient pu tenter de remettre le courant avant que Luddlow ne les convoque. Lorsqu'ils arrivèrent dans le labo, Doggett demanda:
- Où est le générateur ?
- Là, dans la pièce juste à côté. Répondit Wu qui passa devant.
Il ouvrit la porte et un reptile referma ses mâchoires sur sa tête et se mit à lui lacérer le corps avec ses griffes avant de le tirer dans la pièce. Doggett bloqua alors la porte. Scully quant à elle, restait immobile, tétanisée par ce qu'elle venait de voir. Elle finit par se poser contre un mur avant de se laisser glisser sur le sol. Après avoir vérifié que la porte ne bougeait plus, Doggett se rapprocha de Scully.
- Vous n'allez pas bien Scully ? Demanda-t-il inquiet.
Après quelques secondes de silence, elle reprit son souffle et répondit:
- Hormis le fait que je viens de voir un homme se faire lacérer vivant par un dinosaure, ça va...
- Je suis désolé pour le Dr Wu... Mais nous ne pouvions rien faire...
- Je sais...
Il finit par l'aider à se lever et ils repartirent vers la salle de conférence en vérifiant qu'il n'y ait pas d'autres dinosaures dans les parages.

Quelque part dans la jungle
La jeep roula très vite. Dodgson voulait pouvoir arriver au centre de recherches le plus vite possible.
- Lewis ralentis un peu, lui dit Nedry, on va finir par avoir un accident.
- On a pas de temps à perdre ! Répondit il. Plus tôt on arrivera, mieux ça sera.
A ces mots, il passa la cinquième malgré la pluie intense et les conseils de Nedry. Ils se retrouvèrent sur un chemin de moins en moins praticable et la jeep se mit à être secouée. Dieter finit par perdre l'équilibre et tomba de la jeep.
- Dodgson arrête toi ! Cria alors Carter.
- Qu'est qu'il y a ?
- Dieter est tombé de la jeep !
Le chauffeur freina et la jeep continua à glisser sur quelques mètres. Les trois hommes descendirent de la jeep et se dirigèrent vers l'endroit où leur compagnon avait chuté.
- T'es sûr que c'est ici qu'il est tombé ? Demanda Nedry à Carter.
- Oui, j'en suis sûr.
- Il est là ! cria Dodgson qui était à côté d'une pente. Il pointa du doigt son homme de main qui avait dévalé la pente après sa chute de la jeep.
- Tu peux remonter ? Lui ordonna Dodgson plus qu'il ne lui demandait.
- Je pense que oui mais j'ai la jambe droite qui me fait souffrir, lui répondit-il.
- Carter, vas l'aider. Ordonna Dodgson à son autre soldat.
Ce dernier se mit à descendre la pente avec prudence tandis que Dieter s’assit sur un rocher en attendant son compagnon. C'est alors qu'un hululement attira son attention et il se retourna. Il fit alors face à un petit dinosaure d'un mètre de haut.
- T'as pas l'air méchant toi., lui lança Dieter.
C'est alors que deux dinosaures similaires se mirent à côté du premier.
- Là ça devient un peu flippant, répliqua Dieter.
- Dieter je suis là, tu viens ? Demanda Carter qui venait de descendre la pente.
- Je crois qu'on a un petit problème... Répondit le blessé.
- Pourquoi dis-tu ça ? Demanda son compagnon.
- Dodgson ! Lança Dieter.
- Quoi encore ?!
- Je crois qu'on est perdu.
- Comment ça ?
- On n'est plus sur le chemin pour aller vers le centre de recherches.
- Comment tu peux savoir ça ?
- Car j'ai des dinos face à moi !
A ces mots, Dodson regarda dans la direction de Dieter et vit les trois dinosaures qui observaient son homme de main avec curiosité.
- Ce sont des jeunes, ils n'ont pas l'air agressifs. Dépêche toi de venir avant que la mère ne nous rejoigne pour cette réunion de famille !
Dieter prit alors une branche et la montra aux petits dinosaures.
- Regardez le bâton ! Vous allez le chercher ? Il lança alors la branche derrière les dinosaures qui n'y prêtèrent pas attention.
Commençant à avoir peur, Dieter leur tourna le dos et se dirigea vers Carter. Il glissa et se retrouva à genoux. Carter s'avança vers lui, puis s'arrêta net avant d'être à côté de lui.
- Qu'est ce que tu fous ? Viens m'aider ! Hurla Dieter.
Mais les hululements qu'il entendit derrière lui l'obligèrent à se retourner et à faire de nouveau face aux dinosaures. Ils déployèrent chacun une collerette et lui crachèrent une matière visqueuse au visage. Dieter poussa un cri de peur et de douleur avant que les trois jeunes dilophosaures ne lui sautent dessus. L'un d'eux lui saisit la tête entre ses mâchoires tandis que les deux autres commencèrent à lui ouvrir le ventre et à dévorer ses entrailles. Carter resta figé de peur et entendit un bruit provenant des buissons d'à côté. Il regarda et un dilophosaure adulte, qui mesurait plus de 2 mètres de haut, s'approcha de lui. Il remonta alors la pente aussi vite qu'il le pouvait mais il finit par sentir une matière visqueuse sur son dos qui le brûlait et qui l'empêchait de bouger. Le dilophosaure adulte lui avait jeté du venin dessus comme ses petits avaient fait avec Dieter. Cependant, ayant une plus grande gueule, la quantité de venin projetée par l'adulte suffisait à paralyser un être humain. Carter supplia Nedry et Dodgson de venir l'aider mais ils ne pouvaient plus rien faire. Le dilophosaure saisit la tête de Carter et l'arracha sèchement. Les deux rebelles restant repartirent vers la jeep en courant.

Maxime32
Doublure de Diana Fowley

Messages : 4
Date d'inscription : 22/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The X-Files 3: Jurassic Park

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum