...Première fic... (remasterisé lol!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:26

Titre : ...Première fic... (remasterisation en cours! lol!)
Auteur: Titechhiuaua
date: janvier 2009
Disclamer: X-Files Fox Mulder Dana Scully et les autres
appartiennent à Chris Carter ainsi qu’à la Fox. Je fais juste un petit emprunt.
Note de l'auteur : Une enquête qui se passe juste après la nuit d'all night (s'est juste pour avoir une nuit passé entre Mulder et Scully)

Mulder et Scully étaient sur cette enquête depuis deux semaines. Ils n’avaient rien à se mettre sous la dent pour faire avancer l’enquête. Ils travaillaient en partenariat sur cette enquête avec l’autorité policière de la ville. Les seules informations qu’ils avaient sous la main étaient ces corps de femmes retrouvés nu dans une chambre de motel, qui avaient été abusés et violentés pour certains. Ainsi que ces hommes récupérés inconscient non loin du lieux avec un fort dosage d’alcool et de drogue dans le sang. Chaque crime avait un agresseur différent, ce qui rendait l’enquête plus que difficile. Pour Mulder et Scully, le lien principal était cette drogue retrouvée dans le sang des hommes. Mais ils n’arrivaient à mettre la main sur celui ou celle qui pouvait distribuer ce stupéfiant. Ils étaient lassent de piétiner et de se retrouver par la même occasion loin de chez eux. Ils décidèrent enfin de mettre tout sur pause et sortirent se détendre. Pour cela, ils prirent leur voiture et s’arrêtèrent dans le premier bar qu’ils trouvèrent ouvert. Ils furent étonnés au moment d’entrer dans ce lieu d’y voir tant d’ambiance, certes ils voulaient se détendre mais ils auraient aussi voulut un peu plus de calme. Mais puisqu’ils étaient là, autant en profiter. Ils faisaient le tour de la pièce d’un regard et ne trouvèrent que deux places libres au comptoir vers lesquelles ils s’avancèrent pour prendre possession. Après avoir bu quelques gorgées, ils commencèrent à discuter ; tout d’abord de leur enquête. S’était la seule chose sur laquelle ils s’entendaient en ce moment. Essayant encore en vain de mettre toutes leurs idées à plats et de les regrouper pour essayer de trouver un quelconque indice à travers tout ça. Mais ils furent interrompus par un homme séduisant assis aux côtés de Scully qui se présenta à elle. Elle fut interloqué et lança un regard étonné vers Mulder. Après deux/ trois compliments envers celle-ci, cet homme l’invita à danser. Scully hésita un instant ne savant pas trop comment réagir puis fini par accepter. Après la journée qu’elle avait passé, du moins les journées qu’elle avait passé, elle avait besoin de se sentir désiré dans les yeux d’un homme. Elle aurait aimer que Mulder prenne cette initiative mais elle pensait que celui-ci n’en avait plus que pour l’inspectrice qui était là pour les aider car elle connaissait la ville dans ses moindres détails. Les paroles en vers cette femme n’était qu’éloges et compliments alors qu’en vers Scully, lorsque les deux femmes étaient présentes, cassantes, désapprobatrices et contradictoires de ce qu’elle pouvait lui dire. Et ce soir, avec cette occasion qui venait de se montrer à elle, elle voulait lui rendre la pareil, le rendre jaloux et de lui en faire voir de toutes les couleurs comme il avait put le faire en espérant que sa marche. Elle était partit danser avec cet inconnu que Mulder méprisait déjà sans même le connaître. Alors qu’ils revenaient s’asseoir, il les fusillait d’un regard noir. Scully avait remarqué ce regard et se réjouissait qu’il le prenne ainsi. L’homme s’assaya à nouveau à côté de Scully et lui entama la conversation. Mulder se sentait de plus en plus mal à l’aise, Scully lui échappait. Sa Scully s’intéressait à quelqu’un d’autre que lui. Il retenait sa colère de voir un autre homme s’approcher d’elle, alors avant de faire quelque chose de regrettable, il demanda à Scully :

_On rentre ?

Elle hésitait, entre rentré avec lui ou le laisser encore un peu mariner. Sa décision prise, elle lui fit part :

_Rentre sans moi, je prendrais un taxi.

Cette phrase lui fit mal, il n’avait qu’une envie, s’est de la prendre et de l’emmener loin de là mais Scully en avait décidé autrement. Ils se regardèrent un instant puis Mulder partit. Sur la route, il trouva une petite épicerie encore ouverte et y entre pour acheter une bouteille d’alcool. Quand il arriva au motel, il fut surpris de trouver l’inspectrice à l’entrée de celui-ci.

_Que faites vous ici ?
_Je voulais vous voir à propos de l’affaire.
_Venez, on sera plus au calme dans ma chambre.


Ils montèrent dans la chambre de Mulder. Ils étaient assis sur le lit avec le dossier ouvert en relatant tous les faits qu’ils avaient relevés puis Mulder lui proposa :

_Voulez vous boire quelque chose ?
_Volontiers.
_Je n’ai pas grand-chose à vous proposer. Soit de l’eau ou soit du whisky.
_Je prendrais comme vous.
_Un whisky aussi ?
_Avec plaisir. Attendez, je vais nous servir.
_Puis-je me permettre de vous laisser quelques instants pendant que vous nous servez un verre pour me rafraîchir un peu.
_Allez-y.


Mulder entra dans la salle de bain pour se rafraîchir un peu le visage. L’inspectrice servit les verres et vida un contenu étrange dans le verre de Mulder qu’elle avait sortit de sa poche. Elle venait de finir de dissiper ce qu’elle avait versé dans le verre lorsque Mulder sortit. Elle lui emmena son verre et ils trinquèrent à leur partenariat sur l’enquête. Après quelques gorgées, Mulder se sentit soudain bizarre puis la soif le pris et but d’une traite la fin de son verre. Mulder était déjà à quelques verres quand l’inspectrice s’approcha de lui et commença à l’embrasser.


Dernière édition par titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:31, édité 1 fois
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:44

Au premier instant il trouva ça agréable et l’embrassa à son tour. Mais cet instant s’arrêta vite, Scully lui revint en tête et s’est alors qu’il repoussa les avances de l’inspectrice.

_Nous allons trop loin, nous n’avons pas le droit.
_Agent Mulder, vous en avez autant envie que moi.
_Je n’ai pas le droit de lui faire ça.
_De qui parlez vous ?
_De l’agent Scully.
_Si elle ressentait la même chose que vous, c’est elle qui serait là, hors s’est moi qui est là.
_Allez vous s’en, s’il vous plait.


Elle fut surprise de se retournement de situation. Malgré qu’elle avait réussit à le drogué, elle n’était pas arrivé à ses fins. Elle sortit de la chambre de Mulder et pris l’ascenseur. C’est en sortant de l’ascenseur qu’elle tomba nez à nez avec Scully étonné de la voir là et lui demanda :

_Que faites vous ici à cette heure ?
_Je venais voir si vous aviez du nouveau sur l’enquête mais l’agent Mulder m’a dit que non.
_Et vous ? Avez-vous du nouveau ?
_Non je suis désolé, à demain agent Scully.


Scully la regarda s’éloigner puis pris l’ascenseur. Elle s’arrêta devant la porte de Mulder, de la lumière passait sous celle-ci. Scully hésita de toquer mais elle se retint et alla dans sa chambre. Valait mieux qu’ils discutent à tête reposée. Elle alla se coucher. De son lit elle voyait toujours de la lumière dans la chambre de Mulder qui passait sous la porte communicative qu’il y avait entre les deux chambres. Elle l’entendait tourner et retourner dans sa chambre se demandant ce qu’il pouvait bien y faire. Mulder faisait les cent pas dans sa chambre ne sachant que faire de cette situation, il se sentait de plus en plus mal. La drogue commençait à faire effet et les effets de celle-ci se décuplaient de plus en plus au fur et à mesure que Mulder vidait la bouteille. Puis sa tête se mit à tourner, trop vite, bien trop vite ! Et il s’écroula sur le sol. Le bruit de son corps tombant sur le sol fit sursauter Scully qui ne fit qu’un bond dans son lit en murmurant « Mulder ! ». Elle se leva aussi vite qu’elle le put et entra dans la chambre par la porte communicative. Elle se dirigea vers le corps de Mulder en courant et criant :

_Mulder !

Mulder ouvra les yeux au son de cette voix qu’il connaissait si bien. Et avec un sourire il lui dit :

_Oh ! Un ange !
_Arrête de dire n’importe quoi ! En plus tu empestes l’alcool !


Scully se releva pour inspecter la bouteille vide sur le meuble. Puis elle lui demanda :

_Qu’est-ce qui t’as pris ?
_Oh Scully sa va ! Si on ne peut plus s’amuser !
_J’appelle pas ça s’amuser moi !
_Ah oui et que faisais tu de beau avec ton pre-chevalier ?
_Arrête de dire n’importe quoi !


Scully aida Mulder à se relever et s’asseoir sur son lit. Elle était debout en face de lui, le regard froid. Puis Mulder lui disa doucement :

_Je t’aime Scully.
_S’est simplement parce que tu as bu que tu dis ça !
_Cette fois-ci s’est toi qui dis n’importe quoi !


Le regard de Scully devint encore plus noir devant ce que Mulder venait de lui dire. Mais celui-ci pris sous l’effet de l’alcool et de la drogue ne s’arrêta pas là :

_J’ai envie de te faire l’amour.
_Mulder !


Elle était indignée par les paroles de celui-ci. Pourquoi fallait-il qu’il lui dise sa sous l’effet de l’alcool ? Certes elle avait espéré voir qu’un jour leur relation avance. De plus de la part d’un Mulder qui avait perdu son tact et qui perdait aussi son respect en vers elle :

_Ecoute s’est normal qu’il se passe ce genre de chose entre deux personnes de sexe opposé. Fallait si attendre un jour ou l’autre.
_Mulder !
_Quoi ?! J’ai envie de te voir nu, de te toucher, de te…


Il n’eut le temps de finir sa phrase qu’il reçu un verre d’eau à la figure que Scully avait trouvé sur la table de nuit de Mulder qu’il avait oublié la veille.

_Mais…

Elle le coupa sèchement en lui disant :

_Tu as les idées plus claires maintenant ?

Scully n’en pouvait plus, s’en était trop ! Elle en avait trop attendu en un si petit laps de temps. Elle se retourna et commença à partir quand soudain Mulder se leva et lui barra la route. Ils se regardaient dans les yeux, Scully était lasse de tout ça. Une dispute commença entre eux deux. Chacun disait des choses très dur à l'autre. Et Mulder sous l'effet de la drogue et de l'alcool ne ménageait pas du tout Scully qui s'en prennait pleins la figure! Scully en avait le visage ravagé par les larmes qu'elle n'arrivait pas à garder. Leurs paroles n'étaient suportable pour personne. Et la colère les avait envahit. Chacun n'acceptant pas ce que l'autre lui disait. Outré, Scully réussi tout de même à repartir dans sa chambre et de s'y enfermer. Puis elle courra sous la douche, elle voulait effacer cette soirée. Les larmes coulaient à flot. Elle n’arrivait plus à se calmer. Elle resta très longtemps sous cette douche puis fini par en sortir. Elle alla s’habiller et s’asseoir dans le noir dans un coin de sa chambre. Son corps et son cœur souffraient. Jamais ils ne s'étaient disputé ainsi. Quand le jour commença à se lever, sa décision était prise. Elle fit sa valise et sortit de sa chambre. Elle prit un taxi et rentra tout de suite à Washington.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:50

Elle se rendit au bureau du directeur adjoint Skinner. Quand elle entra dans le bureau de celui-ci il fut surpris de voir ce visage remplit de tristesse, de peur…

_Où est l’agent Mulder ?
_Encore à Vancouver.
_Que se passe t-il agent Scully ?


Elle lui posa une enveloppe sur le bureau en lui disant :

_C’est ma démission, et ce à partir de cet instant.
_Je ne peux pas l’accepter.
_Ma décision est irréversible.
_Pourquoi agent Scully ?
_Raison personnelle.


Elle allait sortir du bureau quand il lui barra la route et lui demanda :

_Que s’est t-il passé ?

Ils se regardaient, Skinner vit dans les yeux de Scully que quelque chose n’allait pas. Mais il connaissait bien son agent et il savait qu’elle ne lui dirait rien. Après un petit silence, il lui disa en s’enlevant de son passage :

_Bonne chance agent Scully.
_Merci Monsieur.


Il la laissa partir le cœur serré. Il se demandait ce qui avait put arrivé pour que cet agent change ainsi, qu’elle soit si mal elle qui était forte. Scully rentra chez elle pour faire tout ces cartons et partir loin d’ici. Pendant ce temps là, Mulder fut transporté à l’hôpital. Il resta dans le coma pendant deux jours. C’est Skinner qui fut là quand il ouvrit les yeux.

_Agent Mulder, comment vous sentez vous ?
_Où est l’agent Scully ?


Il hésita avant de lui répondre :

_Elle m’a donné sa démission il y a deux jours.

Soudain des flashs lui revint en mémoire, les phrases qu'ils avaient put se dire, Scully qui pleurait... La peur le prit, la peur de lui avoir fait du mal. Il essayait de se rappeler cette soirée quand Skinner lui demanda :

_Que s’est t’il passé ?
_Comment sa ?
_Pourquoi vous retrouve t’on inconscient sur votre lit de motel et que l’agent Scully soit venue me donner sa démission complètement déstabilisée ?
_J’en sais rien, je ne me rappelle de rien.
_J’ai envoyé des agents pour finir l’enquête. Avec toutes les informations que vous avez récupéré avec l’agent Scully, ils vont essayer d’avancer et d’évaluer les pistes qu’ils ont sous la main.
_Quelles pistes ?
_Je ne peux rien vous dire pour le moment. Encore une chose agent Mulder, vos analyses de sang ont montré une forte dose d’alcool ainsi que de drogue.
_De drogue ?
_Vous n’avez par l’air contrarié par l’alcool contrairement à la drogue.
_Je sais que s’est interdit dans le règlement et je ne peu nier le faite d’avoir but mais effectivement je suis étonné pour la drogue. Qui aurait voulut me droguer ?
_Vous ne vous rappelez de rien ?
_Je me rappelle qu’un homme est venu vers Scully et qu’ils ont passé la soirée ensemble. Que moi je suis rentré au motel où j’ai croisé l’inspectrice qui travaillait avec nous sur ce dossier à l’entré du motel. Je l’ai invité à venir dans ma chambre pour parler de l’enquête car s’est ce qu’elle voulait. Mais après s’est flou.
_C’est déjà un bon début, je vais en informer les agents.



Il allait sortir quand Mulder osa lui demander :

_Comment va l’agent Scully?
_Je n’ai pas de nouvelles depuis qu’elle m’a donné sa démission. Une chose est sûr s’est que quelque chose n’allait pas bien.


Skinner partit et laissa Mulder seul face à lui-même. Des images lui revenaient par bride mais s’était très flou. Il se sentait très mal face aux images de Scully qui lui venait en tête. Après quelques jours d’enquête et le témoignage de Mulder, l’affaire fut résolut. Skinner vint voir Mulder qui était en repos chez lui. Il lui expliqua :

_C’est l’inspectrice qui vous a drogué tout comme elle a drogué ces autres victimes. Vous avez tout de même eut de la chance.
_Contrairement à Scully.
_Pourquoi dites vous cela ? Allez vous enfin me dire ce qu’il s’est passé ?
_Si l’agent Scully ne vous en a pas parlé alors par respect pour elle je ne peux pas vous en parler.


Skinner n’avait jamais vu ces deux agents si mal, aujourd’hui il avait l’intime conviction que la démission de Scully avait un lien entre eux deux. Qu’avait-il put se passer au point que Scully en demande sa démission. Pleins de questions restaient en suspens.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 12:41

6 ans plus tard :


Scully jouait dehors avec William sous la neige qui tombait. Entre éclat de rie et bataille de boule de neige son cœur se sentait bien. Un sourire éclaircissait son visage. Mais le froid commençait à avoir raison d’eux alors ils rentrèrent au chaud. Scully aida william à se sécher et il monta dans sa chambre pour jouer. Scully était entrain de se frotter les cheveux quand on sonna. Elle alla ouvrir. Leurs cœurs ne firent qu’un bond quand ils se virent l’un et l’autre. Mulder afficha un large sourire en la voyant, elle était si belle, autant que dans ses souvenirs. Il aurait voulut la prendre dans ses bras, lui demander pardon mais ni son corps ni se mots ne voulurent bouger. Le regard de Scully s’était tout un coup assombri à la vue de cet homme, les derniers souvenir qu’elle avait de lui, lui faisait peur. Ses yeux étaient sombres. Mulder comprit qu’il n’était pas le bienvenu. S’est Scully qui ouvrit la bouche la première :

_Va t’en !

Elle commençait à fermer la porte quand Mulder bloqua celle-ci et entendit :

_Maman ! C’est qui ?

Mulder profita de cette déstabilisation pour lui demander :

_Il faut que je te parle.
_Va t’en je t’ai dis ! Je ne veux pas te voir !
_Ecoute-moi s’il te plait !
_Je ne t’écouterais pas !
_Alors prend ses dossiers et lit les !
_Je ne travaille plus au F.B.I
_Sa je le sais merci. Mais rien ne t’empêche de les lire si tu veux comprendre ce qu’il s’est passé lors de cette enquête.


Elle regardait les deux dossiers puis les prit et referma la porte pensant que Mulder la laisserait ainsi tranquille et partirait. Mais celui-ci s’assya sur le perron et attendit dans le froid. Scully posa les dossiers sur la table basse et monta voir William.

_Tu t’es réchauffé ?
_Oui. C’était qui ?
_Rien d’important.


William avait remarqué que Scully n’allait pas très bien mais il ne lui posa aucune question. Elle, elle se mordit les lèvres, il fallait qu’elle sorte de cette chambre. Comment pouvait-elle lui mentir. Elle alla s’asseoir dans le canapé, en face trônaient les dossiers que Mulder lui avait donnés. Ces yeux s’embrumèrent, toutes ces visions de cette enquête venaient l’assaillir et la faire souffrir une fois de plus. Elle ne savait pas quoi faire avec ces dossiers. Et sa rancœur contre Mulder ne l’aidait pas et ne la poussait pas à ouvrir ceux-ci. Pourquoi devrait-elle comprendre quelque chose ? Elle, ce qu’elle comprenait s’est ce qu’elle avait vu, entendu et ressentit. Tout son être se mit à trembler malgré la chaleur que dégageait la cheminée en face d’elle. Elle avait passé la journée à ressasser toute cette histoire. C’est une fois dans son lit qu’elle daigna enfin regarder les deux dossiers. Le premier fut celui de l’enquête qui expliquait tout en détail ainsi que l’état de Mulder. Elle lui en voulait toujours même si elle venait de comprendre ce qui l’avait poussé à agir ainsi et que se n’était pas le Mulder qu’elle connaissait si bien qui lui avait fait du mal. Ensuite elle prit le deuxième dossier, c’était le dossier médical de Mulder. Tout correspondait avec les dires du rapport de l’enquête. Elle ne savait pas trop quoi penser de tout ça. Une petite partie d’elle s’en voulait de n’avoir rien vu, rien comprit. Mais son cœur restait toujours aussi blessé. S’est les yeux pleins de larmes et le cœur gros qu’elle finit par s’endormir. Quand elle se réveilla le lendemain matin, elle rassembla les dossiers et descendit dans la cuisine pour faire le petit déjeuner. Mais son regard s’arrêta un instant sur la porte d’entrée, c’est là qu’elle l’avait vu hier. William se leva à son tour et la sortit de ses pensées. Ils déjeunèrent ensemble. Scully voulut aller chercher du bois pour ravitailler le stock pour la cheminée quand elle fut surprise de trouver Mulder allongé sur le perron dans le froid. Celui-ci ne réagissait pas à ses appels. Elle le rentra comme elle put puis l’emmena tant bien que mal sur le canapé. Elle demanda à William de lui descendre des couvertures. Elle retira ses chaussures, son manteau et le couvra.

_Qui est-ce ?
_Un ami.
_Comment il s’appelle ?


Elle hésita un instant avant de prononcer ce nom qu’elle n’avait pas dit depuis très longtemps, trop longtemps :

_Mulder.

Elle le regardait intensément. William comprit que le mal être d'hier de Scully avait certainement un rapport avec ce fameux ami. Il avait tant changé après toutes ces années, les traits de son visage était tirés, ses joues creusées mais son visage restait celui qui l’avait tant bouleversé il y avait quelques années. Son corps était un peu amaigri. William retourna dans sa chambre pendant que Scully alla s’affairer dans la cuisine pour leur préparer le déjeuner.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 12:46

Mulder ouvra les yeux difficilement, il se releva et regarda tout autour de lui. Il ne connaissait pas cette endroit mais en reconnu les personnes sur les photos accrochés au mur. Puis des bruits le sortit de ses pensées. Il se leva et se dirigea vers la cuisine d’où venaient ces bruits. Il l’a regardait s’afférer à préparer à manger, elle ne l’avait pas vu. Il s’avança vers elle et posa une main sur son épaule. Elle sursauta un poussant un petit cri et recula. Mulder recula à son tour pour lui montrer qu’il ne s’approcherait pas :

_N’ai pas peur, je ne te ferais pas de mal.

Elle avait un regard sombre mais aussi remplit de peur. Son cœur battait très vite. Il avait comprit que malgré toutes ses années, il lui faisait encore peur; que leur dispute avait été trop loin ce fameux soir. Il ne savait pas comment lui expliquer qu’elle ne risquait rien auprès de lui.

_Je… je vais sortire de cette pièce et te laisser tranquille.

Ils se regardaient puis elle baissa son regard. Il sortit de cette pièce et retourna s’asseoir dans le canapé. William descendit allécher par l’odeur qui sortait de la cuisine. Il fut surpris de voir Mulder et s’approcha de lui un peu hésitant. Mulder fut surpris de voir ce petit être en face de lui.

_Bonjour.
_Bonjour.


Scully les avait entendu parlé, elle était à l’entrée de la cuisine et aurait voulut se mettre entre eux mais elle n’avait pas le courage de le faire même si elle avait peur.

_Comment t’appelle tu ?
_William. Maman m’a dit que tu étais un ami.
_J’espère toujours l’être oui.


Ces quelques mots avaient touché Scully même si elle ne voulait pas se l’avouer.

_Pourquoi dis-tu ça ?
_Parce qu’il y a bien trop longtemps que l’on s’est vu.


Scully coupa court à leur conversation de peur de sa n’aille un peu trop loin.

_William. Veux-tu bien mettre la table s’il te plait ?
_Oui maman.


Mulder fut touché par ce petit être qui venait d’appeler Scully « maman ». Il était heureux pour elle qu’elle soit enfin ce dont elle voulait. Il se leva pour aller aider William à mettre la table. Le repas c’était bien passé. William voulait faire un jeu de société, ils partagèrent un jeu tous les trois. Ils riaient, mais Scully restait toujours sur ces gardes. Après avoir fini, William se blotti dans les bras de Scully près de la cheminée. Mulder regardait ce si beau tableau à ses yeux. William s’endormit dans ses bras et Scully le monta dans sa chambre. Elle alla dans la cuisine préparer du café, et revint s’asseoir dans le salon en donnant un café à Mulder aussi.

_Merci, c’est gentil.

Il y avait un silence et il lui disa :

_J’aimerais pouvoir expliquer ce qu’il s’est…
_Arrête Mulder, je ne suis pas prête à t’entendre sur ce sujet.
_Désolé.
_Je n’ai pas vu de voiture, comment es-tu arrivé ici ?
_Je suis tombé en panne à environ deux kilomètres d’ici. Alors je suis venu à pied.
_Vu que tu n’as pas de sac, je suppose que tes affaires sont restées dans ta voiture.
_Effectivement.
_On ira les chercher demain si sa ne te dérange pas. Sa fera une sortie comme ça.
_Merci Scully.


Le soir venu après avoir regardé la télé ensemble, Scully lui disa :

_Je suis désolé mais je n’ai que le canapé à te proposer.
_Comme au bon vieux temps.
_Mulder.
_Excuse, sa m’ira très bien. Merci.
_Bonne nuit
_Bonne nuit à toi aussi.


Ils avaient du mal à s’endormir. Le cœur pleins de questions. Ils avaient tant à se dire et se demander mais aucun des deux n’y arrivait. Scully n’arrivait pas à aller au devant de lui malgré ce qu’elle avait lut dans ces rapports, elle était prise entre deux flots, celui du passé et celui qu’il soit là. Elle aurait voulut faire des efforts ne serait-ce pour William mais elle n’y arrivait pas.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 12:52

Le lendemain matin, ce fut Mulder qui prépara le petit déjeuner. Il dormait toujours très peu. William se leva et fut surpris de le voir dans la cuisine.

_Bonjour.
_Bonjour William. Bien dormi ?
_Oui. Maman n’est pas encore levée ?
_Non, elle doit sûrement dormir encore. Mais on pourrait lui préparer une surprise ensemble.
_Laquelle ?
_Lui préparer son petit déjeuner et lui emmener au lit !
_Chouette.


William avait un grand sourire, sa lui faisait plaisir de préparer quelque chose pour sa maman. Il énumérait à Mulder ce qu’elle aimait puis ils montèrent ensemble. Mulder suivait William, ils entrèrent dans la chambre ensemble sans faire de bruit. Mulder appréciait de la voir dormir, il l’a trouvait jolie. William réveilla Scully qui lui offrit un joli sourire et le prit dans ses bras. Puis William lui disa :

_Avec Mulder on t’as préparé un bon petit déjeuner.

Scully n’avait pas fait attention que Mulder était à l’entrée de la chambre. Elle remonta le drap légèrement sur elle. Mulder avança et déposa le plateau sur le lit en lui lançant gentiment un bonjour.

_Bonjour Scully.

Puis il redescendit pour les laisser seul. William demanda à Scully :

_Pourquoi t’as t’il appelé Scully.
_S’est ainsi qu’il m’appelait quand on travaillait ensemble.
_Vous avez travaillé ensemble ?
_Oui mais je n’ai pas envie d’en parler.


Scully descendit à son tour quelques instants plus tard avec le plateau et alla faire la vaisselle du petit déjeuner. Il se leva et alla à la cuisine, il toqua sur le mur pour ne pas la surprendre et lui demanda :

_Tu as besoin d’aide ?
_Non.


Il y avait un petit silence, Mulder allait partir quand elle finit par lui dire :

_Merci pour le petit déjeuner.
_C’était avec plaisir.


Ils s’étaient enfin regardés mais Scully détourna très vite son regard. Quand ils furent tous les trois habillés, ils sortirent pour retrouver la voiture de Mulder et y dénicher ces affaires. Tout s’était relativement bien passé. Sa faisait deux semaine que Mulder avait réapparu dans sa vie, il n’avait pas toujours pas retrouvé de voiture pour repartir. Elle commençait à s’y faire et appréciait sa présence sans pour autant le montrer. Elle était entrain de lire un livre, installé dans un fauteuil près de la cheminée et lui lisait un magazine qui traînait sur la table basse, tout en la regardant de temps en temps. Puis elle referma son livre qu’elle n’arrivait plus à lire depuis quelques minutes déjà :

_Mulder ?
_Oui ?
_Quand compte tu repartir ?
_Si tu veux que je parte, je vais partir mais écoute ce que j’ai à te dire.
_Je n’ai pas envie d’en parler ni que tu partes. Je te demandais ça car je voulais savoir si tu voulais rester encore un peu avec nous, au moins encore une semaine pour passer noël avec nous.
_Se serais avec plaisir mais…
_Mais quoi ?
_Mais je ne veux pas que tu souffre de ma présence.
_William à l’air de t’apprécié et je suis sûr que ça lui ferais plaisir.


Mulder eut un sourire face à cette phrase. Il reconnaissait bien là la Scully qu’il avait connu, jamais elle ne montrait ce qu’elle ressentait au fond d’elle. Scully appela William pour lui annoncer la nouvelle :

_Mulder passera noël avec nous.
_Cool.


William était content, il s’était attaché très vite à Mulder. Il alla se blottir dans les bras de Scully. Il y avait un grand silence, on entendait seulement les flammes crépiter. William et Scully s’endormirent tous les deux dans les bras l’un de l’autre. Quelques instants plus tard, Mulder se leva pour montrer William dans son lit. Mais au moment de le prendre, Scully resserra son étreinte et lança un regard noir à Mulder :

_Je veux juste l’emmener dans son lit pour qu’il soit mieux. Fais moi confiance, je ne lui ferais aucun mal.

Ils se regardaient puis Scully desserra son étreinte et Mulder monta William dans son lit. Il redescendit vers Scully puis la couvra d’une couverture. Elle rouvra doucement les yeux et le regardait. Il ressemblait tant à celui auquel elle avait tant tenu, celui qui lui faisait chavirer le cœur sans oser l’avouer et non au Mulder qui lui avait fait du mal avec tout ce qu'il avait put lui dire et aussi ce qu'elle avait put voir dans son regard. Puis elle se rendormit. Quelques instants plus tard, William se leva mais en descendant les escaliers celui-ci loupa une marche et roula jusqu’en bas. Scully et Mulder se levèrent en sursaut et accoururent auprès de lui. Il s’était ouvert l’arcade. Scully commençait à paniquer. Mulder la saisit par les épaules :

_Arrête de paniquer Scully, tu es médecin ne l’oublie pas.
_Oui mais…
_Mais tu sais comment agir.


Scully se calma. Elle donna William à Mulder pour qu’il le prenne dans ses bras et qu’ils aillent s’asseoir dans le canapé. Scully quant à elle alla chercher ce qu’il fallait recoudre dans sa trousse de doctoresse. Mulder gardait William dans ses bras pendant que Scully lui faisait les soins. Une fois qu’elle eut fini, elle reprit William et alla s’asseoir dans un fauteuil. Elle avait eut si peur qu’elle ne tenait plus sur ces jambes. Mulder se leva et remonta la couverture sur eux :

_Merci.

Mulder lui envoya un sourire en guise de réponse. Scully ferma ces yeux un instant pour réussir à se calmer. William, fatigué par les événements qui s’étaient déroulé, s’endormit dans les bras de Scully.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:04

Quelques jours plus tard, Scully demanda à Mulder :

_Je descend au village pour acheter ce qu’il faut pour noël, veux tu venir avec nous ?
_Tu n’as pas peur que l’on me voit avec toi ?
_Pourquoi j’aurais peur ?
_Sa ne pourrait peut-être pas plaire à ceux qui te font la cour.
_Il faudrait pour sa que je les laisse m’approcher et de plus je me moque bien de ce qu’ils peuvent penser.


Mulder était heureux d’entendre Scully dire ça. Ils partirent tous les trois au village pour quelques courses. Il laissa un instant Scully et William pour pouvoir leur choisir un cadeau qu’il alla ensuite déposer dans la voiture et retourna vite les voir.

_Que faisais-tu ?
_Tu es bien curieuse !!! Je choisissais un cadeau pour William.
Dit-il doucement.
_C’est gentil, tu n’étais pas obligé.
_Sa me fait plaisir.


Quand ils eurent fini, ils rentrèrent à la maison. Scully rangea ses courses et demanda à Mulder et à William de venir la voir.

_Voilà, je sais que l’on est que tous les trois mais j’aimerais si vous êtes d’accord, que l’on fasse un effort pour s’habiller. Noël est exceptionnel alors profitons s’en pour y être nous aussi.
_Est-ce que je pourrais mettre les habits que mamy m’a offert ?
_Si tu veux.
_Ouai !


William remonta dans sa chambre en courant et hurlant de joie.

_Et toi Mulder, as-tu ce qu’il faut ?
_J’ai tout sauf une cravate ou un nœud papillon si tu veux que j’en porte !
_Bill en a oublié un l’autre jour, je pourrais te le passer.
_Si tu veux, si sa peut te faire plaisir.


Quelques jours plus tard, Scully était en cuisine pour préparer le repas.

_Je peux t’aider?

Scully accepta son aide. Ils discutaient de chose et d’autres, ils étaient bien. Quand ils eurent fini, Scully disa :

_Prend la salle de bain pendant que je vais préparer William, j’irai ensuite.

Mulder prit ses affaires et monta accompagné de Scully qui alla voir William pour l’aider à s’habiller :

_Est-ce que Mulder peut venir m’aider ?
_Il est partit prendre sa douche.
_S’il te plait.
_Bon… d’accord, je vais voir s’il peut venir.


Scully se leva et alla toquer à la salle de bain :

_Tu es déjà sous la douche ?
_Non pourquoi ?
_William voudrait que tu viennes l’aider à s’habiller, est-ce que ça te dis ?
_Avec Plaisir. J’arrive tout de suite.


Scully revint vers William et s’assya sur son lit. Mulder fit aussitôt son apparition :

_Alors bonhomme, on a besoin d’aide ?
_Oui.


Mulder aida William à s’habiller sous l’œil amusé de Scully.

_Bon, j’ai eu un peu de mal mais pour une première fois, s’est pas trop mal quand même.
_Tu manque d’entraînement s’est tout.


Scully affichait un petit sourire, le premier en vers lui depuis qu’il était arrivé. Puis il alla à son tour se préparer. Quand il eut fini, il passa prendre William dans sa chambre et ils descendirent tous les deux pour attendre Scully ensemble. Elle s’habillait, se pomponnait… Son reflet dans la glace lui faisait plaisir. Elle se demandait comment allait réagir les deux hommes en la voyant ainsi.

_Tu viens William, on descend ?
_Je suis déjà en bas avec Mulder.


Elle descendit les escaliers avec grâce. Quand elle arriva en bas, William et Mulder en était resté bouche bé. Elle était si jolie dans cette robe bordeaux :

_Bein dites moi quelque chose ! Sa ne va pas ?
_Tu es très belle maman.
_Tu es magnifique.


Scully rougit au compliment de Mulder et lui envoya un petit sourire. Il fut touché par ce sourire. Le repas se passa très bien, ils parlaient, rigolaient, en pleuraient de joie tellement ils rigolaient… Quand le repas fut fini, Mulder et Scully donnèrent les cadeaux à William. Il était très heureux et alla jouer avec. Mulder et Scully étaient seuls à table.

_Merci pour William, ça lui fait très plaisir.
_Sa à l’air mais j’ai aussi quelque chose pour toi aussi.


Scully était très étonné. Mulder sortit une petite boite de sa poche et la tendit à Scully. Elle hésita

_Vas-y, prend là, s’est pour toi.

Scully la prit et l’ouvrit. Elle en sortit une jolie chaîne en or. Elle fut touchée par ce geste et avant qu’elle n’ai put dire quelque chose, Mulder continua :

_Donne moi ta main ouverte vers le haut et ferme les yeux. Fais moi confiance.

Scully ferma les yeux et Mulder déposa la croix de Scully dans sa main.

_Ouvre les yeux.

Scully fut surprise de voir sa croix entre ses doigts. Les larmes lui montaient aux yeux et elle essayait de les contenir comme elle pouvait.

_Où l’as-tu trouvé ?
_Dans ta chambre de motel.


Le seul mot qu’elle est put lui dire s’est un merci qui venait du coeur. Elle enfila la croix sur la chaîne. Elle les regarda intensément puis elle demanda à Mulder :

_Veux-tu bien m’aider à les mettre ?
_Avec plaisir.


Mulder se leva pour lui mettre. Ces mains touchaient la nuque de Scully qui frissonna au contact de ces mains. Il aimait toucher cette peau si douce et sentir son parfum. Puis il retourna s’asseoir. Ils discutaient un peu tous les deux puis Scully alla s’asseoir dans le fauteuil près de la cheminée. Elle regardait les flammes de la cheminée crépiter, dans sa tête rien n’arrivait à rester en place. Mulder l’avait bien remarqué. Il se leva, prit leur coupe de champagne et vint lui tendre son verre. Elle le prit en le remerciant et il s’assya sur le canapé. Après un instant, voyant qu’elle ne se décidait pas à parler, Mulder lui demanda :

_Qu’est-ce qu’il ne va pas ?

Elle le regarda, leurs deux regards étaient l’un dans l’autre. Elle hésita un instant puis elle demanda à William de venir s’asseoir dans le canapé. Il s’était assis pas loin de Mulder et c’est à cet instant qu’elle se rendit vraiment compte de leur ressemblance.

_William, peux-tu me dire le prénom de ton père ?
_Fox. Répondit-il du tac au tac.


Mulder regarda Scully, elle lut sur son visage toutes les questions qu’il pouvait se poser.

_Mulder, veux-tu bien dire à William quel est ton prénom ?

Il regarda William et comprit enfin où elle voulait en venir, il avait du mal à y croire. Après un petit instant, il lui disa :

_Mon prénom, c’est… c’est Fox.
_Sa veut dire que…


William n’arrivait pas à finir sa phrase et Scully continua :

_Sa veut dire que Mulder est ton père.
Scully vit les yeux de Mulder devenir brillant. William et Mulder se regardaient puis le petit lui sauta au coup et Mulder le serra dans ses bras.

_Comment est-ce possible ?

Scully lui lança un regard noir et il comprit tout de suite. Scully se demandait déjà s'il avait déjà oublié la nuit qu'ils avaient passé ensemble avant cette enquête. Puis William alla se blottir dans les bras de Scully. Quelques instants plus tard, Scully voulut monter William dans son lit.

_Papa peux venir avec nous ?
_S’il veut.


Mulder les suivit. Ils s’assyèrent chacun sur un côté du lit de William. Scully attrapa un livre et le tendit à Mulder. Il hésita un instant puis le prit en disant :

_Je sais pas si je serais le faire.
_Reste toi et se sera très bien.


Mulder ouvrit le livre et lui lisa l’histoire. William l’écoutait attentivement jusqu’à ce qu’il s’endorme. Puis après lui avoir fait chacun un bisou, ils descendirent ranger le salon. Quand ils eurent fini, ils retournèrent s’asseoir près de la cheminée

_Il reste un peu de champagne, en veux-tu ?
_Sa ne serait pas raisonnable.
_Pourquoi donc ? C’est pas tous les jours que tu es papa !
_S’est vrai mais j’ai pas envie que tu prenne peur et que tu puisse penser que je pourrais te redire de mauvaises choses .


Scully se leva et alla chercher la bouteille de champagne. Elle resservit deux verres. Mulder comprit qu’elle voulait passer au-dessus de sa peur, qu’elle voulait faire un effort pour que sa se passe mieux entre eux.

_S’est pour ça que tu m’as demandé de rester ?
_Au départ, s’était simplement pour que William passe du temps avec toi. Et puis grâce à presque tout ce mois passé avec nous, ma confiance revient petit à petit et ma peur de toi s’estompe elle aussi au fur et à mesure. Ces derniers jours je voulais t’en parler mais je n’y suis pas arrivé. Et quand j’ai ouvert tes présents, sa m’a tellement fait plaisir et n’ayant rien pour toi, je me suis dis que se pourrait être un cadeau idéal, enfin disons plutôt un cadeau qui pourrait te faire plaisir.
_Merci, c’est le plus beau des cadeaux qu’on ai put me faire. C’est le plus beau des noël que j’ai put passer.


Ils discutaient tous les deux, Mulder avait réussi à faire sourire Scully mais aussi à la faire rire.

_Je vais aller me coucher, je suis fatiguée.
_Bonne nuit Scully.
_Bonne nuit Mulder.


Il l’a regardait monter les escaliers, il l’a trouvait toujours aussi belle et charmante. Ils se couchèrent avec pleins de belles choses pleins la tête. Tellement, qu’ils n’arrivaient pas à dormir. Scully tournait et retournait dans son lit ; Elle n’avait plus une idée en tête : Mulder.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:13

Alors elle se leva et redescendit vers lui :

_Tu dors ?
_Non pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
_J’ai froid toute seule dans mon lit et je n'arrive pas à dormir.


Mulder ne savait pas comment prendre cette phrase. Puis il leva sa couverture pour lui faire comprendre de venir s’allonger près de lui. Elle vint se blottir sous la couverture, son dos contre le torse de Mulder. Au premier contact de leur corps, ils avaient frissonnés tous les deux. Après un moment d’hésitation, Mulder passa un bras au-dessus de Scully pour la prendre par la taille. Il blotissa sa tête contre celle de Scully et sentait avec plaisir le parfum qui émanait de ces cheveux. Et ils s’endormirent ainsi. William fut réveillé le premier. Il descendit mais quand il voulut aller voir si Mulder dormait encore, il s’arrêta net quand il vit Scully dans ses bras.

_Maman ?

Scully fut réveillé et très gênée qu’il la trouve là. Elle se leva d’un bond :

_Je…je… je me suis endormie, on a beaucoup discuté et j’ai dû m’endormir.

Mulder fut déçu de ce qu’elle venait de dire, elle venait vers lui mais elle voulait encore se protéger sans s’apercevoir qu’elle pouvait lui faire du mal. Il pouvait comprendre son positionnement mais son cœur était tout de même blessé. Il se leva et monta dans la salle de bain. Scully avait bien ressentit que s’était à cause d’elle qu’il était partit si précipitamment. Elle alla préparer le petit déjeuner et commencèrent avec William. Mulder arriva quelques instants plus tard et ils finirent de déjeuner tous les trois. Mulder n’osait regarder Scully de peur de lire dans ses yeux le regret d’hier soir. A présent, elle avait comprit que Mulder reprenait une petite place dans son cœur. Le voir si triste la touchait. Personne n’avait dit quelque chose. William alla jouer pendant que Scully faisait la vaisselle et que Mulder débarrassait la table. Puis il sortit prendre l’air. Scully l’avait vu sortir. Il s’assya sur les marches du perron et regarda dans le vide. Quand elle eut fini, elle mit son manteau et prit celui de Mulder. Elle lui déposa sur les épaules et s’assya à côté de lui. Leurs regards s’étaient accrochés deux secondes puis à nouveau dans le vide.

_Excuse-moi pour ce matin.
_Ne t’inquiète pas pour ça, je comprends même si ça blesse un peu quand même. Mais ce n’est pas ça qui me fait le plus mal.
_Qu’est-ce que s’est alors ?
_De vous quittez tous les deux.
_Tu veux partir ?
_Si sa ne tenais qu’à moi, je resterais mais je vois bien que s’est difficile pour toi. Et je n’ai pas envie de te faire du mal.
_Tu serais prêt à quitter ta vie pour rester près de nous ?
_Je serais prêt à tout pour vous deux.


Scully était vraiment touché par ces paroles.

_Mais je crois qu’il faudrait vraiment qu’on parle de ce qu’il s’est passé pour que sa se passe tout de même un peu mieux entre nous deux pour le bien de William.

Il y avait un grand silence. Le cœur de Scully battait très fort puis elle finit par lui répondre :

_Demain, William passe la journée chez un copain.

Scully se leva pour rentrer. Mulder avait comprit qu’elle était prête à faire un effort pour le bien de william mais qu’elle ne voulait qu’en aucun cas que celui-ci soit dans les parages à ce moment là. Leur journée se finissa bien. Le lendemain, William été très excité à l’idée d’aller chez son copain. Quand il fut prêt :

_Tu viens avec nous ?

Mulder regarda Scully, ne sachant pas quoi répondre. Il en mourrait d’envie mais ne voulait pas la brusquer. Elle avait comprit :

_Dépêche-toi de te préparer.

Un sourire apparu sur le visage de Mulder et il attrapa son manteau au passage. Sur la route, William et Scully chantaient et Mulder était heureux de les voir ainsi. Sur le chemin du retour :

_Quel est le programme de la journée ?
_Détente.
_Bien… Merci de me laisser passer un peu de temps avec William.
_Je ne peux pas continuer à le priver de son père à cause de mon passé, se n’est pas le sien même si il en est lié.


Tout se passait bien. Ils rentrèrent et se détendirent devant la cheminée. Quelques instants plus tard, Scully monta dans sa chambre. Elle attrapa les deux dossiers que Mulder lui avait donnés. Elle les regardait fixement, ne savait pas quoi en faire. Se demandait si s’était une bonne idée de r’ouvrir cette plaie. Puis elle prit son courage à deux mains et redescendit vers Mulder. Elle déposa les dossiers sur la table basse devant lui et se r’assya dans le fauteuil. Elle avait la tête baissée et ne savait pas par où commencer. Mulder avait comprit qu’elle voulait en parler. Il allait ouvrir la bouche quand :

_Pourquoi tu contredisais tout ce que je pouvais dire ou ignorais même ! Lui faisant toujours des éloges à cette inspectrice à la noix même quand elle était nul !
_J'aimais bien quand tu te mettais un peu en colère, sa me fesait rire de te voir ainsi. Je voulais simplement te rendre jalouse. Mais sa n’a pas marché et t’as blessé.
_Certes ça m’a blessé mais s’est parce que j’étais jalouse.


Mulder étais surpris qu’elle lui parle à cœur ouvert.

_Sérieusement ? Alors pourquoi avoir charmer cet homme et être resté avec lui au lieu de rentrer avec moi ?
_Pour te rendre la monnaie de ta pièce.
_Sa a marché aussi. J’étais jaloux et ça m’a fait mal quand tu es resté avec lui au lieu de m’accompagner. Et s’est pour ça que je suis partit. Au départ pour t’éloigner de lui et te garder pour moi mais vu que ça n’a pas marché, c'était parce que je ne supportais pas qu’il soit si proche de toi. Si j’étais resté, j’aurais fait une bêtise.
_Du genre ?
_Lui coller mon poing dans la figure.


En essayant d’imaginer la scène, Scully se mit à rire.

_Pourquoi ris-tu ?
_Parce que j’essayais d’imaginer la scène que ça aurait donné.


Mulder lui sourit.

_Que s’est-il passé ensuite ? Et pourquoi sentais-tu l’alcool à ce point ?
_Parce que j’étais mal. J’avais l’impression que j’étais entrain de te perdre et ça me rendais fou. Je ne pensais plus qu'à la dernière nuit que l'on avait passé ensemble, et j'avais l'impression que pour toi s'était du passé, une erreur. Alors je me suis rendu dans une petite épicerie qui était encore ouverte malgré l’heure. C’est à ce moment que j’ai acheté une bouteille d’alcool. Je n’avais aucunement l’intention de tout boire, j’avais simplement envie d’un verre d’alcool.


Scully s’en voulait déjà car de ce faite, elle était en partie la cause de tout ça.

_Puis je suis rentré au motel. Et cette fameuse inspectrice était à l’entrée. Elle voulait faire un point sur l’enquête. Alors je l’ai fait monter dans ma chambre, on a discuté de l’enquête et je lui ai proposé à boire. Et là elle s’est proposé de nous servir et moi j’en ai profité pour aller me rafraîchir. Et s’est à ce moment là qu’elle a dut en profiter pour mettre quelque chose dans mon verre, cette fameuse drogue qui est répertorié dans le rapport. On a but, j’étais surpris d’avoir si soif, mais je n’ai pas réagi contre cet effarement. J’ai fini mon verre très vite, trop vite même. Ainsi que ceux qui on suivit, je ne contrôlais plus cette soif. Puis elle m’a déposé un baiser sur les lèvres, surpris je n’ai pas bougé, je ne captais plus grand-chose déjà et je lui ai rendu son baiser ensuite mais j’ai vite tout stoppé. Car je n’avais pas le droit de faire ça. Dans ma tête et dans mon cœur il n’y avait qu’une seule et unique femme. Et je l’ai renvoyée. J’étais si mal à cet instant d’avoir fait ça à la femme qui remplissait mon cœur que j’en ai fini la bouteille. Puis tu es arrivé et la suite tu l’as connais.

Scully ne savait pas quoi dire ni même en penser. Elle était touchée de ce qu’il lui racontait et de ce qu’il dévoilait de ces sentiments.

_Jamais je ne me serais comporté ainsi si je n’avais été sous l’emprise de cette drogue et de l’alcool. Je te respectais bien trop au point de ne rien dévoiler sur ce que je ressentais pour toi.
_Je le sais mais moi je ne savais pas tout ça et tu peux pas savoir comme ça a été dur pour moi de m’en sortir. J’avais confiance en toi et ce jour là j’ai tout perdu, tout s'est écroulé autour de moi. En aucun cas je ne regrettais la nuit que l'on avait passé ensemble. Et c'est le faite d'avoir William qui m'a donné envie de me battre.
_Pourquoi avoir gardé cet enfant vu dans les circonstances ?
_Parce que malgré ce qu’il s’était passé, étant stérile, s’est le plus beau cadeau que tu ai put me faire. Et je ne pouvais pas mettre un terme à cette petite vie qui poussait en moi. Sa aurait été comme le tuer. Et aujourd’hui je ne regrette pas du tout de l’avoir auprès de moi, c’est ma raison de vivre.
_Ta famille est au courant ?
_De ce qu’il s’est passé non et d’ailleurs Bill était très heureux que je m’éloigne de toi.
_Je m’en doute.
_Mais ils savent que tu es le père. Et là il l’a très mal prit et malgré le jeune âge de William, il ne s’entend pas beaucoup avec Bill qui lui reproche souvent de te ressembler.


Ils parlaient de William toute l’après-midi. Mulder était heureux et fier de ce petit bonhomme.

_Je crois qu’il est tant qu’on aille rechercher William. [/justify]
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:18

Sur la route pour aller rechercher William :

_Merci d’avoir écouté ma version des faits.
_Je n’avais pas le choix, maintenant que William te connaît, il voudra certainement continuer à te voir et pour que tout se passe mieux, il fallait que je comprenne.


Quand ils arrivèrent devant la maison de l’ami de William, celui-ci sortit en courant et sauta dans les bras de Mulder :

_Papa !

Scully les regardait, un sourire se dessina sur son visage :

_Et moi aussi j’ai le droit à un câlin ?
_Maman !


Mulder mit William dans les bras de Scully. Ils allèrent chercher les affaires de William et repartirent. Dans la maison, ils étaient tous les trois assis dans le salon, William leur racontait sa journée avec pleins d’entrain. Mulder et Scully se regardaient de temps à autre. Mais Scully essayait toujours de faire en sorte que Mulder ne le remarque pas.

_Papa ? Est-ce que tu vas repartir chez toi ?

Il y eut un petit silence. Scully baissa la tête pour éviter de regarder Mulder alors que celui-ci la regardait :

_Oui. Mais je reviendrais te voir aussi souvent que possible et puis si ta maman est d’accord, tu pourras venir me voir toi aussi.
_Tu vas rester encore un peu avec nous ?
_J’aimerais bien mais il n’y a pas qu’à moi que revient cette décision.


William avait comprit, il se retourna vers Scully :

_Tu veux bien maman ?

Scully lui fit signe de la tête oui, William alla se blottir dans les bras de Scully et lui disa à l’oreille :

_Merci maman.

Scully le serra dans les bras puis William lui demanda :

_Jusqu’à ce que mamy vienne ?

Mulder regarda Scully étonné, elle comprit qu’il se posait des questions :

_Ma mère et Melissa viennent pour le réveillon du nouvel an ainsi que Bill. Je comprendrais très bien si tu ne voulais pas rester.
_Allez papa s’il te plait, reste.
_Seulement si sa vous fait plaisir.
_Je crois que sa ferais très plaisir à William.
_Seulement à William ?


Scully et Mulder se regardaient, aucun des deux ne disaient quoi que se soit et William ne comprenait pas ce qu’il était entrain de se passer. Puis Scully se leva prétextant devoir faire à manger. William était entrain de jouer avec Mulder et rigolait avec entrain. Puis il monta dans sa chambre et Mulder alla voir Scully, il était à l’entré de la cuisine, celle-ci ne l’avait pas entendu :

_Sa sent bon.

Scully sursauta :

_Mulder !!!
_Excuse moi, je croyais que tu m’avais entendu.


Elle continuait à faire à manger :

_Pourquoi ne m’as-tu pas dit qu’ils venaient ?
_Parce que William se fait une joie à ce que tu sois là et que je ne voulais pas que tu parte parce que Bill venait ici.
_Pourquoi fais-tu toujours référence à William, tu ne peux pas dire ce que toi tu aimerais pour une fois ? Au lieu de toujours te défiler ? Pour ça, tu n’as pas changé !


Scully regarda Mulder d’un regard noir :

_Tu veux vraiment savoir ce que je veux ?
_Oui.
_Je ne sais pas ce que je veux ! Je ne sais pas où j’en suis ! Voilà tu es content !


Mulder s’en voulait de la savoir perdu car il savait que son retour dans sa vie en était la cause. Il s’approcha gentiment vers elle et en lui posant une main sur son avant-bras :

_Je suis désolé.
_Et pourquoi le serais-tu ?
_Car s’est de ma faute, je suis revenu dans ta vie du jour au lendemain sans te demander ton avis. J’ai été égoïste de vouloir que tu saches la vérité à tout prix. Alors que moi je suis soulagé que tu sache enfin, toi tu es contrarié et perdu à cause de tout ça.


Scully le regarda, elle était touché parce qu’il venait de lui dire. Ses yeux commençaient à se brumer alors elle se retourna pour ne pas que Mulder la voit. Il avait comprit son geste et il s’approcha d’elle. Il l’attira tout contre lui et les larmes qu’elle retenait descendirent le long de ces joues. Puis Mulder l’aida à finir le dîner.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:22

Le lendemain alors que Mulder et Scully était entrain de préparer le repas et l’apéritif, on sonna. William descendit les escaliers à toutes vitesses et alla ouvrir la porte bientôt suivit de Scully. William sauta dans les bras de sa grand-mère. Tout le monde entra. Au moment de dire bonjour à Scully, sa mère lui disa :

_Tu es resplendissante ! Tes yeux et ton cœur pétillent !
_Maman !
_Dis moi que j’ai tord et je ne dirais plus rien.
_Je me sens simplement bien.


Mulder était apparu dans l’entrée de la cuisine avec un plateau de verres dans les mains pour servir les invités. Le regard de Bill devint sévère et il demanda à Scully :

_Que fais t’il là ?
_Je suis chez moi, j’y invite qui je veux.


Melissa avait bien comprit pourquoi sa sœur se sentait bien. Après que tout le monde se fut dit bonjour et discuter un peu, Melissa attrapa Scully par le bras et l’emmena dans la cuisine :

_Dis donc ! Tu es une cachottière !
_Pourquoi donc ?
_Tu ne nous as pas dis qu’il était là.
_Parce se n’était pas prévu et que si je l’avais dis, Bill ne serrait pas venu.
_En tout cas sa te rend très belle.
_Ne dis pas de sottise, et je ne vois pas pourquoi sa me rendrais belle.
_Ne me dis pas qu’il ne se passe toujours rien entre vous.


Scully la regarda et Melissa comprit qu’effectivement il ne s’était rien passé.

_Tu m’étonneras toujours. Depuis quand est-il là ?
_Sa fera un mois.
_Et tu vas me dire qu'en un mois sous le même toit, il ne s’est rien passé ?!
_Effectivement. Il n’est pas venu pour ça de toute façon.
_Alors pourquoi est-il venu si se n’est pas pour toi ?
_Parce qu’il voulait que les choses soient claires sur mon départ du F.B.I.
_Arrête de vivre dans le passé.


Mulder allait entrer dans la cuisine quand il les entendit discuter. Il s’arrêta pour écouter. Il savait qu’il n’avait pas le droit mais il voulait savoir ce que pouvait ressentir Dana en ce moment :

_En tout cas il ne te laisse pas indifférente.
_Et alors ? Il y a tellement longtemps que j’ai posé mes yeux sur un homme que quelqu’un comme lui n’est pas désagréable à regarder.
_Loin de là et je te comprend. Seulement je suis sûr qu’il y a plus qu’une simple attirance.
_J’en sais rien.
_Tu n’en sais rien ou tu as peur ?
_J’en sais rien, s’est trop tôt
_Tu rigole au moins j’espère. Vous avez travaillés longtemps ensemble, sa fait six ans que tu es partie et il est trop tôt ? De plus qu’en six ans, s’est la première fois que je te vois te maquiller et faire un peu attention à toi ! Et ça s’est un signe qui ne trompe pas !
_Et même si je te disais que oui mon cœur bat pour lui, qu’est-ce que sa changerai ?
_Qu’il faut que tu laisse tes préjugés et tes bonnes manières de côtés et que tu laisse enfin ton cœur parler pour toi.
_C’est pas si facile que ça.
_Tu te complique bien la vie. Fonce Dana. La vie est trop courte pour ne pas profiter de chaques instants.
_Et si lui se n’est pas ce qu’il veut ?
_Tu as déjà vu un homme retrouver une femme après autant de temps ? Et vouloir qu’elle sache la vérité sur ce qu’il s’est passé ? Et tu as vu aussi comment il te regarde ?


Scully ne parlait plus. Il est vrai Melissa avait raison. Pourquoi aurait-il voulut qu’elle sache la vérité si se n’est que pour que sa s’arrange entre eux. Mulder toqua pour leur montrer qu’il était là.

_Je viens juste pour poser ce plateau et pour savoir aussi si il y a d’autres choses à servir.

Scully avait un peu rougit, elle se demandait s’il avait entendu leur conversation. Elle lui tendit un plateau qu’il prit et elles le suivèrent chacune avec un plateau aussi. Bill ne décrochait pas un mot et lorsque Mulder ouvrait la bouche, il lui lançait des regards noirs. A un moment, Scully se leva pour aller chercher le dessert et demanda à Bill de venir l’aider. Ils se retrouvaient seul tous les deux. Scully était adossé contre un meuble les bras croisés.

_Je peux savoir ce qu’il se passe ?
_Comment ça ?
_Tu as vu comment tu te comportes en vers Mulder ?
_Tu sais très bien ce que je pense de lui.
_Mulder est mon invité et aussi le père de ton neveu alors tu lui dois un minimum de respect !
_Du respect à un homme qui a laissé tomber une femme enceinte ?!
_Premièrement s’est moi qui est parti et deuxièmement il ne savait pas non plus que j’étais enceinte !
_Pourquoi est-il revenu alors ?
_Peu importe pourquoi, aujourd’hui il est là et il le sera souvent.
_Alors je crains qu’on ne se voit plus aussi souvent.
_On ne se voit déjà presque pas ! Et puis s’est ma vie et je la vie comme j’en ai envie !


Scully lui tendit le gâteau pour qu’il comprenne de la laisser. Mulder commença à trouver un peu le temps long, il alla là retrouver. Elle lui tournait le dos, les bras tendu, ses mains posées sur le meuble, elle essayait de contenir la colère qu’elle avait contre son frère. Mulder toqua pour lui montrer sa présence.

_Qu’est-ce que tu veux encore ?
_Je venais juste voir si tout allait bien.


Scully se retourna confuse et honteuse. Elle avait cru que s’était Bill

_Quelque chose ne va pas ?
_Tout va bien.


Ils retournèrent vers les autres. La soirée se passait bien. Peut de temps après s’être tous souhaité une bonne année, Mulder sortit dehors. Scully l’avait vu, elle ne savait pas comment échapper à sa famille pour aller le voir un instant.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:25

Puis elle profita que tout le monde soit captivé par les exploits que Bill leur racontait pour sortir le voir sans être acablé de question. Elle s’assya près de lui :

_Que fais tu ici ?
_J’avais besoin de prendre un peu l’air.
_Quelle que chose ne va pas ?


Il regarda Scully, il hésitait puis :

_Je … J’ai du mal à me dire que je vais bientôt partir et vous laissez là tous les deux. Avec ce que l’on vient de vivre en peut de temps, j’ai pas envie de partir si loin de vous. Je… Je ne sais pas ce qu’il se passera dans l’avenir mais je… j’aimerais savoir que tu sache que… que tu comptes toujours autant pour moi.

Il y avait un silence puis Scully disa :

_Tu n’es peut-être pas obligé de partir d’ici.

Mulder releva aussitôt la tête, il essayait de voir quelque chose à travers les yeux de Scully :

_Mais… Mais je ne comprends pas.
_C’est pourtant pas difficile à comprendre. Mulder s’il te plait ne fais pas celui qui ne comprend pas.
_Eclaire moi car là j’ai quand même un peu de mal à te suivre.
_Je ne te demande pas de me suivre mais de rester près de nous. On a besoin de toi.
_On ?


Scully hésitait et continua :

_Oui on ! William à besoin de toi et moi aussi.

Ils se regardaient tous les deux dans les yeux. Des sourires commençaient à naître sur chacun des visages.

_Tu es sûr de toi ?

Scully s’approcha de Mulder et déposa un baiser sur ses lèvres :

_Sa te va comme réponse ?

Mulder l’embrassa à son tour pour donner sa réponse. Scully se blottit contre Mulder qui la serra dans ses bras. Ils rentrèrent vers les autres sans pour autant leur montrer quoi que se soit. Quelques instants plus tard, Scully se leva et demanda à Mulder de venir l’aider à faire le lit pour sa mère. Ils montèrent tous les deux. Scully ouvra gentiment la porte de William pour regarder s’il dormait toujours. Mulder était derrière elle et elle sentait son souffle sur sa nuque. Un frisson lui parcourut le corps et elle comprit à cet instant le désir que Mulder faisait naître en elle. Un petit sourire fleurissait au coin de ces lèvres. Puis ils allèrent faire le lit de Scully pour sa mère. Mulder tira un peu trop fort le drap et Scully tomba sur le lit. Il la recouvra des couvertures qu’il avait trouvé, elle en ressortit que la tête et riait. Il s’approcha d’elle et la chatouilla. Leurs rires se mêlèrent l’un à l’autre. Mulder se retrouva au dessus d’elle, ils se regardaient dans les yeux. Le calme était revenu mais leurs sourires restaient intacts. Il déposa un léger baiser sur les lèvres de Scully puis il se releva pour qu’ils finissent le lit. Ils redescendirent vers le reste de la famille. Scully aida Melissa à faire son lit pendant Tara et Bill faisaient le leur. Etant donné que Tara et Bill prenaient le canapé, Mulder se demandait où il allait bien pouvoir dormir. Quelque temps plus tard tout le monde alla se coucher et Scully fit signe à Mulder de la suivre. Ils entrèrent dans la salle de bain pour se changer et Mulder lui demanda :

_Je dors où ?
_Avec moi dans la chambre de William.


Mulder était surpris, il la regarda avec insistance ce qui perturbait Scully :

_Tu es sûr de toi ?
_J’ai bien dormis une nuit dans tes bras, je peux en dormir une seconde !
_Et William ?
_Quoi William ?
_Il va bien nous voir ensemble.
_Et alors ?
_La dernière fois qu’il nous a vu ensemble, tu lui as menti.
_Mais pas aujourd’hui. Il verra enfin ses parents dormirent ensemble tout simplement !


Un sourire se dessina sur les lèvres de Mulder. Cette image le flattait. Scully lui prit une main et l’emmena avec elle dans la chambre de William.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:29

Mulder était sur le dos et regardait les étoiles à travers le velux. Il avait le cœur léger et se sentait vraiment bien. Scully lui tournait le dos mais s’était tout de même callée contre lui. Puis il se mit contre elle et la prit dans ses bras.[/size]

_Pas très confortable ce matelas gonflable.
_C’est toujours mieux que ton vieux canapé !
_Il a tout de même bien servis ! Et tu as bien réussis à t’endormir dedans plusieurs fois !
_C’est simplement que j’étais vraiment trop fatigué. Et puis certes il n’est pas confortable ce matelas mais au moins on est ensemble. Et puis on va vite retrouver le lit.
_Du moment que je suis avec toi, je peux dormir n’importe où. Comment va le prendre William ?
_Vu comment il t’a accepter si vite, il sera très heureux à mon avis !
_Et à toi, sa te fais plaisir ?
_Tu ne serais pas là avec moi dans ce lit si sa ne me faisais pas plaisir.


Mulder resserra son étreinte et déposa un baiser dans le cou de Scully.

_Et tu crois que sa se passera bien entre nous deux ?
_Puisque nos cœurs on réussi à passer au-dessus de cette histoire et qu’après de si longues années ils sont toujours épris de l’un et l’autre alors il n’y a pas de raison pour que sa ne se passe pas bien. Il me faudra juste un peu de temps pour accepter certaines choses mais avec ton aide et ta présence tout se passera bien.


Il y avait un petit silence puis Scully disa :

_On ferait bien de dormir car William contrairement à nous s’est couché de bonne heure.
_Tu as raison.


Scully se retourna et embrassa Mulder. Ils s’endormirent dans les bras l’un de l’autre. Le lendemain matin, William était réveillé le premier. Quand il se leva, il fut surpris de voir Scully dans les bras de Mulder. Il s’approcha d’eux, il appela doucement sa mère qui ouvra les yeux et offrit un joli sourire à William. Il l’a regardait d’un air étrange et elle comprit tout de suite d’où venait le malaise. Elle leva la couverture et William vint s’engouffrer pour se blottir contre elle.

_Pourquoi vous avez dormit ensemble ?
_Parce que l’on s’aime.


Mulder venait de les entendre discuter, son cœur s’empourpra à la phrase de Scully.

_Mais…il va rester avec nous ou il va repartir ?
_J’espère qu’il restera avec nous.


Mulder resserra son étreinte et Scully comprit qu’il venait de se réveiller. Son étreinte se voulait rassurante et lui montrer qu’il sera là pour eux. William continua :

_Est-ce que tu crois qu’il m’aime ?
_Bien sûr que oui. Autant que moi je t’aime !
_Alors pourquoi il n’a jamais habité avec nous et pourquoi je l’avais jamais vu avant ?


Scully hésita puis elle lui disa :

_Il ne savait pas que j’étais enceinte de toi. J’ai quitté mon travail à cause d’une grosse dispute entre nous. Alors j’ai tout quitté, ma vie, mon travail, mes amis et je suis venu ici. A l’époque je ne savais pas non plus que j’étais enceinte de toi.
_Pourquoi tu ne lui as pas dit ?
_J’étais trop en colère contre lui et je n’avais laisser aucune adresse pour qu’il sache où j’étais.
_Alors comment il nous as retrouvé ? C’est toi qui l’as appelé ?
_Non, s’est lui qui nous a retrouvé. Il voulait que je sache la vérité sur notre dispute alors il a tout fait pour me retrouvé et s’est seulement quand je vous l’ai dis à Noël qu’il a su qu’il était ton père.
_Et pourquoi vous vous êtes disputé ?
_Pour des histoires de grandes personnes.
_Mais maintenant tu n’es plus en colère contre lui ?
_Non.
_Maman ?
_Oui ?
_Quand est-ce qu’on saura s’il reste avec nous ou pas ?
_Je …


Mulder se releva légèrement et demanda à William :

_Sa te ferais plaisir que je reste habité avec vous ?
_Oui.
_Et toi Scully, est-ce que s’est ce que tu veux aussi ?
_Oui.


Scully parla dans l’oreille de William et celui-ci se leva pour se mettre entre eux deux.

_Alors je resterais avec vous.

Scully posa sa main sur la main que Mulder avait posée sur William. Ils se regardaient dans les yeux et Scully s’approcha pour lui déposer un baiser. William rigola à la vue de ce baiser et leur disa :

_Sa fait bizarre de vous voir vous embrassez.
_Et bien mon petit gars il faudra bien t’y habituer car je compte bien continuer à embrasser ta maman aussi souvent que j’en aurait envie.


Scully se mit à rire et Mulder continua :

_Bein rigole pas toi ! J’ai l’air de quoi là !
_Du moment que maman n’est pas triste et que tu restes avec nous, tu peux faire ce que tu veux !
_Vraiment ce que je veux ?
_Bein oui.
_Alors j’ai le droit de te chatouiller ?
_Ah bein non.
_Tu m’as pourtant dis que je pouvais faire ce que je voulais !


Mulder chatouilla William qui éclata littéralement de rire. Puis ils descendirent tous les trois, William était dans les bras de Mulder. Un sourire se dessina sur le visage de Melissa quand elle les vit descendre ensemble. Elle avait comprit que sa sœur avait enfin laissé parler son cœur.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 13:31

Alors que Mulder aidait William à s’installer à table, Melissa suivi Scully dans la cuisine pour l’aider.

_Alors tu t’es enfin décidé ?
_De quoi tu parles ?
_Ne fais pas l’innocente ! On vous a entendu rire tous les trois et vu le sourire que tu as s’est pas étonnant. De plus que tu n’as pas trente-six chambres chez toi alors je ne pense pas qu’il soit aller dormir avec maman !
_Bon d’accord et alors ?!
_Et alors rien ! Je suis contente pour toi ! Heureuse que tu sois enfin heureuse avec la personne que tu aimes.
_Cessons nos bavardages, les autres nous attendent pour déjeuner.



~-~-~-~-~-~-~

Deux ans plus tard :

Skinner venait de recevoir une enveloppe qui sortait du lot. Celle-ci retint son attention, cette écriture il l’a reconnaissait entre mille. Il ouvra l’enveloppe et en sortit un faire-part de naissance. A l’intérieur de celui-ci, on avait glissé une photo. Un homme grand et brun y tenait un jeune garçon et avait son bras autour d’une jeune femme rousse et élégante qui portait dans ses bras une petite fille.

FIN
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Première fic... (remasterisé lol!)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum