...Une femme de trop...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...Une femme de trop...

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:11

Titre : ...Une femme de trop... (titre changé, sur XFM = une petite fic au passage...)
Auteur : Titechhiuaua
Résumé : Scully part à cause de Fowley et revient quelques années plus tard


Leur enquête les avait épuisés. Ils auraient aimé un moment de calme et de solitude mais l’hôtel étant complet, ils devaient partager la même chambre. L’orage qui venait de tomber les avait trempé jusqu’aux os et ils étaient frigorifiés. Scully fut la première à passer sous la douche chaude. L’eau qui passait sur son corps lui faisait du bien. Quand elle en ressortit, elle alla directement se mettre sous les couvertures pour continuer de se réchauffer alors que Mulder alla se doucher à son tour. Quand il eut fini, il alla s’allonger sur le lit et alluma la télé. Scully quand à elle n’avait pas bougé mais tremblait encore comme une feuille. Mulder l’avait remarqué :

_Sa va Scully ?
_Oui.
_Mais tu trembles.
_S’est rien.


Sa lui faisait du mal de la voir ainsi. Il tenta de s’approcher d’elle pour la prendre dans ses bras et la réchauffer. Elle aurait voulut le repousser mais elle avait tellement froid qu’elle n’en eut pas le courage. Mulder sentait le corps de Scully se réchauffer peu à peu. Mais le parfum qu’elle dégageait avait le don de l’envoûter. Il déposa un baiser dans son coup et commença à laisser vagabonder une main. Des frissons parcouraient le corps de Scully, elle ne pouvait les réprimander. Son cœur se mit à battre. Elle se retourna doucement, leurs regards se rencontrèrent. Une lueur brillait dans leurs yeux. Leurs lèvres se rapprochèrent et un ballet de baiser commença.

~-~-~-~-~-~

Le lendemain matin quand Scully se réveilla, Mulder était déjà partit faire son jogging. Elle regrettait déjà d’avoir succomber car elle avait peur pour leur relation, peur quelle soit gâché à cause de ce moment partagé. Pleins de questions lui trottaient dans la tête comme dans celle de Mulder. Elle était entrain de ranger sa valise quand celui-ci entra :

_Bonjour.
_Bonjour.


Elle lui répondit sans même oser relever la tête. Elle avait peur de lire dans son regard l’erreur qu’ils avaient put faut, qu’elle était une erreur. Il avait ressentit son malaise et n’osa lui dire quoi que se soit. Il pensait qu’elle regrettait, que rien entre eux n’aurait dut se passer. Ils repartirent pour Washington dans un silence de plomb. Chacun était soulagé de retrouver son appart et de se retrouver un peu seul.

~-~-~-~-~-~

Mulder et Scully étaient dans leur bureau, une semaine était passée depuis leur retour. Aucun mot n’avait été échangé sur leur nuit. Ils étaient entrain de remplir des rapports, « foutu paperasse » se lamentait Mulder. Des bruits de talons vinrent casser ce silence. Pour la première fois depuis leur retour, ils s’échangèrent un regard. Mais qui pouvait bien venir ? Jamais personne ne s’aventurait par ici. Quand soudain une grande brune fit son apparition sur le pas de la porte. Ils regardèrent tous les deux cette femme. L’un surpris de la voir ici et l’autre qui se demandait bien qui sa pouvait être quand celle-ci ouvra enfin la bouche :

_Bonjour Fox.
_Bonjour Diana.


Scully se retourna aussitôt vers lui. Son regard en disait long et Mulder l’avait comprit. Qui pouvait être cette femme pour l’appeler par son prénom, cette question faisait le tour de la tête de Scully. Mulder présenta les deux femmes l’une à l’autre. Un champ électrique s’était dressé entre elles. Fowley déposa un dossier sur le bureau de Mulder. Ils engagèrent tous les deux la conversation sur ce dossier. Scully se sentait de trop dans cette pièce et voir cette brune faire de grands sourires à Mulder l’énervait. Puis soudain, Scully se leva, mit son manteau et partit. Mulder fut surpris de sa réaction et l’a rattrapa.

_Que se passe t’il ? Où vas-tu ?
_Je rentre chez moi.
_Pourquoi donc ?
_Tu ose me demander pourquoi ? Je ne suis pas la potiche de service, je ne vais pas attendre que l’on me fasse part de cette affaire.
_Qu’est-ce qu’il te prend ?
_Sa fait combien de temps que tu discute avec elle s’en même me faire part de quoi que se soit de l’affaire alors que je suis à côté de vous ?! Puisque tu as une équipière à sa juste valeur alors profite bien d’elle car je rentre chez moi !


Mulder fut surpris de la réaction de Scully. Elle rejoignit l’ascenseur et lui lança avant de disparaître :

_Au faite, je croyais que tu n’aimais pas qu’on t’appelle par ton prénom, n’est-ce pas « fox » !

Scully appuya bien sur son prénom lorsqu’elle lui disa. Et partit.

~-~-~-~-~-~

Quelques jours plus tard, Mulder appela Scully :

_Scully.
_Bonjour. Comment vas-tu ?
_Que veux tu ?
_Merci pour l’accueil. Je … J’aurais besoin de toi.
_Oh ! Ta nouvelle coéquipière n’est pas totalement une perle ?!
_Scully s’il te plait.
_Et pourquoi as-tu besoin de moi ?
_Pour une autopsie.
_Ok, je vais te la faire.


Mulder expliqua où était le corps puis ils raccrochèrent tous les deux sans un mot de plus. Scully se prépara et alla faire l’autopsie. Après l’autopsie, elle alla chez les longummens pour leur faire analyser une substance étrange. Puis elle demanda :

_Qui est Diana Fowley ?

Les trois compères se regardèrent.

_C’est l’ancienne coéquipière de Mulder.
_Sa je le sais. Mais encore ?


Ils lui expliquèrent se qu’était Fowley pour Mulder. Puis elle repartit avec les résultats de l’analyse. Elle tournait en rond dans son appartement. Pourquoi Mulder ne lui avait-il pas parlé d’elle. Il fallait qu’ils se parlent. Scully prit le rapport de l’autopsie et partit chez Mulder.
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Une femme de trop...

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:14

Elle attendait devant la porte, son cœur battait très vite. Puis elle se décida à toquer. Mulder fut heureux de la voir. Scully prit sur elle pour essayer d'être courtoise et de ne pas être désagréable, alors elle répondit avec un léger sourire.

_Bonsoir Scully.
_Bonsoir.


Mais avant qu’ils n’aient put dire quoi que soit, Scully vit Fowley apparaître derrière Mulder. Le sourire de Scully s’estompa et son regard devint noir. S’est ainsi que Mulder comprit qu’elle avait vu Fowley. Mais avant qu’il n’est put réagir, Scully était déjà repartit. Il lui courut après et la stoppa.

_Attend Scully.
_Laisse moi partir.
_Elle est simplement venu là pour me parler de l’affaire.
_Et sa ne pouvais pas attendre demain ?
_Si. Je suis désolé.
_Pas autant que moi. Va la rejoindre et fou moi la paix !
_Arrête de dire n’importe quoi. Et qu’est-ce que tu as contre elle ?
_Elle arrive avec ces grands airs et toi tu lui manges dans la main. Tu dis qu’il faut se méfier de tout le monde et tu ne te méfies même pas d’elle.
_Ecoute Scully, je la connais et elle n’est pas là pour m’enfoncer.
_Ah oui ! S’est vrai que tu l’as connais et tu t’es bien passé de m’en parler ! Mais ce n’est pas parce que vous avez couché ensemble qu’elle est toujours intègre en vers toi !
_Mais s’est du passé tout ça ! S’est derrière moi !
_Justement ! On ne dirais pas pour elle et sa fait très longtemps que vous ne vous êtes pas vu, que sais-tu d’elle, de ce qu’elle a put faire !
_Tu l’a juge alors que tu ne l’as connais même pas !
_Tout sa ne nous mène nulle part. En revoir Mulder !


Scully le planta. Il ne savait comment réagir. Scully rentra chez elle, la colère lui avait donné la migraine, elle alla se prélasser dans un bain.

~-~-~-~-~-~

Le lendemain, en début de matinée, Scully décida de passer au bureau pour donner à Mulder le rapport d’autopsie qu’elle voulait lui remettre hier soir. Elle entre, il fut étonné de la voir. Elle lui tendit le rapport qu’il prit et jeta un coup d’œil rapide à celui-ci puis il lui demanda :

_Comment vas-tu ?
_Sa va.


Ils n’arrivaient pas à discuter et Mulder avait peur de dire quelque chose qui puisse engendrer une nouvelle fois une dispute.

_Comment avance l’enquête ?
_On piétine. J’espère que l’on pourra faire quelque chose avec le rapport d’autopsie.
_Tu trouveras rien. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs tu es sur cette affaire. Elle n’a rien d’une affaire non-classée !
_Y’a des fois où il faut savoir se plier aux règles.
_Tu te moques de moi là ? Depuis quand respecte tu les règles ? Depuis que tu travailles avec elle ?
_Sa n’a rien à voir. Et puisse laisse là un peu tranquille.
_Contrairement à toi, elle n’a pas m’a confiance et ces atouts ne joue pas en sa faveur envers moi.
_Quels atouts ?
_Elle n’arrête pas de te charmer, je suis sûr qu’elle se sert de toi !
_Je me fou de comment elle est, s’est un bon agent et honnête. Je ne vois pas pourquoi elle se servirait de moi !
_Et moi je ne vois pas pourquoi elle a besoin de toi sur cette affaire. Une fois de plus nous ne sommes pas d’accord. Tu es aveuglé par elle et ne vois pas les dégâts qu’elle est entrain de faire !


Les dégâts dont Scully faisait référence, c’était leur relation. Le silence venait de s’imposer entre eux. Un bruit de talon venait de résonner, encore une fois de plus il fallait qu’elle arrive au mauvais moment. Fowley entra, adressa à peine la parole à Scully et alla directement vers Mulder lui déposer un baiser en lui disant :

_Merci pour hier soir.

S’en était trop pour Scully, elle partit en courant. Les larmes qu’elle retenait depuis déjà quelques jours coulèrent à flot. Mulder n’avait même pas eut le temps de la rattraper.

~-~-~-~-~-~

3 ans plus tard.
Une soirée était donnée en l’honneur de Mulder pour l’arrestation d’un dangereux criminel. Il déposa sa veste sur la chaise de la table où il devait être installé. Le porte nom lui avait permis de trouver sa place. Il fut surpris de voir marqué « invité » sur les deux porte nom à sa droite. Qui cela pouvait-il bien être ? Skinner vint à son tour déposer ces affaires, il était installé à la même table. Mulder toujours intrigué demanda à Skinner :

_Pourquoi n’y a-t-il pas de nom sur ces portes nom ?
_Je ne sais pas.


Ils allèrent rejoindre un groupe et se mirent à discuter. Quelques instants plus tard, Skinner glissa à Mulder :

_Voici vos deux invités.

Mulder se retourna. Il fut très étonné de la voir là. Il l’a trouvait toujours aussi belle, son sourire était sublime. Leurs regards s’accrochèrent, aucun ne bougeait. Un sourire commença à apparaître sur le visage de Mulder. Il ne savait pas pourquoi elle était là mais il était heureux de la voir. Et de découvrir aussi qu’elle était enfin devenu maman même si la peur qu’elle puisse vivre avec un homme lui brisait le cœur. Il s’approcha d’elle, ne lâchant pas son regard.

_Bonjour Mulder.
_Bonjour Scully. Je suis content de te voir.
_Moi aussi.
_Comment se fait-il que tu sois là ?
_J’ai appelé Skinner parce que je voulais te parler et il m’a parlé de cette soirée alors j’ai pensé que c’était l’occasion de te voir et de te féliciter pas la même occasion.
_Merci. Félicitations à toi aussi. Dit-il en regardant William.
_Merci. Je te présente William.
_Bonjour William.
_Bonjour.
_Il est mignon, je suis heureux pour toi, heureux que tu es enfin ce que tu veux. Mais que fais-tu maintenant ?
_J’enseigne.
_Le terrain ne te manque pas trop ?
_Si mais mes horaires sont beaucoup plus adapté ainsi pour la vie d’un enfant.
_Je comprends.


Leur discussion avait débuté comme si jamais ils ne s’étaient quittés. Scully avait prit William dans ses bras. Mulder était heureux de pouvoir contempler ce tableau. Ils discutaient toujours de choses et d’autres quand Skinner vint dire bonjour à Scully. Et disa à Mulder :

_Je sais que se sont vos invités mais ne vous les accaparé pas trop non plus !

Ils rirent tous les trois. Puis ils allèrent rejoindre un groupe de personne. Mulder avait du mal à lâcher son regard de Scully. La soirée commençait plutôt bien. Un moment Scully attrapa le bras de Mulder pour regarder l’heure à sa montre et il demanda :

_Tu as un rendez-vous ?
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Une femme de trop...

Message  titechhiuaua le Mar 28 Avr 2009 - 11:17

_Tu as un rendez-vous ?
_Oui.


Mulder perdit son sourire et Scully continua :

_Avec le repas de William.

Mulder se mit à rire, il ne s’attendait pas du tout à cette réponse. Il suivit Scully jusqu’à leur table, elle installa william et demanda à Mulder :

_Tu veux bien le surveiller pendant que je vais faire réchauffer son repas.
_Avec plaisir.


Mulder essayait de discuter un peu avec William pendant que Scully était partit. Mais avant de revenir, elle s’arrêta un instant pour les contempler tous les deux. William mangeait tout seul entre Mulder et Scully. Puis Mulder demanda à Scully :

_Tout à l’heure, tu as dis que tu avais appelé Skinner car tu voulais me parler.
_Effectivement.


Il y avait un petit silence, elle n'osait pas regarder Mulder et se demandait si elle pouvait lui en parler maintenant puis Scully fini par dire :

_William est ton fils.

Mulder ne sut quoi lui répondre. Il était très surpris de cette révélation.

_Je… je ne sais pas quoi te dire.
_Je voulais simplement que tu le saches et étant donné que William n'arrête pas de réclamer son père je voulais qu'il puisse enfin te voir, qu'il puisse enfin mettre une image sur ce que pouvais représenter son père.
_Merci.


William venait de finir son repas, Mulder prit sa serviette et essuya son visage. William tendit les bras à Mulder qui le prit dans ses bras. Un sourire apparut de nouveau sur son visage. Puis ils se levèrent et allèrent rejoindre les autres. Chacun discutait à son aise, la soirée était belle. Puis après un discours de Skinner, Mulder fut appelé pour en faire un à son tour. A grand regret, il quitta Scully et William. William était remonté dans les bras de Scully et regardait attentivement Mulder s’éloigner.

_Je tiens déjà à tous vous remercier d’être là ce soir. Mon discours sera très bref. Ce soir fait partit d’un grand soir, une soirée que je n’oublierais pas. Une des plus belle soirée que j’ai put passer de ma vie…

Il avait fini sa phrase en regardant Scully, elle y était pour beaucoup pour la tournure de cette soirée. Une soirée qu'il voyait comme ennuyeyse était vite devenu enrichissante et agréable. Mulder finissa très vite son discours puis repris le chemin vers ces deux invités. William descendit des bras de Scully pour aller rejoindre Mulder qui le prit aussitôt dans ces bras. Il s’approcha de Scully avec un grand sourire. Ils discutaient toujours tous les deux puis Skinner s’approcha d’eux en demandant :

_Y aurait-il quelque chose que j’aurais loupé ?

Mulder et Scully se regardèrent. Leur lien si fort serait-il de retour ? Scully avait comprit ce que Mulder lui demandait par un simple regard. Elle savait qu’il aurait aimé le crié par-dessus tout mais que par pudeur il gardait sa pour lui, même si le faite que William était souvent dans ces bras faisait déjà renaître les vielles rumeurs du passées.

_Je…je vous présente mon fils.
_Comment est-ce possible ?


Mulder et Scully se regardèrent de nouveau avec cette fois un petit sourire au coin des lèvres mais ce coup là, la réponse il l’a garderait pour lui. La soirée se passait très bien, William ne quittait pas les bras de Mulder et sa faisait très plaisir à Scully de les voir profiter l’un de l’autre ainsi.

_Mulder, je… je vais devoir partir un instant, je dois emmener William à maman, s’est elle qui va le garder pendant que je serais ici.
_Elle ne peut pas venir le chercher ? Comme ça je pourrais encore profiter un peu de lui.
_Je vais l’appelé pour voir sa avec elle. Je te laisse William, je reviens.


Scully partit un instant pour pouvoir appeler Margaret. Mulder s’était assis sur une chaise, William était toujours dans ces bras, blotti contre lui. Quand Scully revint vers eux, William venait de s’endormir. Elle glissa à l’oreille de Mulder :

_Tu vas pouvoir profiter qu’il soit dans tes bras, maman vient le chercher.

Ils auraient aimé que cet instant dur. Scully alla rassembler les affaires de William puis revint s’asseoir près de Mulder. Quand son portable vibra elle fit signe à Mulder de la suivre. Elle couvrit William et ils allèrent le mettre dans la voiture. Ils revinrent dans la salle ensemble, Mulder avait mit sa main dans le creux du dos de Scully. Elle n’avait pas esquivé cette approche et avait même apprécié. Leurs visages reflétaient le bonheur. La soirée arrivait à sa fin :

_Je vais devoir y aller.
_Attend, si tu le veux bien, j’aimerais te raccompagner.
_Si tu veux.


Mulder alla chercher ses affaires et ils partirent ensemble. Le trajet se fit dans le silence, un silence apaisant et rassurant comme ils avaient connut auparavant. Au moment de se séparer, chacun n’avait pas envie de sortir de cette voiture. Alors Scully lui proposa :

_Tu veux venir boire un dernier verre ?
_Avec plaisir.


Ils sortirent de la voiture et entrèrent dans l’hôtel. Mulder était derrière Scully au moment où elle introduisit la clé dans la serrure. Elle sentit le souffle chaud de Mulder se rapprocher de sa nuque. Des frissons venaient de parcourir son corps. Elle se retourna pour lui faire face, leur visage était très proche l’un de l’autre. Leurs yeux ne se décollaient pas du regard de l’autre. Puis ils osèrent enfin bouger et leurs lèvres se rapprochèrent indéniablement l’une de l’autre. Mulder glissa ces bras autour de Scully et en profita pour ouvrir la porte tout en continuant de l’embrasser. Entre deux baisers, Scully murmura à Mulder :

_Est-ce toujours l’une de tes plus belles soirées ?
_Plus que je ne pouvais l'imaginer.
_Et qu’elles sont les autres ?
_Il n’y en a qu’une autre…Celle où William à été conçu.


Cette nuit là, les hantait tous les deux, s’était un moment si intense. Leurs baisers reprirent de plus bel. Leur union si mise à mal auparavant par une simple brune extravagante venait à nouveau de se celer. Cette fois-ci, n’importe qu’elle femme ne pourrait entraver à leur bonheur. Leurs sentiments étaient enfin dévoilés à leur juste valeur.

THE END
avatar
titechhiuaua
Sandwish de Tooms

Messages : 62
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 33
Localisation : Marne(51)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...Une femme de trop...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum