Plus Rien ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus Rien ...

Message  PtiteCoccie88 le Lun 20 Déc 2010 - 10:51

Titre: Plus Rien
Auteur: Coccie
Date de publication: Lundi 11 octobre 2010 (1ère Edition) - Lundi 20 décembre 2010 (2ème Edition)

PG-13
MSR | Angst | S
2 pages


Résumé: Dans quel état émotionnel Scully se sent-elle après l'enterrement de Mulder? ... Les mots sont parfois le seul remède à nos terribles maux.

Disclaimer: Les personnages ne m'appartiennent pas. Je ne m'en sers que pour le plaisir de mon Imagination et celle des Autres.

*************************************************************************************************************


PLUS RIEN

Il est 22 heures seulement et… j’ai l’impression qu’il est … horriblement tard… je… … je ne comprends rien… … je ne comprends rien … rien … rien… D’habitude j’écris la date … mais … voilà… depuis… depuis qu’il… il n’y a plus de date. Il n’y a plus rien ! Vous m’entendez ! Plus Rien ! Sauf la douleur…

Et je ne sais même pas pourquoi je dis que d’habitude j’écris la date car… j’avais décidé de refermer mon journal… je l’ai refermé il y a longtemps déjà… depuis cette « foutue » maladie ! Depuis le jour où j’ai décidé de devenir forte ! De ne plus me laisser « traîner » par la vie ! De ne plus tomber ! Mais… j’ai échoué… ma promesse est brisée. Il… …

Il faut que je respire, que je respire, que je respire … je ne voudrais pas faire pleurer l’encre… non… je ne voudrais pas que le bleu de mes yeux se noie sur ma terrible feuille de douleur… J’ai besoin d’écrire ce soir. Je … crois que je vais devenir folle. Il faut que j’écrive. Je ne sais pas quoi mais, il le faut. Il est mort. Parce qu’il est mort… … Je … comprends pas. C’est pas possible… je ne comprends rien. J’ai froid. J’ai encore mon manteau sur moi. Maman a voulu rester avec moi. Je lui ai dit de partir. J’ai presque dû crier pour qu’elle parte ! Je m’en veux. J’ai peur qu’elle m’en veuille. Je ne voudrais pas qu’elle croie que je ne l’aime pas. Maman…

Je viens de respirer… j’ai fermé les yeux. Je pense à lui… ce petit être au fond de moi… est-ce qu’il sait que je vais mal ce soir… très mal… est-ce qu’il sait que sa … mère … oui… sa mère ne va pas bien du tout. Qu’elle est triste ? … Est-ce que tu peux le sentir ? … Peut-être pas… Je ne te sens pas très bien encore… ma douleur englobe tout et brouille tout autour… il n’y a plus rien… juste du vide… énorme… horrible… cauchemardesque. Quand la tombe s’est refermée… j’ai cru qu’on m’étouffait… quand j’ai jeté la terre, j’ai voulu sauter et dégringoler… comme pour me réveiller… ou ne plus rien sentir… oublier… disparaître pour mieux le retrouver… Mulder… … oh non… il ne faut pas que je m’arrête d’écrire… et je pleure… ton nom coule … le bleu pleure… je comprends rien. Pourquoi ? Skinner ne veut pas que j’aille travailler demain mais… je lui ai presque crié dessus à lui aussi… je veux aller travailler ! Il le faut !!! Vous m’entendez encore une fois ?! ou bien vous êtes sourds ?!! Vous ne comprenez rien ! Vous ne me connaissez pas ! Et moi non plus je comprends rien ! Je comprends rien à ce « foutu monde » ! Parce qu’il est plus là… et que… tu es… mon lien avec la vie, ce qui me maintient debout, ce qui m’empêche de perdre la raison, ce qui me fait rire, ce qui me fait pleurer ce soir… … mais je t’en veux pas. Non… je ne t’en veux pas. Tu as préféré dormir… pour toujours. Et moi aussi, un jour, j’aimerai dormir pour toujours et… tu seras là, près de moi. Ce sera comme avant. J’espère. En attendant, je vais … continuer. C’est ce que tu aurais voulu que je fasse. Je ne vais pas te décevoir. Mais jure-moi que si je n’y arrive pas, si je tombe, si je craque, si je bascule, si je dégringole, promets-moi de ne pas m’en vouloir ?! Promets-le-moi ! Pourquoi tu réponds pas ?! Je veux t’entendre ! J’ai besoin de toi, ta voix ! J’ai besoin de toi ! mais réponds ! Réponds… s’il te plaît … J’ai besoin de toi… j’en ai marre. Si tu réponds pas… Je t’entends pas… t’es pas là et TU SERAS PLUS JAMAIS LA !

Il vient de s’écouler dix minutes. Je suis allée à la cuisine. J’ai bu un verre d’eau. Je me suis énervée sur ma plume. Elle a l’air toute cabossée. J’ai trop appuyé dessus. C’est ma faute. C’est ma faute… je suis pas arrivée à temps… j’ai pas couru assez vite… ils l’avaient déjà emmené. Jeremiah… y’avait plus rien encore une fois… il n’y a rien. Et je ne comprends toujours rien. Je sais que c’est un garçon. J’ai pas d’idée de prénom… C’est pas grave.

Il n’est que 22h33… Je vais aller travailler demain. Il ne faut pas que je m’arrête. Si… je m’arrête … j’ai peur. Continuer pour pas tomber. C’est ce que tu as toujours fait. Ce que tu m’as appris. Ne pas renoncer. S’accrocher. A sa lumière. A sa foi. Je veux tenir cette promesse. Je ne veux pas renoncer. La tension s’apaise un peu… je le sens. Je respire mieux. L’air semble revenir. J’accepte… non pas encore… mais … je vais y arriver. Il n’y a pas d’autres choix. Il faut que j’accepte. Ta mort. Ton choix de dormir pour toujours et de me laisser veiller encore … toute seule. Mais pas pour longtemps. Notre petit garçon va bientôt veiller avec moi… sur toi. On va veiller pour toi. Je te le promets. Tous les deux. On ne renoncera pas. Jamais. Parce que je… t’aime.

Je vais aller dormir.

Je viens de tourner la tête… il y a des étoiles… la fenêtre me montre des étoiles… Elles sont belles… l’une d’elle te ressemble… j’ai l’impression qu’elle me murmure des choses… comme si elle me suppliait de ne pas m’inquiéter… que tout ira bien. Que tout ira toujours très bien. Que je suis forte. Et que la douleur n’est … rien… car … il n’y a plus rien.

Plus rien.

Je vais aller dormir… je l’ai déjà dit… je crois que je viens de sourire… me répéter me fait sourire apparemment… Je vais donc aller dormir et … pour m’endormir… je vais essayer de trouver et d’attraper ton visage dans les étoiles… je veux m’endormir avec ton visage près de moi.

Je vais m’endormir et demain quand je me réveillerai… je me lèverai, j’irai dans la salle de bain, je ferai couler l’eau et… j’essaierai de ne pas pleurer en même temps que l’eau et… j’irai au travail. Et… quand arrivera le soir… je chercherai encore ton visage dans les étoiles pour pouvoir m’endormir…

Le jour où je ne chercherai plus ton visage dans les étoiles… cela voudra dire que moi aussi… je serai dans les étoiles.



The End.

_________________
X-Files REVIVAL ! bounce

PtiteCoccie88
Sandwish de Tooms

Messages : 59
Date d'inscription : 27/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum