Redux - Skinner's POV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Redux - Skinner's POV

Message  Missycam le Lun 8 Nov 2010 - 23:34

Sommaire: Quelques réfléxions de Skinner durant les évènements des deux épisodes.

Disclaimer: Les persos sont la propriété de CC, la FOX et Cie....

&&&&&


Redux - Skinner's POV



Je suis assis à la table de la Commission d’Enquête, sur le point de me faire dénoncer pour un crime que je n’ai pas commit.
Je n’aurai jamais pensé qu’elle le ferait. Bien sur je devrai savoir maintenant que sa loyauté et sa confiance ne vont qu’à Mulder, et Mulder seul.

Nous avons eu un clash à l’hôpital et j’ai bien remarqué ses yeux accusateurs. Je ne voyais qu’eux d’ailleurs.
C’est là que j’ai comprit qu’elle doutait de moi plus que jamais.
A la fin de notre *différent*, j’ai pu voir la condamnation dans son regard.
Elle me croyait coupable.
Et ça faisait mal, bien plus que ça n’aurait du.

Et maintenant elle allait me dénoncer et je ne pouvais rien faire.
Se levant, droite et fière comme toujours, elle était prête à annoncer ce qu’elle croyait être la vérité.

Mais…

Je l’ai vu vaciller et partir.
La retenant de justesse, je la tiens dans mes bras, elle que je pensais invincible, et qui est si fragile à présent, car mourante.

«Vous….»
Dernière parole accablante.

Mon sang bat contre mes tempes et je ressens la peur me prendre aux tripes.
J’ai peur, pour elle.
Je réalise alors avec une douce ironie que je lui ai déjà fait part de ma pensée à ce propos.

&&&

J’attends depuis des heures dans ce couloir sinistre, sur cette chaise oubliée par le temps.
Plus tôt dans la journée, Mulder est revenu parmi les vivants, ce qui n’a rien d’une surprise. Ca tenait même de l’évidence.

Tout ce temps passé à attendre m’a permit de réfléchir sur les récents évènements. Je ne pense pas qu’ils le sachent tous les deux, mais je tiens à eux, et j’ai peur pour eux, et c’est ce qui m’amène à commettre des actes que l’on pourrait juger criminels.

Pour eux.
Pour leur survie.

Mulder vient de me tirer de ma léthargie par son brusque saut d’humeur. Le pauvre homme passe ses nerfs sur sa chaise.

Rien de plus normal en ces circonstances.

J’imagine que j’en serai bien capable moi aussi, si seulement je me laissais aller et sortais de ma réserve habituelle.

Je lui envois ce que j’espère être un sourire bienveillant et réconfortant, sans espoir que cela soit d’une grande utilité.
Pas tant que Scully sera de l’autre coté de cette porte.

&&&

C’est la 5ème fois en moins de deux jours que je me retrouve assis à cette place. Et c’est la 2nde fois que je vais me faire accuser, à tord.

J’en suis sur.
Mulder n’a plus rien à perdre maintenant.

Je ne suis pas aussi sur qu’il croit en ma culpabilité autant que Scully et pourtant je sais qu’il est sur le point de me nommer.
Ma piètre tactique de diversion a échoué tout à l’heure.
Mulder commence maintenant son grand déballage.

*Blevins.*

Je retiens de justesse un soupir de soulagement mais ne peux m’abstenir d’envoyer quelques mots de remerciement à quiconque se trouve en haut.
Ce n’est finalement pas mon nom qui a glissé des lèvres de Mulder. Et il a l’air d’avoir de sacrées bonnes preuves.
J’aurai du le deviner plus tôt.


Mulder et moi partageons alors un regard lourd de sens, avant que tout ne se termine.

&&&

Me voilà de nouveau dans ce couloir d’hôpital, la seule différence c’est que j’ai le sourire aux lèvres cette fois.

Scully est en rémission.

La plus belle des nouvelles entendues depuis longtemps, et je suis bien obligé de me ranger à l’avis de Mulder sur ce point.
Il me dit d’aller la voir, que ça lui fera plaisir même si sa famille est présente, me donnant ainsi une espèce de permission.

Permission que je me permets de suivre volontiers, Mulder préférant rester en retrait, dans le couloir.
Je ne sais pas si c'est dût à cette photo... ou à autre chose.

Je m’arrête devant la porte et prends un moment pour le regarder. Il a l’air épuisé, épuisé mais heureux, et j'ai la conviction qu’il éprouve les deux.

Je me décide à ouvrir la porte et me retrouve confronté aux regards des personnes présentes dans la pièce.
Voici la famille de l’Agent Scully.

Je sais qu’il y a eu des tensions entre son frère et Mulder, mais elles n’ont pas l’air de s’être étendues jusqu’à moi.
Ils me sourient. Tous.

Mon regard se porte immédiatement sur Scully et je constate tout de suite qu’elle va vraiment mieux.
Elle ne saura jamais. Ils ne sauront jamais jusqu’où j’ai été, jusqu’où je serai prêt à aller, pour eux.

Voyant l’Agent Scully me sourire, je me fais la promesse qu’ils n’en sauront *jamais* rien.

&&&&&

_________________
avatar
Missycam
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 48
Date d'inscription : 07/10/2010
Age : 30
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum