CONCOURS "PREMIERE RENCONTRE : POV SCULLY" - FIC N°1 de Lane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCOURS "PREMIERE RENCONTRE : POV SCULLY" - FIC N°1 de Lane

Message  noisette le Dim 13 Juin 2010 - 21:57

FIC N°1 de Lane



"6 mars 1992

Je viens de passer l'entretien le plus étrange de ma vie, l'atmosphère de ce bureau m'a mis très mal à l'aise. Je ne saurais l'expliquer, peut être à cause de la présence de cet homme en retrait dans le coin de la pièce, fumant de façon arrogante et provocante. Et cet autre homme derrière son bureau montrait une anxiété douteuse. Essayaient-ils de me tester afin de confirmer une dernière fois leur choix quant à mon affectation ? Si leurs comportements étaient faits pour me déstabiliser et me faire partir en courant, ils n'avaient pas visé juste. Je suis plus déterminée que jamais.

J'avoue d'ailleurs être très curieuse de rencontrer ce fameux Fox Mulder. Il a l'air d'être plutôt brillant. J'ai lu, pendant mes études, une de ses publications sur les tueurs en série. Je me rappelle l'avoir dévorée et avoir été très impressionnée par son talent de profiler. Je n'arrive pas à comprendre comment un agent avec autant de compétences puisse être relayé au sous-sol. Je trouve ça dommage de gâcher une carrière si prometteuse.

Il est vrai que j'ai aussi entendu beaucoup de ragots sur sa personne : fou, associable, insubordonné... Certains m'avaient même dit qu'il faisait partie d'une secte sur les extraterrestres, expliquant ainsi son surnom qui le suit depuis l'Académie. Mais bizarrement tous ces préjugés ne me font pas peur. Je l'avoue, j'ai même hâte de me retrouver face à lui.
Je suis alors postée devant cette porte, dans le sous-sol d'une des agences fédérales les plus connues au monde où personne ne soupçonnerait qu'un agent y travaille d'arrache-pied.

Je frappe énergiquement et le son de sa voix retentit pour la première fois à mes oreilles.
Je ressens alors un petit pincement au cœur. Je suis submergée tout à coup par une once d'angoisse. Je me rends compte que ma nouvelle vie est juste devant moi et qu'il est trop tard pour faire demi tour ou renoncer. Ce travail va-t-il vraiment valoir l'abandon de la médecine et la déception de mon père ? Tout se concrétise aujourd'hui, ce revirement de carrière et mon obstination m'ont amené finalement ici, dans cette pièce, devant cet homme.
Au moment où je rentre dans le bureau, mon doute se disperse miraculeusement en un éclair.

La pièce est exiguë et je suis surprise par toutes ces choses accrochées aux murs : coupures de journaux, photos, affiches... dont une attrayant mon regard. C'est l'image de ce qui doit être une soucoupe volante, flottant au-dessus d'une foret et on peut y lire : "Je veux croire". L'histoire de la secte est peut être vraie après tout !
En tout cas il est assis, de dos, penché sur des diaporamas et n'a pas encore pris la peine de se retourner vers moi. Il me parle comme s'il avait deviné mon identité. Je sens une pointe d'arrogance maligne dans sa voix. Il me fait face enfin en me défiant. Il parait sur le qui vive malgré toute la contenance qu'il me montre. Il est plutôt bel homme, charmeur même. Je suis flattée qu'il ait pris le temps de lire ma thèse mais j'ai le sentiment de ne pas être la bienvenue dans son antre. Il finit quand même par me faire partager son travail en sollicitant mes connaissances médicales. Je ne suis pourtant pas une adepte des "enlèvements extraterrestres", mais son enquête m'intrigue. Je n'ai d'ailleurs jamais été aussi enthousiasme pour une affaire.

Je ne suis pas déçue par cette première prise de contact. Cette collaboration promet d'être intéressante malgré nos divergences d'opinion. L'agent Mulder a l'air très professionnel et compétent. J'ai hâte de le voir à l’œuvre sur le terrain et d’apprécier son mode opératoire.
Nous partons demain matin tôt pour l'Oregon, je serais donc vite fixée."

 
***



La nuit était déjà tombée depuis quelques heures quand Dana Scully rentra chez elle. Un silence règnait dans la maison. Après avoir posé ses affaires sur la table du salon, elle profita de ce moment de calme pour vider son esprit de la journée éreintante qu'elle venait d'endurer. Elle était épuisée. Elle monta sans bruit à l'étage, fit un passage éclair dans la salle de bain et se faufila dans la chambre. Elle se couchait délicatement dans le lit quand des bras puissants l'enlacèrent.

- Humm, content que tu sois enfin rentrée. Je commençais à désespérer.
- Désolée, j'ai eu beaucoup de travail aujourd'hui.
- Je m'en suis douté.

Il profita de ce moment de proximité pour l'embrasser dans le cou et humer profondément son parfum. Elle se blottit un peu plus contre son torse chaud et rassurant.

- Alors, tu as fait quoi de beau cet après-midi ?
- J'ai commencé à ranger le grenier. Lui répondit-il tout en parcourant sa peau de baisers. Au fait, tu ne m'as jamais dit que tu croyais que je faisais partie d'une secte ?

Scully eut un temps d’arrêt, cherchant de quoi il voulait parler. Elle sentit ses lèvres sourire et réalisa.

- MULDER !!! Tu as lu mon journal ? Elle se retourna vivement.
- Quel journal ? fit-il ironiquement.
- Oh non ! Je n'arrive pas à croire que tu aies lu ça. Elle enfouit son visage dans ses mains.
- Ca va, j'ai lu que les deux premières pages. Promis ! rétorqua-t-il en rigolant. Ca avait l'air intéressant !

Elle lui infligea une petite tape sur l'épaule en guise de châtiment. Il riposta en l'étreignant un peu plus fort.

- Alors avec le recul, tu me trouve toujours aussi bel homme et charmeur ?
- Mulder !! Tu me revaudras ça ! ... Je suis sûre que toi aussi tu as écrit tes impressions sur moi quelque part. Un jour je les trouverais.
- Sauf que moi, je te laisserai les lire.
- Chiche ?
- Chiche ! ...Hey tu n'as pas répondu à ma question ?
- Bonne nuit Mulder !


FIN

noisette
Doodle de Gillian

Messages : 239
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum