[ DKS / Goldy ] Qu'est-ce que tu fais dans mon lit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ DKS / Goldy ] Qu'est-ce que tu fais dans mon lit ?

Message  noisette le Dim 9 Mai 2010 - 17:05

QU'EST-CE QUE TU FAIS DANS MON LIT ?


Avertissement : NC17



Mulder ouvrit les yeux avec difficulté. Il lui semblait avoir dormi une éternité.
La lumière du jour l'aveugla et relança la douleur dans sa tête.
Il se retourna pour enfouir sa tête dans son coussin, mais quelque chose la bloqua... un poids sur sa poitrine.
Sans ouvrir les yeux, il posa sa main sur ce "poids"... il était chevelu...


Scully papillonna des yeux... Elle ne se souvenait avoir eu aussi mal au crâne... Puis dans une position aussi inconfortable...
Une pression sur sa tête...
Elle avait chaud... Puis se rendit vite compte qu'elle était sur quelque chose... De vivant !!!

Elle releva lentement la tête... Leurs regards s'accrochèrent au même moment...

Les yeux de Scully s'écarquillèrent...

- Oh mon Dieu... Souffla-t-elle...

Mulder perturbé, sous le choc... Baissa le regard... Ses yeux s'écarquillèrent à son tour...
Elle était nue...

Scully resta en arrêt, la bouche grande ouverte, les yeux écarquillés. Elle ouvrit la bouche plusieurs fois mais aucun son n'en sorti.
Enfin elle sembla réaliser la situation dans laquelle ils étaient et se jeta sous les draps.

Le mal de tête pouvait expliquer l'ingestion... Ou l'injection d'une drogue à son insu... Mais pour qu'elle raison ? Elle chercha... chercha... Se torturant l'esprit pour expliquer le fait qu'elle était nue... Dans le lit de Mulder... Sans aucun souvenir... et d'ailleurs... depuis quand il avait un lit lui ?
elle releva légèrement le drap... Voyant par la même occasion qu'elle n'était pas la seule à être entièrement nue...

Bon Dieu...

Le regard de Mulder en disait long... il semblait tout aussi perdu... Une fraction de seconde... Elle s'était mise à penser... que peut-être... Non... Elle avait confiance en lui...

Tout aussi éberlué... Comment cela avait-il pu se produire ? Il était hors de question qu'elle sorte d'ici sans qu'ils aient une explication... Scully aurait-elle cédée ? Mais pourquoi ne s'en souvenait-il pas ? Bien sur qu'il y avait déjà penser... Peut-être un peu trop... elle était une femme désirable... excellente dans son travail... Mais c'était avant tout, un énorme bloc de glace...

Comment expliquer cela ? ...

Scully jeta un coup d’œil nerveux en sa direction... leurs regards s'accrochèrent et se fuyèrent aussitôt.
Comment en étaient ils arrivés là ? Il semblait tout aussi paniqué qu'elle.
- Hum... je suppose que toi non plus tu ne te souviens de rien ? Murmura-t-elle en fixant le drap.
- Euh... hum... je te promets que je m'en souviendrais si jamais nous avions... hum... enfin tu vois.

Silence... Ils auraient pu entendre une mouche voler...

Mulder leva les yeux et...

- Scully... Souffla-t-il...
- Quoi ? Demanda-t-elle paniquée...
- Regarde un peu là haut...

Elle sortit un peu la tête et leva les yeux...

- Oh mon dieu... Qu'est-ce qui se passe ici ? ...
- J'en sais rien...

Il se mit à fixer le drap... Trop peur d'en voir trop... Trop peur de poser des questions... Mais il avait besoin de savoir... Et surtout de comprendre...

Il l'entendit soupirer... Il la sentit bouger...

Il était pétrifié.

Elle aussi d'ailleurs...

D'où sortait ce miroir ?
Scully commençait à s'impatienter. Qui avait bien pu les mettre dans cette situation ?!
Si le FBI apprenait cette histoire c'en était fichu de leur partenariat.

Elle jeta à nouveau un coup d’œil furtif vers le plafond. Mais son regard resta accroché au reflet de Mulder.
Il n'y était vraiment pour rien. Le pauvre osait à peine respirer. C'était bien un coup monté.
Ils avaient sûrement du être drogués...
Le regard de Mulder dans le miroir vint l'interrompre dans ses pensées. Un regard intense... paralysant...

Elle n'osait plus cligner des yeux... Ni les baisser ni les lever...

Un rictus... Légèrement dessiné sur ses lèvres... Elle se détendit...

Elle ne lui résistait pas... Il savait la mettre à l'aise quelle que soit la situation...

- Avoue Scully, que tu as user de tes talents de médecin pour me faire une blague ! Il lui sourit. Mais la méthode conventionnelle aurait marché tu sais.

Elle se mit à rire...

- Oui mais ça aurait été moins drôle. Lui dit 'elle d'un air tout à fait sérieux.

Mulder écarquilla les yeux, la bouche ouverte...
Scully ne put retenir son sourire plus longtemps et éclata de rire.
- Fait pas cette tête, tu ressemble à tes poissons ! lança-t-elle en lui assénant un coup sur le torse.

Sa main s'attarda sur son torse. Sa peau était délicieusement douce...

Mulder ferma les yeux... Et laissa échapper un soupir... La main de Scully s'arrêta... Posée là, sur lui... Il osait à peine respirer...

Elle était aller trop loin... Ou pas assez...

Mulder plongea son regard dans le sien...
Le sourire de Scully se déclina... Sa bouche était légèrement entrouverte... Comme si elle voulait lui dire quelque chose...

Un frisson électrisa son corps quand Mulder posa sa main sur celle de Scully...

Leurs doigts s'enlacèrent. Scully glissa sa main dans ses cheveux et attira son visage à elle.
Il retint son souffle à la sensation de son corps nu si près du sien... et failli s'étouffer lorsque son pied vint caresser tout le long de sa jambe.

- Mulderrr... souffla-t-elle sur ses lèvres.

Il ne put lui offrir pour toute réponse qu'on bruit inintelligible. La chaleur si proche de son corps l'enveloppait dans une douce torpeur.
Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il ne lui suffisait que d'un léger mouvement de tête pour pouvoir le capturer entre les siennes.

- Mulderrr... tu es sur que tu ne te souviens de rien ?

Elle avait le don... Il soupira... Ce n'était pas le moment de poser des questions... Ni de réfléchir... A quoi que ce soit...
Il lui replaça une mèche de cheveux en guise de réponse... Profitant ainsi pour se rapprocher encore plus près d'elle... Il la sentit frissonner... Son torse se colla à sa poitrine... Jamais ils n'avaient été aussi proche...

- Non... Lui souffla-t-il à l'oreille...
Son souffle dans son cou... Elle en ferma les yeux... Rapprochant sa nuque... Au contact de ses lèvres...

- Et toi ? ... Demanda-t-il...

- J'aimerais bien... lui murmura-t-elle au creux de l'oreille.

Un baiser par ci... un baiser par là... elle s'approchait doucement de ses lèvres quand tout à coup...

Mulder: T'as pas envie d'aller voir U2 ?
________________
OOps moment d'égarement Embarassed

On reprend :

Un baiser par ci... un baiser par là... elle s'approchait doucement de ses lèvres quand tout à coup...

DRINGGGGG DRINNNNG (son de portable)

Ils sursautèrent... Et regardèrent à travers la pièce. Il était hors de question que l'un d'eux sortent de ce lit... Nu.

- C'est ton téléphone ? Demanda-t-elle.
- Je ne sais pas...

L'appel terminé, le téléphone recommença à sonner.

- Ca doit être important. Supposa Scully.
- Oui... Soupira-t-il.

Elle remonta le draps sur elle. L'idée même de se trimballer nue dans son appart la terrifiait.

Mulder regarda aux alentours... Pas un seul vêtement au sol... Cette situation était de plus en plus embarrassante. Le drap qui les recouvrait tous les deux était leur seule protection contre leur nudité...

Le téléphone sonna de nouveau...

Et re-sonna... encore et encore...

- Hum... tout compte fait je crois que je reconnais la sonnerie de ton portable. Lança Mulder
- QUOI ? On a la même sonnerie !
- Non c'est pas la même intonation, écoute at... AHHHHHHHHHH!!!!! Hurla-t-il lorsque ses fesses sur le sol froid. MAIS CA VA PAS ???

Scully lui répondit par son plus beau sourire tout en se prélassant dans SON lit.
Il n'en revenait pas. Elle avait osé le jeter de son propre lit.

Il lui lança un regard noir et décrocha le téléphone.
C'était Skinner. La discussion allait être longue.
Scully ferma les yeux et s'étira de tout son long. Ce matelas d'eau n'était pas si désagréable que ça se dit elle...
Elle était prête à se rendormir lorsqu'elle sentit les draps quitter le lit brutalement.

- MULDER !!!!!!!!!

Mulder le sourire aux lèvres :

- Quoi ?

Quoi !!!! Il avait l'audace de lui demander quoi !!!! Une chance pour lui qu'elle n'avait pas son arme sur elle !!!

Elle n'avait d'ailleurs rien sur elle !!!! Son visage se mit à chauffer !!!! Prête à exploser !!! De colère et de honte !!!

Elle s'assit sur le lit, repliant ses jambes contre elle... Petites peut-être mais efficace pour cacher certaines partie de son corps !

- Mulder, si tu veux avoir la chance de toucher une retraite, fais quelque chose !!!
- Ne t'énerves pas Scully ! Je vais te chercher un peignoir dans la salle de bain.

Il entra dans la salle bain. Il en sortit la tête quelques secondes pour lui dire :
- De toute façon je n'ai rien vu ! Sourit-il.

Elle chercha autour d'elle... Un coussin... Ou n'importe quoi d'autre pour lui remettre les idées en place... Une bouteille de champagne ??? Qu'est-ce que ça faisait la ?

Elle entendait Mulder dans la salle de bain... Elle n'était pas si grande... Pourquoi était-il si long ?
Elle tenta de se raisonner... Et de penser à autre chose... Mais elle commençait réellement à s'impatienter.

- Mulder ???

- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii?
Elle ne pouvait pas voir sa tête, mais elle le visualisait très bien le sourire jusqu'aux oreilles... ça ne présageait rien de bon.

- Pitié dis-moi que tu as trouvé le peignoir...

- Mieux que ça !

- Quoi ?

- ...

- Mulderrrrr

Toujours aucune réponse... Que faire ? Elle n'allait quand même pas sortir du lit toute nue !

- Si c'est une ruse pour me faire sortir du lit toute nue, je te préviens c'est raté, je ne bougerais pas de là tan....... OH MON DIEU !

Mulder venait de sortir la main de la porte pour lui montrer sa trouvaille.
A cet instant Scully aurait tout donné pour pouvoir se fondre dans le matelas d'eau.

- Alors comme ça on met des dessous affriolants ? Lança-t-il, le visage toujours caché dans la salle de bains.

Elle se mit à rougir... Comment se faisait-il que ses sous-vêtements étaient dans sa salle de bain...
Elle releva légèrement la tête, comme prise d'un élan de lucidité ! Et si ce n'était pas les siens ? Cette idée la rendit furieuse ! Bien plus furieuse que de savoir que cela pourrait-être les siens !

Une petite culotte s'échoua sur le lit, la retirant de ses pensées... Elle l'attrapa du bout des doigts, soulagée de voir que c'était bien à elle... Mais horriblement gênée de savoir que celui-ci, séjournait dans la salle de bain de son partenaire...

- Bien visé ! S'exclama-t-il, un sourire en coin, avant de retourner se cacher dans la salle de bain.

Elle serra les poings... Une colère incontrôlable... Il arrivait à être détendu malgré la situation ! Mais comment faisait-il pour garder se calme olympique ?

- Mulder ? demanda-t-elle, crispée. Pourquoi ? ...

Elle soupira... Si elle ne le savait pas... pourquoi, lui le saurait...

Elle profita de son absence pour enfiler sa petite culotte à la hâte.
Alors qu'elle se redressait quelque chose attira son œil... le reflet de Mulder dans le miroir.
Il semblait paralysé...

- Pitié dis-moi que tu n'as rien vu ! lança-t-elle d'une voix éraillée

- D'accord, j'ai rien vu ! Rétorqua-t-il, en se cachant dans la salle de bain.
- Mulder ?

Il ne répondit pas.

- Mulder ? Que se passe-t-il ?

Toujours pas de réponse.

- Mulder !!! S'agaça-t-elle.

Elle entendit Mulder faire du bruit.

- Qu'est-ce qui se passe ?
- Je t'ai menti... j'ai vu quelque chose... Et... heu... ca me pose un petit problème dans l'immédiat.
- Quel genre de problème ? demanda-t-elle, honteuse.
- Le genre embarrassant... chuchota-t-il...

A ces mots Scully réprima un rire et déglutit difficilement.
Elle s'approcha avec précautions de la pièce...

- Est-ce que je peux...
Aider ? Et puis quoi encore ? ! se reprit-elle.

Elle ne savait plus où se mettre ni quoi dire.

- Qu'est ce que tu as vu ?
- Hum... je préférerais éviter de parler de ça maintenant si tu veux bien...

Elle se mit à rire, une fois de plus.

- Scully, ce n'est pas drôle !
- excuse-moi... Je vais te laisser... tranquille...
- merci... répondit-il timidement.

Elle s'installa à nouveau dans le lit.

- Mulder ? Ca t'arrive souvent de... ? Demanda-t-elle.

Avait-il bien entendu ? o_O <---- tête de Mulder.

- Pardon ? o_O
- heu... balbutia-t-elle... je ne parlais pas de ça...

Elle se mit à rougir...

- Scully... tu m'aide pas là. Souffla-t-il.

- Excuses moi...

Silence.

- Est-ce que c'est le fait de m'avoir vue ? Ou la situation en elle-même qui...

- SCULLY !

Le rouge lui monta aux joues.

- Pardon. Souffla-t-elle.

Nouveau silence gênant.

Scully se leva plusieurs fois pour aller vers la salle de bains mais se ravisa.

La respiration saccadée de Mulder se faisait de plus en plus forte.
Il espérait de tout cœur que Scully n'entendait rien. La situation était déjà assez embarrassante...

Le bruit de la poignée le fit sursauter...

- Merde ! Souffla-t-il.

Dans la précipitation, il s'accrocha au rideau de douche puis s'affala dans celle-ci.

- Aie !!!

Un gros boum... Mulder était sonné... il venait de se cogner la tête. Heureusement... le rideau de douche recouvrait le principal.

Scully n'hésita plus... Elle ouvrit la porte dans un grand fracas...

- oh mon dieu...

elle le trouva à terre... Elle s'approcha :
- Est-ce que... est-ce que ca va Mulder ?
- rien de tel pour faire retomber le soufflé... Murmura-t-il avant de tourner de l’œil...


CLAC

Une sensation douloureuse le ramena à la réalité. Sa joue était brûlante.
Quelqu'un venait de le gifler.
Il ouvrit péniblement les yeux et... OH MON DIEU !

CLAC

Son souffle chaud, son parfum, ses mains douces et agiles, virent caresser ses sens. Il était au paradis.
Il ouvrit les yeux...

CLAC

Encore une gifle. Oh mon dieu. Avait il vraiment vu ce qu'il avait vu ?

Il ouvrit lentement les yeux. Et la vision qui s'offrit à nouveau à lui confirma ses suspicions : les seins de Scully... à deux centimètres de son visage.

Respire. Respire.

Il lui sourit de toutes ses dents.

"Scully fais-moi du bouche à bouche". Souffla-t-il faiblement avant de replonger dans l'obscurité...

Du bouche à bouche ?

En avait-il vraiment besoin ?

C'est une ruse !!! Pensa-t-elle.

Elle leva la main, prête à le gifler. Une fois encore.

Puis... Elle arrêta sa main.

Sous la panique, elle entrouvrit la bouche de Mulder et posa ses lèvres sur les siennes.

Quand...

Quand il l'enferma entre ses bras, emprisonnant sa taille de ses jambes musclées, prenant ainsi une position de force il approfondit le bouche à bouche en baiser passionné...

noisette
Doodle de Gillian

Messages : 239
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum