CONCOURS MEILLEUR SEQUEL "ALL THINGS" - FIC N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CONCOURS MEILLEUR SEQUEL "ALL THINGS" - FIC N°2

Message  noisette le Ven 30 Avr 2010 - 9:28

FIC N°2 de Scully



Lorsque Mulder se tourna vers Scully, il s’aperçut qu’elle s’était endormie… Il s’y attendait un peu; il avait savait combien ces quelques jours avaient été éprouvants pour elle. IL la regarda un moment, elle avait l’air apaisée, et Mulder réalisa que Scully lui avait manqué pendant ce week end… Bien sûr, à chaque fois qu’il s’étaient séparés il était content de la retrouver, partager avec elle ce qu’il avait vécu… elle le comprenait, elle était la seule d’ailleurs, et tout en étant si différents, ils se ressemblaient énormément….Mais cette fois-ci il s’était passé quelque chose de plus quand il l’avait revue, et encore plus lorsqu’elle lui avait raconté pour ce Daniel…. Une sensation indéfinissable l’avait envahi à ce moment là…. IL avait toujours du mal à voir Scully comme une femme, pouvant avoir des aventures avec des hommes…. Mulder ramena une mèche de cheveux de Scully derrière son oreille, puis l’enveloppa d’une couverture, et la regarda une dernière fois, avant d’aller se coucher….
Dans son lit, Mulder fixait le plafond , les yeux ouverts, le sommeil ne venait pas… c’était étrange… comme si une vérité qu’il avait enfoui depuis longtemps, s’ouvrait à lui aujourd’hui comme une évidence.
Alors qu’il venait enfin de s’endormir, il fut réveillé par un bruit dans le salon…. IL se leva pour aller voir…
Scully se relevait à ce moment là, ses cheveux roux un peu ébouriffés ….
" Excuse moi Mulder, j’allais rentrer chez moi…Je ne voulais pas allumer la lumière pour ne pas te réveiller, et j’ai trébuché sur ma chaussure ! "
Elle avait l’air d’une petite fille prise en faute, et ses cheveux joliment décoiffés firent sourire Mulder.
- Scully, il est tard, et la tempête commence à souffler dehors, tu peux rester dormir ici si tu veux…
- c’est que …. Je ne voudrais pas te déranger, Mulder…
- me déranger , Scully, depuis quand suis-tu les bonnes manières, ? sourit Mulder, taquin
- Scully baissa la tête, et sourit… : j’avoue que je me sens un peu fatiguée pour reprendre la route maintenant, j’accepte Mulder ..
- Je vais m’installer dans le divan, tu vas prendre le lit…
Pendant que Mulder prenait des couvertures dans le placard de la chambre (il savait que Scully était frileuse), Scully s’était assise sur le bord du lit….
- Je te remercie Mulder, de prendre soin de moi comme tu le fais depuis toutes ces années…. Je me rends compte que tu m’as protégée et sauvé la vie à de nombreuses reprises et je ne t’ai jamais remercié pour tout ça…
Mulder avait posé la couverture sur la chaise et s’assit sur le lit pour répondre à Scully
- Pas de merci entre nous Scully, tu as toi aussi été présente à mes côtés… Nous sommes deux êtres solitaires , et nous nous sommes trouvés pour prendre soin l’un de l’autre….
Scully baissa la tête, un peu génée, et pensive …
- Après tout ce qui s’est passé ces derniers mois, concernant ma sœur notamment, et toi tes retrouvailles inopinées avec Daniel, je me dis que tout arrive pour quelque chose, et peut être sommes nous maintenant libérés pour commencer quelque chose de nouveau, quelque chose qui existait depuis longtemps mais que nous ne pouvions pas percevoir …..
En disant ça, il avait relevé le menton de Scully et la regardait dans les yeux….Des yeux émus et embués…. IL ne la quittait plus des yeux, et l’embrassa tendrement…. Scully avait fermé les yeux, et répondit à son baiser….
Ils restèrent enlacés un long moment, puis Mulder lui prit la main, et ils s’allongèrent sur le lit défait de Mulder, ne pouvant plus se séparer et sans penser aux conséquences, et partagèrent cette nuit là, la chose la plus intime qu’ils n’avaient jamais partagée…..


***

Le lendemain matin, Scully ouvrit les yeux la première…. Elle mit quelques secondes avant de se rappeler des événements de la nuit précédente…. Est-ce que ça s’était vraiment passé ? … Elle se retourna délicatement et vit Mulder encore endormi… Elle comprit que oui, ça s’était réellement passé…. Cela faisait maintenant plusieurs années elle et Mulder se connaissait, et au fil du temps, elle s’était dit que jamais une pareille chose arriverait entre eux… ils étaient amis, proches, très proches, même frère et sœur…mais amants ? Cela donnait une nouvelle dimension à leur relation, qu’elle n’avait jamais envisagé. C’est maintenant l’inquiétude qui la rongeait, voire le remord…. Ce sentiment était mêlé à celui de bien-être , de se trouver dans les bras de Mulder.. Elle était comme apaisée dans ses bras. Elle se leva sans bruit , regroupa ses vêtements, et alla à la salle de bains se rafraîchir. Elle voulait rentrer chez elle, être seule pour réfléchir et faire le point. Devant le miroir, elle se rhabilla, et vit le reflet d’une nouvelle femme, heureuse mais si inquiète de l’avenir…. Elle savait leur métier, à elle et Mulder, très dangereux, ils en avaient eu la preuve à de nombreuses reprises et avaient risqué leurs vies plusieurs fois… Et après ce qui s’était passé cette nuit, le perdre serait une épreuve, qu’elle ne se sentait pas prête à surmonter… Elle sortit de la salle de bains, prit sa veste et se dirigea vers la porte d’entrée….Mais au moment où elle allait ouvrir, elle sentit une présence derrière elle… Mulder se tenait là debout, il avait enfilé un t-shirt, et avait les cheveux ébouriffés et les yeux ensommeillés… Elle ne l’avait pas entendu arriver, et sursauta en le voyant…
- Excuse moi, Scully, je ne voulais pas te faire peur…. Tu essaies de t’échapper ? Deux fois en une nuit, ça fait beaucoup , non ? Il essayait de faire un peu d’humour pour dédramatiser la situation…. En réalité il ne savait pas non plus comment aborder le sujet de la nuit dernière….
- Mulder, je …..
Mulder ne lui laissa pas le temps de répondre, il lui prit le visage dans les mains et lui déposa un baiser sur les lèvres….
Scully se retira délicatement de l’étreinte de Mulder….
- Mulder, attends…. Nous n’aurions pas du faire ça…. Je suis désolée j’ai été faible…
- Scully nous étions deux, cette nuit. Je suis désolé si je t’ai forcé à faire quelque chose dont tu n’avais pas envie…
- Non, tu n’y es pas… J’en avais envie, bien sûr… et ça a été un moment très tendre que j’ai aimé partager avec toi… Mais tout cela a été si rapide, je ne sais plus… J’ai si peur que nos rapports changent maintenant…
Mulder ne disait rien…. Il la regardait, elle était tellement belle ce matin, encore plus qu’avant, et il se rappelait de l’expression de son visage de la nuit passée, et la douceur de sa peau..
- Mulder, je dois y aller maintenant
Elle partit sans se retourner. Mulder la regarda un instant partir, puis referma la porte. C’est au même moment que Scully se retourna à son tour, mais la porte était déjà fermée…
Mulder cogna son front contre la porte…Il s’en voulait, il avait peur d’avoir détruit à tout jamais la relation qui les liait tous les deux.. Peut-être s’était-il trompé, peut-être n’était ce qu’une relation amicale . Mais il ne pouvait s’empêcher de repenser , ému, à cette nuit d’amour… Il s’était senti comme jamais il ne s’était senti, avec personne… Une parfaite connexion entre eux ….
Scully était montée dans sa voiture, et sans le savoir, fit le même geste que Mulder : elle cogna son front contre son volant…. Elle s’en voulait elle aussi, elle était dans un état de faiblesse, et avait eu besoin des bras de Mulder ….mais ça… ça, elle n’était pas prête à le vivre avec lui….Et pourtant elle aurait tout donné pour retourner quelques heures en arrière et être à nouveau dans ses bras…. Autant de tendresse, d’écoute et de respect, jamais aucun homme ne lui avait donné tout ça …..

***

Siège du FBI - 9.00 a.m

Quand Scully entra dans le bureau, Mulder était déjà là avec Skinner, plongés dans un nouveau dossier….
- Assistant directeur, Mulder …
Scully essayait de prendre un ton neutre, et enjoué
- Bonjour toi , répondit Mulder , du même ton…
- Une nouvelle affaire ?
- Oui , une fillette a été enlevée la nuit dernière…Apparemment, les parents n’ont rien entendu , et la porte n’a pas été forcée….il semblerait bien qu’il s’agisse d’un dossier non classé….
- Scully s’approcha du bureau pour prendre connaissance du dossier. Elle posa sa main sur le dossier au même moment où Mulder allait lui le tendre, leurs mains s’effleurèrent donc sans le vouloir, et cela les gênât tous les deux..
Skinner remarqua cette gêne, mais avait l’habitude des comportements bizarres de ces deux agents, et n’en tira aucune conséquence…
- Je vais aller interroger les parents de l’enfant, si tu veux, Mulder…
- D’accord, pendant ce temps là j’interrogerai les voisins, pour savoir s’ils n’ont pas vu ou entendu quelque chose de particulier cette nuit…
A chaque fois que Mulder prononçait les mots « cette nuit », tout revenait dans sa mémoire…et en rentrant dans la voiture, Mulder voulut rompre le silence pesant :
- Scully… à propos de cette nuit….
Scully le coupa, net : - Non Mulder, ce n’est ni le lieu ni le moment pour parler de ça….
Elle avait dit ça d’un ton agressif qui avait surpris Mulder….
- Est-ce que la famille de la fillette avait subi des menaces auparavant ?
Scully avait changé de sujet pour revenir à l’enquête, et Mulder la suivit dans cette voie… Ils passèrent le reste du trajet à discuter de l’enquête… Mulder respectait le choix de Scully.
L’interrogatoire fut très difficile pour Scully, comme à chaque fois qu’il s’agissait d’enfants…. Les parents étaient effondrés, et scully devait faire face et prendre du recul…. Ceci n’était pas facile pour elle ; elle repensait souvent à Emily, son enfant qu’elle avait du laisser mourir….En cette journée, c’était d’autant plus difficile qu’elle se sentait vulnérable.

La journée s’écoula principalement au bureau, à travailler sur le dossier.

10.00 pm

Scully venait de rentrer chez elle… Elle avait ramené des pièces du dossier en cours, et s’était installée sur son canapé, avec un verre de vin…. Elle n’avait pas faim.. Elle entendit frapper à la porte..
" C’est le livreur de pizza !
Ce n’était pas le livreur, mais Mulder, deux grandes pizzas chaudes à la main…..
- C’est adorable Mulder mais je n’ai pas très faim ce soir….
- Allons Scully, nous avons une dure journée de travail demain, il faut prendre des forces, et je ne vais pas laisser ma partenaire préférée mourir de faim….! "
Mulder avait pris un ton léger, car il craignait la réaction de Scully, qui avait été froide et distante toute la journée….
Scully, contre toute attente, sourit et le laisser installer la pizza sur la table basse du salon… Elle alla chercher la bouteille de vin ouverte et un verre pour Mulder.
- Mulder, je suis désolée d’avoir été aussi sèche tout à l’heure, c’est juste que me retrouver là face à toi, je ne savais pas par où commencer….
- Scully, n’y va pas par quatre chemins, si tu veux que cette nuit ne reste qu’une nuit , je respecterai ton choix. Même si ce n’est pas ce que je souhaite.
- J’ai besoin de temps, c’est tout…. Je crois que je suis très heureuse de ce qui s’est passé cette nuit… Je crois que j’aimerais autant que toi que notre relation évolue, mais ça me fait très peur….
-Alors allons-y tranquillement, Scully, rien ne presse, lui chuchota Mulder à son oreille, lui déposant au passage un tendre baiser sur la joue…. En attendant, si nous goûtions à cette pizza ? Tu sais qu’il y a une averse dehors et que j’ai traversé la ville entière à la recherche d’un bon repas qui te plairait, au risque d‘attraper une grave pneumonie….
- T u ne crois pas que tu exagères un peu Mulder ? sourit Scullly..
- Si peu !
Scully, détendue, retrouva son appétit, et apprécia cette délicieuse pizza en compagnie de son « partenaire »….
Ils continuèrent à parler du dossier une bonne partie de la soirée, et même de la nuit… Leur collaboration professionnelle ne serait dorénavant que renforcée par les liens du cœur...

FIN.

noisette
Doodle de Gillian

Messages : 239
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum