Familly Hour (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Familly Hour (en cours)

Message  Lane le Lun 27 Avr 2009 - 21:12

FAMILLY HOUR


Trois ans… cela faisait maintenant trois ans que leur existence avait changé délibérément.

Le célèbre duo d’agents spéciaux du FBI avait perdu leur statut depuis quelque temps déjà. Et malgré toutes les promesses et les sacrifices, ils menaient désormais leur vie chacun de leur coté.

En effet, plusieurs mois après leur fuite dans le Nouveau Mexique à la suite de l’évasion de Mulder de la prison militaire, ils furent contacter par deux de leurs amis, les Agents Doggett et Reyes qui enquêtaient sur la mort mystérieuse d’un jeune enfant. Apres une investigation acharnée et des indices plus qu’évidentes, l’horrible conclusion fut tombée. Ce corps inerte était celui de leur fils William. La nouvelle eut l’effet d’une bombe et ravagea Mulder et Scully.

Chamboulé par la mort de leur petit garçon, il réussit à convaincre Dana de s’éloigner de lui définitivement afin qu’elle mène une vie beaucoup plus saine et équilibrée où il ne serait plus la cause d’aucun moment de souffrance. Leur séparation avait été violente et brutale, lançant aux oubliettes une relation fusionnelle de plus de dix ans.


Aujourd’hui, plus que les autres jours, Mulder se remémorait ces moments invivables. Il avait été contacté par Skinner, son ancien supérieur, lui annonçant, qu’il avait retrouvé la trace de leur fils.

Celui-ci fut alerté à la suite de plusieurs effractions atypiques dans des centres d’adoption. Des agents du FBI avaient été mis sur l’affaire mais celle-ci avait était très vite bâclée et classée. Walter s’était rendu officieusement sur les différents lieux, découvrant rapidement qu’il s’agissait de l’œuvre des super-soldats. Il en avait donc conclu que le gouvernement occulte était encore à la recherche de William, prouvant de ce fait que l’enfant était encore vivant.

Skinner voulut jouer en solo sur ce coup là, préférant n’avertir Mulder & Scully que lorsqu’il se serait assuré personnellement de la véracité des faits. Il ne voulait en aucun cas leur redonner de faux espoir.

Son travail acharné de plus de 6 mois fut finalement payant quand il découvrit l’identité des vrais parents adoptifs de l’enfant. William était belle et en vie et en bonne santé, grandissant dans une famille modeste et protectrice, où les mots colonisations extraterrestres ne faisaient pas partie de leur vocabulaire.

Leur fils était donc vivant, pas à 6 pieds sous terre dans une petite boite en bois mais vivant. Il jouait au ballon, courait dans les jardins, rigolait à pleins poumons. Il avait la liberté de faire tout ce qu’un petit garçon avait le droit de faire. Cette simple image enveloppa le cœur de Mulder d’une chaleur agréable et étouffante. Des larmes roulèrent sur sa joue.

-Est-ce que... Dana est au courant ?
-Non pas encore. Je crains ne pas pouvoir la joindre pour le moment... la voix de Skinner se fut hésitante.
-qu’est ce qu’il se passe ? elle va bien ?

Il ne l’avait pas revu depuis leur séparation et Skinner était leur unique lien à présent.

-oui oui elle va très bien ne vous inquiété pas Mulder.
-alors ?
-elle...heu… elle va se marier.

Mulder eut un temps de réflexion.

-se marier ! se répétait-il comme pour assimiler le sens douloureux de ces quelques mots

Elle avait refait sa vie comme il lui avait imploré. Et même si cette requête venait de lui, se retrouvant devant le fait accompli, il se sentait désemparer.

-je suis désolé Mulder.
-non, vous n’avez pas à l’être, c’est moi qui l’ai convaincu. Mais il faut que je lui annonce pour William. Et le plus rapidement possible.


Caroline du Nord – Richmond

Les affaires non-classées étaient loin derrière Dana Scully. Elle avait fini par refaire sa vie après ce passage presque insurmontable. Elle était redevenue médecin et s’apprêtait à se marier avec un certain Mark Griffin, rencontré lors d’une conférence sur la neurofibromatose à Chicago.


La chapelle était comble, tout le monde était habiller sur son trente et un et s’apprêtait à célébrer l’union de ces deux personnes postées devant l’Hôtel.

La voix du pasteur résonnait :

-… et si une personne dans cette assemblée à une raison de s’opposer à cette union, qu’il se lève maintenant ou bien qu’il ne se taise à jamais.

A cet instant une voix familière pour la future mariée interrompit ce silence forcé :

-Scully !!!

14 ans après leur rencontre dans ce bureau sombre du sous-sol du FBI, ce son avait toujours le don de lui provoquer cette bouffée d’oxygène, ce volcan à l’intérieur de sa poitrine et cette ébullition dans son cerveau.
Elle se retourna et il était là au milieu de l’allée central, tous les regards fixés sur lui.

-qu’est ce qu’il fait là ?? Bill venait de se lever de son banc prés à bondir sur le faiseur de trouble mais il fut retenu par le bras de sa mère.

Scully s’excusa auprès de Mark et rejoignit Mulder en l’interrogeant du regard.

-Il faut que je te parle, c’est extrêmement urgent.

Elle n’eut pas à réfléchir très longtemps son regard et cette intonation dans sa voix lui suffisaient pour la convaincre.

-excusez-moi. Je n’en ai que pour quelques minutes.

Après s’être adresser à ses invités, elle conduit Mulder dans une petite pièce à l’écart.

-qu’est ce que tu fais ici Mulder ? Qu’est ce qu’il se passe ?
-c’est à propos de notre fils !

Les battements de son cœur venaient de s’accélérer.

-qu’est ce que…
-il est vivant.
-de qu.. Mulder si c’est un de tes subterfuges pour éviter..
-non c’est la vérité et je n’utilise aucun subterfuge. Skinner m’a contacté ce matin. Il l’a retrouvé il y a de ça quelques mois mais il voulait s’assurer qu’il s’agissait bien de lui.
-alors il est vivant ?
-oui
-il est vivant… oh mon dieu !! son cœur se serra et elle ne put empêcher ses larmes de couler le long de ses joues.

la jeune femme était sous le choc. Elle avait l’impression de manquer d’air. Les images traumatisante de ce petit garçon allongé sur une table d’autopsie lui martelé l’esprit.

-mais comment est-ce possible ?? on a vu son corps !! et les preuves ?..
-l’enquête a était montée de toute pièce. Nous devions croire que William était décédé. Et dans un but bien précis : nous faire flancher, nous briser !! toutes leurs machinations passées n’ont jamais eu de résultats convaincants. Jusqu’à présent ils n’avaient toujours pas réussi à nous séparer. On a toujours était une menaces pour eux et ils savaient très bien que notre fils était notre plus grande faiblesse. Le pari était risqué pour eux mais ils ont fait un carton plein.

Scully se sentait tellement honteuse de s’être fait avoir aussi simplement.
-comment a-t-on put être aussi bête !! j’aurais du pousser les investigations plus loin. J’aurais du…
-le résultat aurait été le même, ils ont été parfait. Ils n’ont fait aucune erreur ce coup ci.
-…
Mulder emprisonna ses mains dans les siennes en guise de réconfort. Leurs regards s’accrochèrent pendant de longues secondes silencieuses.
-je pars demain pour le Wisconsin. Je vais rejoindre Skinner. Je veux en avoir le cœur net.
-je viens avec toi.
Il sourit, connaissant sa réponse à l’avance.

-Chérie est-ce que tout va bien ? son futur mari venait de frapper à la porte, les ramenant brutalement à la réalité.
-je ne vais pas te retenir plus longtemps, tu es attendu je crois.
Scully secoua la tête.
-Mulder je ne vais pas…
-si tu vas le faire ! Tu vas voir ce n’est pas si compliqué. Tu dois juste répondre oui à chaque question qu’on va te poser. Tu ne veux quand même pas que je t’y accompagne ? ça risque de faire désordre et Bill risque de me sauter dessus. Je suis même sûr qu’il m’attend derrière la porte pour m’étrangler.
Il réussit finalement à échapper un sourire à la jeune femme.
-aller dépêche toi. Il désigna la porte du menton. Je te contacte demain.
Il espérait profondément qu’elle reste, mais la savoir heureuse était plus cher que tout à ses yeux.
A contre cœur elle se dirigea vers la porte.
-hé Scully ! je ne t’ai pas dit mais… tu es magnifique.

Elle lui sourit en guise de remerciement, aucun autre son ne pouvait sortir de sa bouche à cet instant présent. C’était une véritable torture pour elle de tourner cette poignée et de s’éloigner de lui. Elle ne devait en aucun cas recroiser son regard car elle s’avait que tout le courage qu’elle utilisait pour garder la tête haute s’évaporerait à jamais. Elle essuya ses larmes avant de franchir le seuil afin d’être un peu plus présentable et surtout pour ne pas montrer qu’elle avait pleuré.

-qu’est ce qui se passe ? l’accueillit Mark.
-on peut continuer ? répondit-elle en ignorant sa question.

Ils reprirent alors place devant l’Hôtel, comme si de rien était, soulageant ainsi les invités.
La cérémonie reprit là où elle avait été interrompu. Mulder en profita pour sortir sans bruit de sa cachette et se dirigea sans se retourner vers la sortie.
Scully le suivit du regard. Elle sentait son cœur se contracter un peu plus à chaque pas qui l’éloigner d’elle. Ne prêtant pas plus attention aux paroles prononcées qui était pourtant d’une importance capitale, le prêtre la sortie de sa rêverie.

-Dana ! C’est à vous ma chère.
Elle se concentra alors sur le prêtre malgré elle.
-Dana Katherine Scully voulez prendre pour époux Mark Griffin ici présent…

A cet instant Mulder franchit le seuil de l’église, il ne serait pas témoin de la réponse de la jeune femme.

-Je… les mots restèrent bloqués dans sa gorge. Elle avait l’impression d’étouffer. Elle contempla cette porte qui se refermait. Ce geste si symbolique qui venait de lui couper la respiration. Elle balaya du regard la salle comble. Que faisait-elle là devant tous ces gens, devant cet homme ? ce n’était pas ce qu’elle désirait tout au plus profond d’elle même.
-Je… je ne peux pas.
Elle enleva délicatement sa bague de fiançailles et lui tendit.
-je suis désolée.
-qu’est ce que tu fais ? interloqué, Mark découvrait une autre femme devant lui, la vrai Dana Scully.

Elle recula de quelques pas puis s’éloigna. Tranquillement d'abords, puis d’un pas de plus en plus rapide jetant sur son passage son bouquet et son voile accroché dans ses cheveux, défaisant sa coiffure comme pour se débarrasser d’une vie qui ne lui ressemblait pas.

Elle ouvrit la grande porte.

-Mulder ! quel bien fou cela pouvait lui faire de prononcer son nom. Elle l’avait presque oublié. Et quand elle le vit en bas des marches en pierre sous la pluie, ses poumons se décontractèrent et s’emplirent d’un air salvateur.
Elle dévala les marches le cœur battant à tout rompre et le rejoignit.

- mais qu’est ce que… ? il ne s’attendait pas à la revoir si rapidement

Elle lui attrapa le bras pour l’embarquer dans sa course.

- dépêche toi Mulder si tu ne veut pas te faire tuer par Mark et surtout par Bill !!

il lui emboîta le pas sans se poser plus de question, coursé par l’ex-futur marié et un autre homme qu’il connaissait que trop bien.

-vite, la voiture !!

ils sautèrent dans la voiture de Mulder qui était garée non loin et démarrèrent sur les chapeaux de roues.

- - -


Dernière édition par Lane le Sam 27 Mar 2010 - 3:58, édité 2 fois
avatar
Lane
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 15
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Familly Hour (en cours)

Message  Lane le Jeu 2 Juil 2009 - 23:11

Après un passage éclair à l’appartement de Dana où celle-ci récupéra quelques affaires, ils s’arrêtèrent à un petit motel. Il ressemblait à tout ceux auxquels ils avaient séjourné durant leurs enquêtes effectuées aux quatre coins du pays.

Aussitôt la porte ouverte, ils se réfugièrent dans la pièce. La pluie n’avait pas cessé de tomber et ils étaient trempés.
Vêtue encore de sa robe de mariée, Scully demanda de l’aide à son ami afin de la retirer le plus vite possible. Ne supportant plus cet accoutrement humide qui lui collait à la peau, elle s’enferma dans la salle de bain pour y ressortir quelques minutes après emmitouflée dans un peignoir.

Avant de prendre sa place Mulder lui conseilla de contacter sa même, en effet son portable n’avait pas arrêté de sonner.


- Maman ? c’est moi !
- Dana !
- je voulais m’excuser je…
- il s’est passé quelque chose c’est ça ?
- heu… oui !
- de grave ?
- je… non… on ne peut pas dire que ça soit grave…
- ça doit être assez important pour que tu t’enfuis en plein milieu de ton mariage.
- Ecoute Maman pour le moment je ne peux pas trop t’en dire. nous n’avons pas assez d’information…
- A non ne me dit pas ce genre de chose !!!! je croyais que tout ça c’était fini et que…
- C’est à propos de William !!
- De quoi ?!!
- Mulder a été … contacté ce matin par… Skinner. Il … il serait… il serait vivant !!
- …
- …
- oh mon dieu !!! Maggie n'en revenait pas. Son petit fils était encore en vie.
- … Mulder et moi devons en avoir le cœur net…
- il serait vivant ?, !! mais comment est ce possible ??
- c’est très compliqué !
- mais… !! je … mon dieu !!!! tu … tu devrais parler à Mark, Dana !
- non non non… je n’en ai pas trop envie maman !

elle entendit une voix derrière celle de sa mère.

- « c’est Dana ? passez la moi. Il faut que je lui parle »
- non Maman non non…
- Dana ? c’était Mark au bout du fil.
- Mark…
- Qu’est ce qui c’est passé, je voudrais comprendre ?
- Mark excuse moi ! je suis vraiment désolée.
- Tu as disparu sans explication et avec cet homme…
- ...
Elle avait du mal à trouver les mots justes.
- Ton frère m’a parlé de lui. Tu es sur que tu vas bien ?
- Oui je vais bien. Et ne prend pas au pied de la lettre tout ce que peut dire Bill sur Mulder.
- Mais il y a eu un problème ?? il s’est passé quelque chose ?
- Heu… oui.
- J’ai entendu ta mère parler de ton fils ?
- Oui effectivement.
- Mais je ne comprends pas ? tu m’avais dit qu’il était décédé ??
- Oui c’est… c’est ce que je croyais, mais heu.. c’est très compliqué Mark. Je … je ne peux rien te dire. on doit s’assurer de certaines choses…
- Très bien je t’attendrais…
- Non Mark. Tu n’as pas bien compris. Je… je ne reviendrais pas Mark !
- Mais attend…
- Mon fils est apparemment vivant quelque part alors je …
- Je comprends que ça soit important pour toi, mais et nous ?
- Je suis désolée mais je ne peux pas Mark. Je dois te laisser… pardonne moi.

Et sans attendre sa réponse elle raccrocha. Elle avait été dure avec lui mais il le fallait. Elle ne pourra pas retourné en arrière. Elle le savait au fond elle et elle ne pouvait le faire espérer. Cette conversation l’avait rendu morose. Elle n’aimait pas agir ainsi mais son fils était ce qu’il y avait de plus important au monde. Et Mulder… ces derrières années passées séparés avaient en fait mis sa vie entre parenthèses. Peut être qu’elle avait ressenti que leur chemin allait se recroiser encore ?

Mulder venait de sortir de la salle de bain vêtu uniquement de son t-shirt et de son boxer. Il n'avait pas entendu la conversation téléphonique qu'elle avait eu. Il s'approcha. Elle avait l'air intouchable, assise au bord du lit, les yeux fixé sur le portable qu'elle tenait encore en main. Il finit par s'agenouiller devant elle.

-je voulais m'excuser. Fit-il d'une voix hésitante.
Scully le regarda étonné.
-De quoi? Répondit-elle calmement.
-j'ai gâché ce qui aurait du être le plus beau jour de ta vie.
Ses lèvres esquissèrent un sourire, cet air de "chien battu" l'avait toujours faite craqué.
-Tu n'as rien gâché du tout, rassure-toi. Et puis j'ai déjà vécu le plus beau jour de ma vie!
-je t'ai quand même fait annuler ton mariage!!
Il se sentait coupable. Il avait encore intervenu dans sa vie alors qu'il s'était juré de ne plus en faire partie. Et étrangement elle n'avait pas l'air de lui en vouloir.
-tu sais quoi? Au moment où je suis rentrée dans l'église, j'ai pensé à une chose… Elle fit une pause.
-De quoi?
-à toi! Je ne sais pas pourquoi mais j'avais envie que tu surgisses en plein milieu de la cérémonie et que tu me donnes une bonne raison pour ne pas continuer.
Elle le regarda intensément.
-Et c'est exactement ce que tu as fait.

Un sourire illumina son visage. Elle se sentait incroyablement sereine, apaisée. Il était là en face d'elle, son regard perdu dans le sien. Leurs doigts s'entrelaçaient machinalement, et l'émotion qu'elle ressentait au plus profond d'elle était indescriptible.

Leur fils était vivant… vivant!!
Une larme perla au coin de ses cils sur cette pensée qui ne l'avait pas lâché une seconde. Puis une deuxième, elle se pencha vers lui et embrassa ses lèvres timidement. Elle brisa rapidement se baiser. Elle se mit à pleurer sans retenu, bien trop submergé par la tempête que ce simple geste avait provoqué en elle.
Mulder se redressa et la serra dans ses bras sans dire un mot.
Elle éclatait littéralement en sanglot.

Ses doigts s'emmêlèrent dans ses cheveux blond vénitien. Ils ne les avait jamais connu aussi long, mais il aimait bien.
Il se laissa emporter par son parfum et trouva à nouveau ses lèvres. Ils s'embrassèrent alors avec beaucoup plus de passion et d'intensité. Comme si cela était devenu une urgence, ils basculèrent complètement sur le lit sans briser leur baiser. Sentir la peau de l'autre devint tout d'un coup vital. Le peu de vêtements qu'ils portaient, prirent vite le chemin du sol. Leur deux corps retrouvèrent instantanément leurs marques et se fondirent l'un en l'autre.

- - -
avatar
Lane
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 15
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Familly Hour (en cours)

Message  Lane le Sam 27 Mar 2010 - 2:10

Aéroport 7:33 am

Ils n’avaient que très peu dormi la nuit précédente. Bien trop occupés à rattraper le temps perdu. Ils affichaient pourtant un sourire radieux en descendant l’escalator. Ils s’étaient préparés à cette journée spéciale. Ils allaient revoir leur fils. Mais ils étaient bien conscients qu’ils ne devaient que l’apercevoir. L’approcher n’était en aucun cas envisageable. Ils s’assureraient juste qu’il soit effectivement bien vivant et en bonne santé. Cela allait sûrement être un moment éprouvant à passer, le voir que quelques minutes, de loin, sans pouvoir le toucher ni même lui parler. Mais le voir en vie était plus qu’un soulagement. C’était une renaissance pour eux deux.

La silhouette de Skinner finit par apparaitre dans leur champ de vision et ils ressentirent un léger pincement au cœur. Tout allait enfin se concrétiser.
-Dana ?
Scully serra son ancien supérieur dans ses bras.
-Merci infiniment pour ce que vous avez fait.
-Ce n’est absolument rien. Lui répondit-il en serrant fraternellement la main de Mulder.
-Je ne pensais pas vous voir ce matin ?
-Il m’était impossible de laisser Mulder partir seul.
-Au fait, félicitations !
Elle l’interrogea du regard en arquant son sourcil droit.
-Pour votre mariage ! je pense que vous comprenez maintenant pourquoi je ne pouvais être présent.
-Ah !... Oui, merci ! elle eut un air gêné. Mais, heu… je ne me suis pas marier.
-Oh, je suis désolé…
-Non, vous n’avez pas à l’être. J’avais d’autres priorités. Rétorqua-t-elle en regardant Mulder.
Skinner sourit. Il se doutait bien que l’intervention de Mulder ne serait pas sans conséquence.

Arrivant à la voiture, la sonnerie du portable de Walter les interrompit. Les nouvelles n’avaient pas l’air d’être bonnes vu l’expression qu’il portait sur son visage.
-J’arrive immédiatement. Merci.
-Un problème ? Qu’est ce qu’il se passe ? Mulder sentait que quelque chose clochait.
-Mr Van-de-Kamp, le père adoptif de William vient de se faire agresser chez lui.
Pensant instantanément à son fils, Dana sentit la panique lui serrer la gorge.
- - -


Dernière édition par Lane le Dim 28 Mar 2010 - 2:08, édité 1 fois
avatar
Lane
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 15
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Familly Hour (en cours)

Message  Lane le Sam 27 Mar 2010 - 3:06

Maison des Van-de-Kamp

Ils arrivèrent rapidement à la résidence des Van-de-Kamp. Une ambulance et une voiture de police étaient déjà garées devant l’allée. Un urgentiste s’affairait sur un homme d’une quarantaine d’année assis sur un brancard. C’était lui sans aucun doute.

Skinner se gara sans ménagement et pria ces anciens agents de rester dans la voiture. La tension qui montait en eux était insoutenable. C’était une torture de ne pas pouvoir en savoir d’avantage. Ils obéirent pendant quelques minutes mais n’y tenant plus, ils sortirent de la voiture pour rejoindre leur ami.

Mr Van-de-Kamp avait le bras droit en écharpe et des plaies superficielles sur le visage. Sa lèvre inferieure était fendue et tuméfiée, et un bel hématome naissait au niveau de son arcade sourcilière droite. Ses agresseurs n’y avaient pas été de main morte. Celons ses dires, ils l’avaient sorti de force de la maison et projeté comme une poupée de chiffon au milieu de la cour où un arbre avait arrêté sa chute.

Mulder et Scully s’étaient rapprochés. Skinner leur lança un regard inquisiteur mais ne fit aucune remarque. Ils écoutaient l’interrogatoire sans se manifester.

Il expliquait qu’il n’avait jamais vu ces personnes auparavant et qu’ils avaient l’air de rechercher quelqu’un. Ils sont rentrés dans sa maison puis en sont ressorti rapidement. C’est un voisin qui a prévenu la police.

Mulder observait les alentours. L’endroit avait l’air paisible et calme. C’était une exploitation agricole, du blé à peine mur courrait le long du chemin et un troupeau de vaches ruminait de l’autre coté du jardin. Il aperçut, près de la porte de la grange, un petit vélo rouge au garde boue plein de terre. Son cœur se serra, ce devait être celui de William. Il l’imagina le chevaucher, dévalant le chemin de terre, les cheveux au vent et riant à pleins poumons.

Il sortit finalement de sa rêverie pour se reconcentrer sur l’agression. L’arbre, que Mr Van-de-Kamp avait percuté, était tout prés de lui. La distance avec la porte d’entrée était plutôt importante. A moins d’être doué de superpouvoirs, aucun homme normal ne pouvait projeter une personne aussi loin. La réponse fut évidente, c’était l’œuvre de super-soldats. Un frisson le parcourut. Ils avaient finalement retrouvé la trace de leur fils. Il se leva d’un bon, en alerte, à la recherche de Scully.
avatar
Lane
Cheveux de Scully saison 1

Messages : 15
Date d'inscription : 27/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Familly Hour (en cours)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum